mardi 7 décembre 2021

Les 12 Européens de la Ryder Cup 2021

Pour défendre leur titre sur le sole américain.

Avec la fin du BMW PGA Championship, dernier tournoi de la période de qualification en Ryder Cup, l’équipe européenne est finalisée. Dans la foulée du Rolex Series remporté par l’Américain Billy Horschel, le capitaine Padraig Harrington a annoncé ses 3 picks qui viendront renforcer l’Europe, tenante du titre, pour affronter les USA du 24 au 26 septembre à Whistling Straits (Wisconsin, USA).

Les trois wild cards

Sergio Garcia (Espagne)

  • https://petiteballeblanche.com/wp-content/uploads/2018/08/Sergio-Garcia-Ryder-Cup.jpgÂge : 41
  • Classement mondial : 41
  • Ryder Cup : 91999, 2002 (V), 2004 (V), 2006 (V), 2008, 2012 (V), 2014 (V), 2016, 2018 (V)
  • Records (V-D-N) : 22-12-7

Le choix du recordman de points gagnés en Ryder Cup (25.5) était attendu, ne serait-ce que pour ses chiffres et son expérience dans la compétition. Actuel 41e mondial, c’est son moins bon classement mondial en amont de ses 10 sélections. Son dernier succès remonte à octobre 2020 avec le Sanderson Farms Champ. sur le PGA Tour.
Cette saison, il a connu un printemps compliqué avec 4 cuts consécutifs manqués dont un 3e Masters de suite. Depuis, il n’a raté qu’un week-end lors du Northern Trust Open, il est sur une bonne forme avec 7 Top26 lors de ses 8 derniers tournois.

Ian Poulter (Angleterre)

  • Âge : 45
  • Classement mondial : 48
  • Ryder Cup : 6 – 2004 (V), 2008, 2010 (V), 2012 (V), 2014 (V), 2018 (V)
  • Records (V-D-N) : 14-6-2

Comme pour Garcia, difficile d’imaginer la Ryder Cup sans « The Postman ». L’Anglais n’a pas perdu cette compétition depuis 2008 puisqu’il était absent à Hazeltine (2016). Le combo Match Play + Ryder Cup n’a pas son pareil pour réveiller Ian Poulter quelque soit la saison qu’il vient de faire.
Bien qu’il n’ait plus gagné depuis 2018, c’est sa première saison depuis 2012 où il passe le cut dans les 4 majeurs. Il termine T8 du SG Around The Green et T3 SG Putting sur le PGA Tour en 2021.

Shane Lowry (Irlande)

  • Âge : 34
  • Classement mondial : 40
  • Ryder Cup : Rookie
  • Records (V-D-N) : 0-0-0

Si ce n’est la présence de son compatriote au capitanat, on pressentait que Lowry ferait ses débuts en Ryder Cup. Il occupait la 9e place qualificative ces dernières semaines et aurait pu passer aux points s’il n’avait pas raté son dimanche à Wentworth.
Le vainqueur de The Open 2019 a enregistré 4 Top10 sur le PGA Tour dont une 4e place ex-aequo au PGA Championship. Tous circuits confondus, depuis le Masters, il ne compte que 2 places en dehors du Top26 sur ces 11 derniers tournois.

Les neuf qualifiés automatiques

Lee Westwood (Angleterre)

  • Lee Westwood - Masters 2016Âge : 48
  • Classement mondial : 33
  • Classement Ryder Cup : 9e -5e qualifié via points mondiaux
  • Ryder Cup : 10 – 1997 (V), 1999, 2002 (V), 2004 (V), 2006 (V), 2008, 2010 (V), 2012 (V), 2014 (V), 2016.
  • Records (V-D-N) : 20-18-6

Le vétéran de cette édition va égaler le record de 11 participations détenu par Nick Faldo. Sa dernière sélection en 2016 n’a pas laissé les meilleurs souvenirs avec 3 défaites en 3 matches à Hazeltine.
Malgré la saison 2020 entrecoupée par le COVID, il avait renoué avec le succès en janvier à Abu Dhabi avant de terminer sur une seconde place au DP World Tour Championship lui permettant de remporter la Race to Dubaï. Son début d’année sur le PGA Tour est de la même veine avec deux superbes 2e place au Arnold Palmer Invitational puis au Players. Bien que présent aux deux premières épreuves des playoffs, il marque le pas à l’image de son dernier tour au BMW PGA Championship où il rend une carte de 77.

Matthew Fitzpatrick (Angleterre)

  • Matthew Fitzpatrick - The Genesis Invitational 2021Âge : 27
  • Classement mondial : 27
  • Classement Ryder Cup : 8e – 4e qualifié via points mondiaux
  • Ryder Cup : 1 – 2016
  • Records (V-D-N) : 0-2-0

Cet Anglais non plus n’a pas laissé un souvenir impérissable lors de sa seule participation en 2016. On se souvient qu’il semblait subir totalement l’événement, bafouillant son golf.
Depuis il a remporté deux fois le DP World Tour à Dubaï dont la dernière édition en 2020. Une première partie de saison intéressante sur le PGA Tour avec 5 Top10 avant de revenir sur l’European Tour où il perd notamment le Scottish Open en playoffs face à Min Wow Lee en juillet.

Paul Casey (Angleterre)

  • Paul Casey-US Open-Rd2Âge : 44
  • Classement mondial : 22
  • Classement Ryder Cup : 7e – 3e qualifié via points mondiaux
  • Ryder Cup : 4 – 2004 (V), 2006 (V), 2008, 2018 (V)
  • Records (V-D-N) : 4-3-5

Par le biais d’une invitation de Thomas Björn, Casey avait réalisé un retour honorable au Golf National (1.5 point en 3 matches) après dix ans d’absence en Ryder Cup.
Cette année, sa présence ne souffre d’aucune contestation tant l’Anglais a enchainé les places d’honneur toute la saison après une ouverture en fanfare grâce à sa victoire lors de l’Omega Dubai Desert Classic en janvier. Ses places de T4 au PGA Championship, T7 à l’US Open ou encore T15 à The Open en font un des hommes forts de cette équipe européenne.

Viktor Hovland (Norvège)

  • Âge : 24
  • Classement mondial : 14
  • Classement Ryder Cup : 6e – 2nd qualifié via points mondiaux
  • Ryder Cup : rookie
  • Records (V-D-N) : 0-0-0

Hovland est le troisième et dernier rookie de l’Europe pour cette édition. Avec Rahm, il symbolise la nouvelle génération qui portera le Vieux Continent lors des prochaines confrontations biennales.
Vainqueur de son second titre sur le PGA Tour en décembre dernier, il a signé 5 Top5 en 10 tournois entre fin janvier et mi-mai puis son premier succès sur l’European Tour en juin au BMW International Open. 5e de la FedEx Cup en 2021, on attend beaucoup de lui !

Rory McIlroy (Irlande du Nord)

  • Ryder Cup 2016 - Rory McIlroyÂge : 32
  • Classement mondial : 13
  • Classement Ryder Cup : 5e – 1er qualifié via points européens
  • Ryder Cup : 5 – 2010 (V), 2012 (V), 2014 (V), 2016, 2018 (V)
  • Records (V-D-N) : 11-9-4

Il n’a connu qu’une seule défaite en 2016 et cette année là, il avait été l’un des seuls remparts de l’Europe dans des matches de double dantesques avec Thomas Pieters et un face à face mémorable face à Patrick Reed.
Bien sûr, il n’a toujours pas « regagné » de majeurs mais le Nord-Irlandais a remporté le Wells Fargo Championship en mai et a terminé 1er de la moyenne de birdies (4,51 par tour) sur la saison.

Bernd Wiesberger (Autriche)

  • Âge : 35
  • Classement mondial : 61
  • Classement Ryder Cup : 4e – 4e qualifié via points européens
  • Ryder Cup : rookie
  • Records (V-D-N) : 0-0-0

C’est le qualifié de dernière minute. Toujours aux portes des tickets automatiques, il a gagné sa place grâce à son Top20 lors du BMW PGA Championship (Il avait besoin d’un Top50). Solide joueur du Tour Européen depuis des années, il a rarement fait ses preuves au plus haut niveau mondial où il ne compte que 2 Top20 en Majeurs dont un Top16 pour le plus récent à l’US Open 2017. Il a toutefois représenté l’Europe notamment à 2 reprises lors de l’Eurasia Cup 2016 et 2018 (3V-2D-1N).

 

Tyrrell Hatton (Angleterre)

  • Âge : 29
  • Classement mondial : 17
  • Classement Ryder Cup : 3e – 3e qualifié via points européens
  • Ryder Cup : 1 – 2018 (V)
  • Records (V-D-N) : 1-2-0

Toujours aussi colérique, Hatton a toutefois muri depuis sa première sélection en 2018 grâce entre autres à des victoires de prestige comme le BMW PGA Championship l’an dernier ou le Abu Dhabi Championship début 2021. La suite de la saison n’a pas été aussi brillante et le peu que l’on a vu de lui à Wentworth (cut manqué) pour y défendre son titre n’est pas franchement encourageant.

Tommy Fleetwood (Angleterre)

  • Tommy Fleetwood - Europe - ryder Cup 2018Âge : 30
  • Classement mondial : 36
  • Classement Ryder Cup : 2e – 2e qualifié via points européens
  • Ryder Cup : 1 – 2018 (V)
  • Records (V-D-N) : 4-1-0

L’un des héros du Golf National fera son retour mais cette fois, cela sera sans sa moitié idéale Francesco Molinari.
L’Anglais n’a plus gagné depuis 2019 et n’a été en position de le faire cette année que réellement en Italie début septembre où il termine à un coup du vainqueur Nicolai Hojgaard. Il a enchainé avec une place de T12 au BMW PGA Championship et on espère que cela sera suffisant à lui donner la confiance nécessaire pour être un des atouts de l’Europe.

Jon Rahm (Espagne)

  • Jon Rahm - US Open 2021Âge : 26
  • Classement mondial : 1
  • Classement Ryder Cup : 1er – 1er qualifié via points européens
  • Ryder Cup : 1 – 2018 (V)
  • Records (V-D-N) : 1-2-0

Ni Rose, ni Poulter n’avait été le bon partenaire lors des Foursomes, mais Rahm s’était offert quand même la tête de Tiger Woods sur l’Albatros. Dès sa seconde participation, il devra endosser le rôle de leader.
Les USA ont peut-être 9 des 11 premiers joueurs mondiaux. Mais, avec l’Espagnol, l’Europe a au moins le n°1 mondial ! Un joueur phénoménal qui a remporté son premier majeur (US Open). A cause du différentiel de points au départ du Tour Championship, l ne gagne pas la FedEx Cup mais réalise le meilleur score du tournoi. Depuis octobre 2020, Rahm a signé 15 Top9 en 19 tournois avec un seul cut manqué, tout ça en étant déclaré deux fois positif au COVID. Hallucinant !

 

 

 

 

Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est expert en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Paul Barjon, le tricolore du PGA Tour

S’il y a bien un joueur dont la progression ne cesse de nous réjouir, c’est bien lui : Paul Barjon. Le seul et unique français sur le circuit élite mondial.

Ces nouveaux circuits dont on parle tant

Super Golf League ? Premier Golf League ? Ces possibles nouveaux circuits ont fait beaucoup de buzz en 2021. Mais que sont-ils et que ne sont-ils pas ?

Les premier.e.s de la classe

On met en avant dans ce calendrier de l'avent celles et ceux qui ont remporté le premier trophée de l'année 2021 sur les différents circuits.

Le Top tweets 2021 de Phil Mickelson

Phil Mickelson fait partie de cette poignée de joueurs qui s'amuse et nous amuse sur les réseaux sociaux. Revue de quelques tweets de Lefty en 2021.