Un beau, très beau 1er tour de l’Open de France 2022

Axel Bettan et Nathan Legendre sur le green du 12

Passons rapidement sur le point négatif qui est probablement l’affluence et parlons de choses positives après ce 1er tour de l’Open de France 2022. 

Record du parcours pour Rasmus Hojgaard

Le golf est un sport qui est souvent capricieux pour nous les amateurs, mais pour les pros, ça l’est encore plus. Dingue d’imaginer que le leader Rasmus Hojgaard n’a fait qu’un seul bogey (sur le 3 avec un 3 putts en plus) pour 10 birdies avec un score de -9 – égalant le record du parcours – quand le dernier termine avec +9 sans aucun birdie. Cruel ! Mais clairement même si les conditions météos étaient idéales pour ce 1er tour, le score du jeune danois est une sacré performance. Sa réaction était presque étonnante d’ailleurs :

Pour être honnête, je n’avais pas l’impression d’être si bon sur mes mises en jeu mais j’ai senti que mon petit jeu était très bon avec un très bon putting. J’ai rentré quelques ficelles et vous devez le faire pour jouer -9. Ici, le petit jeu doit être bons : comme les greens sont un peu fermes, vous ne pouvez pas attaquer tous les drapeaux. Vous devez vous mettre en position quand les drapeaux sont attaquables. Je pense que c’est agréable d’avoir un parcours ou vous devez penser et réfléchir sur la stratégie. C’est ce que ce parcours offre, il vous teste sur tous les parties de votre jeu.

 

Des français au top !

Même s’il y avait beaucoup de français sur la liste de départs, qu’il est bon de voir 6 français dans le top 20. D’un BARJON (-6) revenant des Etats-Unis pour l’occasion après une saison loin d’être mauvaise mais pas suffisante pour garder sa carte sur le PGA Tour malheureusement.

un BRUN (-5) qui confirme une première moitié de saison très encourageante pour sa 1ère année sur le DP World Tour (6 cuts ratés sur 22 tournois), un PAVON (-3) qui confirme son bon état de forme (4è top10 en 2022, le dernier au BMW PGA) et un DECOTTIGNIES-LAFON (-3) qui se rappelle à notre bon souvenir.

Je vous épargne la liste des frenchies à -2 tellement ils sont nombreux.

Et des amateurs au super top !

Clairement, lorsque le champ de l’Open a été publié, je ne vous cacherais pas une certain déception à voir que les stars manquaient. Mais à toute chose malheur est bon : la FFG a eu la bonne, très bonne idée d’inviter nombre d’amateurs à cet Open. Et quelle bonne idée ! Martin COUVRA qui sort un -5, un Tom VAILLANT crédité d’un -3 ou encore un Oihan GUILLAMOUNDEGUY terminant à -2 malgré un double au 15. Et pas si loin du cut, Julien SALE est 72è à +1, Nathan LEGENDRE est 96è à +2 et Hugo LE GOFF vient terminer à la 119è place  à +3. Bravo à tous messieurs !

Et notre Nathan LEGENDRE ?

Si vous êtes des fidèles lecteurs, vous le savez, à travers le blog nous essayons de vous faire découvrir de jeunes amateurs avec notre hashtag #MonAventureGolf. Et Nathan après sa prestigieuse victoire lors des Championnats de France a reçu son droit d’affronter l’Albatros. Au terme de ce 1er tour en +2, nos avons pu recueillir ses sensations et celles de son cadet – Axel BETTAN – vraiment à chaud.

Nathan, qu’as tu pensé de cette journée ? 

NL : Journée à la fois rassurante et décevante. J’étais stressé de jouer ce parcours que je n’aime pas particulièrement. L’objectif de la journée était de gérer, d’éviter les grosses erreurs. Journée frustrante car je ne me suis pas mis souvent près des drapeaux, et à plus de 5 mètres, sur des greens pentus et qui marquent un peu en fin de journée, pas facile de faire tomber les longs putts : 1 ou 2 oui mais pas 4 ou 5 non plus. La journée a été bonne, elle aurait pu être meilleure mais elle me laisse de la chance pour demain.

Et demain, quel objectif ? 

NL : Conserver le même état d’esprit de cette 1ère journée en essayant de gommer les quelques erreurs commises (13 ou 16 par exemple). Sur le 16 par exemple, on a choisit d’attaquer le drapeau (qui était à l’entrée du green) mettant en jeu l’entrée de green mais aussi le bunker court de l’entrée et à gauche de l’entrée. Je n’étais pas hyper serein et j’ai fais un petit refus qui m’a emmené dans le bunker et sortir avec un bogey.
La bonne stratégie aurait peut être été de viser plus le centre du green quitte à se donner un 1er putt pas si simple mais de sortir probablement avec un par. Donc, gommer les erreurs et en finissant le 2ème tour par les trous de l’aller, il y a un peu plus de possibilité d’être offensif.

Axel, c’est la 1ère fois que tu caddeyes Nathan. Quel est ton objectif ? 

AB : D’abord, écouter son ressenti. Ensuite, à partir de ses sensations, 2 ou 3 fois je lui ai  proposé différentes options de jeu. Je suis la pour respecter sa façon de jouer et éviter tout conflit sans le brider ni le pousser. Et sur le green, je viens l’aider s’il demande mon aide.

A demain pour de nouvelles aventures et pour retrouver les horaires de départs, c’est par ici.

Bon Open de France à tous !

ET, Ryder Cup & référence absolue pour le classement mondial et ses projections Devenu golfeur dans un autre millénaire (à Pléneuf Val André) et vivant maintenant tout près du Golf National, la Ryder Cup est devenue un centre d'intérêt. Aimant la programmation, c'est donc tout naturellement que je me suis passionné pour le classement mondial et le classement Ryder Cup... On est fou ou on ne l'est pas ! ;-)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.