vendredi 24 septembre 2021

L’Europe peut avoir le sourire

Longtemps au cours de cette seconde journée, on a vu les USA renverser complètement la tendance et débuter les simples en menant aux points. Mais, grâce à un superbe finish lors des dernières parties de Quatre balles, l’Europe termine les doubles en tête et se retrouve en bonne position pour conserver son titre.

Score : USA 7 – 9 EUROPE

Après la revanche prise par les Américaines en Foursomes dans la matinée, la dynamique était logiquement dans le camp des locales avec des supporters enfin réveillés. Dès les premiers trous des matches de Quatre balles, les joueuses de Pat Hurst ont sauté à la gorge des Européennes pour prendre l’avantage dans trois matches sur quatre.

Quelques minutes plus tard, le seul match “bleu” entre Reid/Maguire et Salas/Kupcho repassait All Square et potentiellement, les Américaines marquaient alors 3.5 points. Les Européennes étaient au creux de la vague. La réussite était définitivement américaine avec des chips depuis le rough qui faisaient mouche et des putts européens qui préféraient la virgule au point d’exclamation.

Mais le match play est aussi capricieux que contagieux. Menées 3Up au 9, le duo Popov/Boutier signe 3 birdies en 4 trous pour revenir A/S au départ du 14. Certes, le putting défaillant sur les derniers trous de la Française et de l’Allemande n’ont pas permis de garder le contact (défaite 3&1) mais le momentum était maintenant celui de l’Europe.

De Maguire à Hull en passant par Ciganda, Koerstz Madsen, Pedersen et Reid, les Européennes ont enchaîné coups de fer au drapeau et ficelles sur le green pour repeindre en bleu le leaderboard.

Ciganda/Koerstz Madsen prenaient l’avantage sur un birdie de l’Espagnole pour le conserver jusqu’au 18 face à Jessica Korda/Khang. La paire Hull/Pedersen, devant depuis le trou 8 après un eagle de la Danoise, ajoutaient quatre birdies pour faire tomber Kang/Ernst 3&2.

Dans le dernier match encore sur le parcours, on pensait que Reid/Maguire avait fait le plus dur en revenant square au 15. Mais c’était sans compter sur Kupcho, la meilleure Américaine de cette édition avec Noh, elle aussi rookie ! Son chip pour birdie au 17 dessinait une seconde victoire pour les USA dans cette session de Quatre balles.

Surtout que le difficile trou 18 (2 birdies en 10 matches) et son drapeau coincé derrière le bunker attendaient les joueuses. C’était sans compter sur Mel Reid. L’Anglaise qui avait clamé être une leader de l’équipe a joint le geste à la parole. Une attaque de drapeau aux centimètres, une balle qui fuit le rough puis roule vers le trou. Un birdie que les Américaines auraient sans doute donné dans d’autres circonstances. Le coup du week-end à Inverness Club !

Après les tentatives de birdies manquées par Salas et Kupcho, Mel ne tremble pas pour offrir un demi-point de plus à l’Europe qui reprend deux points d’avance avant les simples.

Mais au delà du plan comptable, c’est sans doute un de ces moments qui transcendent une équipe à l’attaque de la dernière ligne droite. En retournant une situation mal embarquée, les Européennes se réveilleront dans une dynamique positive et collective pour aller chercher les cinq points qui manquent. Seule la victoire est belle !

Session des Simples

(Ajouter 6 h pour la France)

Match 17 à 12h05

  • Lexi Thompson

vs.

  • Anna Nordqvist (SUE)

Match 18 à 12h15

  • Ally Ewing

vs.

  • Madelene Sagström (SUE)

Match 19 à 12h25

  • Jennifer Kupcho

vs.

  • Leona Maguire (IRL)

Match 20 à 12h35

  • Nelly Korda

vs.

  • Georgia Hall (ANG)

Match 21 à 12h45

  • Mina Harigae

vs.

  • Céline Boutier (FRA)

Match 22 à 12h55

  • Austin Ernst

vs.

  • Nanna Koerstz Madsen (DAN)

Match 23 à 13h05

  • Lizette Salas

vs.

  • Matilda Castren (FIN)

Match 24 à 13h15

  • Brittany Altomare

vs.

  • Carlota Ciganda (ESP)

Match 25 à 13h25

  • Megan Khang

vs.

  • Sophia Popov (ALL)

Match 26 à 13h35

  • Yealimi Noh

vs.

  • Melissa Reid (ANG)

Match 27 à 13h45

  • Jessica Korda

vs.

  • Charley Hull

Match 28 à 13h55

  • Danielle Kang

vs.

  • Emily Kristin Pedersen (DAN)

Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Les USA tapent du poing d’entrée

Les USA ont dominé la session des foursomes en remportant trois matches sur quatre. La session des 4 balles. à venir est déjà crucial pour l'Europe.

Ryder Cup : Place aux premiers Foursomes !

De la logique, de l'espéré et de l'inattendu dans ces premiers matchs de la compétition.

Whistling Straits : mi-ange, mi-démon

Avec des faux airs de Links irlandais, Whistling Straits en bordure du lac Michigan sera l’hôte de la 43e Ryder Cup. Un parcours aussi splendide que redoutable.

Retour aux affaires courantes

Avec le Ladies Open de France sur le LET et le Cambia Portland Classic sur le LPGA, les proettes entament la dernière ligne droite de leur saison.