Lydia Ko se relève enfin !

Calendrier de l’avent version #LPBB : un article par jour écrit par un membre de la Team pour revenir sur un des moments forts, drôles, surprenants de cette année 2021.

En avril 2021, Lydia Ko a fêté ses 24 ans… seulement serait-on tenté de se dire. Professionnelle depuis l’âge de ses 16 ans, Lydia a gagné 15 tournois entre avril 2014 – son 1er succès en tant que pro – et juillet 2016 avant de disparaître très souvent des leaderboards. 2021 marque le retour de la Néo-Zélandaise au premier plan pour notre plus grand plaisir.

Pendant la période la plus prolifique de sa carrière (fin 2013 à fin 2016), Lydia Ko travaillait avec David Leadbetter. Leur séparation survenait alors que Ko avait pourtant gagné à 5 reprises (LPGA+LET) cette année-là, dont son second majeur (ANA Inspiration). Toutefois en s’intéressant de plus près à cette saison 2016, la Néo-Zélandaise a commencé à perdre de sa splendeur au cours de l’été (150.000$ de moyenne de gains par tournoi entre janvier et mi-juillet contre 26.000$ ensuite jusque la fin de l’année – ndlr)

Embed from Getty Images

En fait, au cours de ces trois années de collaboration avec Leadbetter, le driving de Lydia Ko s’est fissuré, en longueur comme en précision, à cause du changement de swing imposé par le coach américain. Sur la base des stats du LPGA, Ko est ainsi passée du 48e au 126e rang sur le circuit pour ce qui est de la distance au drive et de la 14e place à la 68e pour les fairways touchés.

Fin 2016, la joueuse se séparait également de son caddie et quittait Callaway pour PXG. En 2017, elle connaissait sa première saison blanche sans un seul titre. Début 2018, elle répétait l’opération « table rase » en s’adjoignant les services d’un nouveau coach, Ted Oh, et d’un nouveau caddie, Jonny Scott. Elle renouait alors avec le succès en avril de la même année pour son 15e titre sur le LPGA.

Une victoire qui interrompait une série de 43 tournois consécutifs sans succès mais qui n’était qu’un bref coup d’éclat. Les mois suivants, la Néo-Zélandaise poursuivait sa chute au classement mondial pour pointer 55e au cours de l’été 2020. Un nouveau changement s’imposait et Lydia Ko débutait une collaboration avec Sean Foley.

Je suis juste heureux de pouvoir lui rappeler ce qu’elle est déjà. Je ne lui ai pas vraiment montré quoi que ce soit de nouveau, c’était déjà là. Certains joueurs, vous leur montrez ce qu’il y a à l’intérieur d’eux. Et d’autres, tu leur rappelles. C’était juste un rappel.Sean Foley, à propos de Lydia Ko

De septembre à décembre 2020, elle a joué 7 tournois sur le LPGA pour 4 Top8 et 2 autres Top20. Cette année, en 2021, elle a débuté par deux « seconde place » sur ses 4 premiers tournois avant d’ajouter une nouvelle ligne à son palmarès mi-avril (LOTTE Championship).

Au cours de l’été, Lydia Ko a terminé dans le Top10 de l’Evian Championship (T6) alors qu’elle avait manqué le cut pour la première fois en 7 participations lors de l’édition précédente (2019 – ndlr). Quelques jours plus tard, elle a décroché une seconde médaille olympique avec le bronze à Tokyo après l’argent à Rio (seul golfeur/golfeuse de l’histoire avec deux médailles – ndlr).

Elle a fini ensuite la saison LPGA avec 3 Top3 en 6 tournois et sur le podium de la saison du LPGA (3e Race to CME Globe). On y ajoutera sa victoire lors du Aramco Saudi Ladies en novembre sur le LET.

Redevenue 5e mondiale, son meilleur classement depuis juillet 2017, Lydia Ko a exprimé récemment en conférence de presse ce qui avait changé : « En fin de compte, tout ce que je peux faire, c’est d’essayer d’être à mon 100%, de m’amuser beaucoup sur le parcours, et ce qui doit arriver, arrive. Je pense que c’est un de mes grands objectifs cette année, et c’était aussi le cas à la fin de l’année dernière. Faire de mon mieux dans ce que je peux contrôler, et ce que je peux contrôler, ce sont des choses comme avoir un engagement à 100% sur un coup, avant de taper le coup ou bien me préparer avant un événement. »

Tout est une question d’objectifs atteignables, contrôlables et mesurables comme dirait notre coach mental Olivier Péron.

Lio

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.