En route pour le WE : Rozner contre vents et marées

© Twitter : @DPWorldTour

C’est samedi et on déballe les cartons du Moving Day pour vous informer des classements et faits notables pour ce week-end du 1er et 2 octobre sur les différents circuits (voir agenda).

1Hull leader, Boutier placée


1. Charley Hull -11
2. Atthaya Thitikul, Xiyu Lin -9
4. Lindy Duncan -8
5. Jessica Korda, Emily K. Pedersen, Moriya Jutanugarn -7

Leaderboard


67-64 pour l’Anglaise Charley Hull qui confirme son regain de forme après son Top5 la semaine dernière en Arkansas. La joueuse de Solheim Cup qui n’a pas fait mieux que T3 cette saison, à Evian Championship, est à la poursuite de son second titre seulement en carrière sur le LPGA. C’était il y a 6 ans déjà avec le titre au CME Group Tour Championship.

Dans son sillage, ce n’est autre que la vainqueur du week-end dernier, Atthaya Thitikul, et potentiellement future n°1 mondiale en cas de récidive dimanche. La Thaïlandaise pointe à deux coups de la leader aux côtés de la Chinoise Xiyu Lin, leader après 18 trous.

Avec deux cartes sous le Par (68-69), Céline Boutier se place T9 à -5 et jouera le Moving Day en compagnie de Madeleine Sagstrom et Ariya Jutanugarn, toutes deux à -5.
Bonne nouvelle pour Céline Herbin (T40/+1) et Pauline Roussin (T53/+2) qui passent le cut, contrairement à Agathe Laisné (+5) qui est 2 coups au-dessus.

Nelly Korda (+4) ne sera pas du week-end, ce qui lui coûtera sa 2e place mondiale au profit de Thitikul, quel que soit le résultat de cette dernière.

2Le golf, ce sport d’extérieur…


1. Richard Mansell -10
2. Alex Noren -8
3. Niklas Norgaard Moller, Antoine Rozner -7
5. Robert MacIntyre -6

Leaderboard


Le calme avant la tempête. La première journée dans des conditions de jeu idéales avaient souri magnifiquement aux tricolores qui occupaient le podium provisoire du tournoi dans sa totalité. Une carte de 61 pour Romain Langasque (-11) devant Fred Lacroix (-10) et Antoine Rozner (-9).

Mais ça c’était avant. Avant des conditions dans ce qu’on peut imaginer de plus caricaturales quand on pense aux Links en Ecosse. Seulement 10 cartes sous le Par vendredi alors qu’il y en avait eu 35… au-dessus jeudi ! Pour ne citer que lui, 19 coups d’écart pour Langasque (-3 total) du jour au lendemain.

La carte de 68 de Richard Mansell avec un seul bogey sur le parcours de St Andrews – seul joueur à jouer sous le Par sur le Old Course – est quasi irréelle. L’Anglais, 3e de l’Omega European Masters, occupe le fauteuil de leader devant Alex Noren, auteur, lui aussi, de deux tours sous le Par (67-69).

Sur la 3e marche, Antoine Rozner a signé un honorable 74 (+2) sur le parcours de Carnoustie lors de cette journée dantesque. Après son -9 de la veille, il pointe à 3 coups du leader anglais avant de jouer Kingsbarns ce samedi.

Le cut tombera après 54 trous lorsque l’ensemble du champ aura joué chacun des trois parcours du Dunhill Links pour ne conserver que le Top60 et ex-aequos. Julien Brun (-5), Fred Lacroix (-4), Romain Langasque (-3), Victor Perez (-1) et Benjamin Hébert (Par) sont pour l’instant du bon côté de la barrière.

A noter le trou en 1 réalisé par Eddie Pepperell sur le Par3 du 8 de Kingsbarns.

Le tournoi propose en parallèle une formule par équipes qui associe un pro et un amateur. Dans ce classement emmené par Veerman/Ahmed et Burke/Mitchell à -19, Benjamin Hébert (+ White) pointe à -16 juste devant Julien Brun (+ Lamb) et Antoine Rozner (+ Dentressangle) à -15. Le Top20 du classement après 3 tours est qualifié pour le dimanche.

Horaires TV

3Detry 67 deux fois


1. Thomas Detry, MacKenzie Hugues -10
3. Sepp Straka -9
4. Mark Hubbard, Garrick Higgo, Scott Stallings -8

Leaderboard


Passé par la finale du KFT, le Belge fait des premiers pas remarqués sur le PGA Tour. Deux tours de la même veine avec 6 birdies et un seul bogey lui permettent de prendre la tête du Sanderson Farms Championship.

A ses côtés, Mackenzie Hugues, le Canadien malheureux de la sélection pour la récente Presidents Cup est toujours aussi brillant sur les greens avec notamment 9 birdies sans aucune erreur le vendredi.

Le tenant du titre, Sam Burns, est à 5 coups dans le Top20. Le cut fixé à -2 proposera un champ de 78 joueurs pour le Moving Day et donc probablement un nouveau cut après 54 trous.

Horaires TV

Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est expert en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.