Nous y sommes! Le calendrier affiche désormais 2018, l’année de notre Ryder Cup. A moins de 268 jours et après un mois de Décembre bien moins chargé en terme de tournois que de repas festifs, 1er mercredi du mois oblige, nous faisons l’état des lieux de la course aux points pour la sélection dans l’équipe européenne. Et après Hatton, Rose et Rahm, nous avons choisi de mettre en avant Rory McIlroy. Bonne lecture! 

Le mois de Décembre

Traditionnellement léger en terme d’actualité, ce mois de Décembre 2017 n’a pas dérogé à la règle. Cela a été le calme absolu si ce n’est une victoire – encore – de Justin Rose (Indonesian Masters sur l’Asian Tour). Si elle a pu passer inaperçue pour une majorité d’entre vous, l’anglais s’offre ainsi 24 points supplémentaires qui l’amènent vers de nouveaux records. Sachez que lors de la qualification pour la Ryder Cup 2016, le 1er qualifié au points mondiaux – Sergio Garcia en l’occurrence – avait obtenu 207.95 points. A plus de 8 mois de l’échéance, Rose y est déjà.

Pour le reste, pas de modification car la majorité des joueurs étaient au repos.

Le mois de Janvier va être des plus passionnants. C’est la reprise et les gros seront là d’entrée. Même si les champs pour les gros tournois d’Abu Dhabi et Dubai ne sont pas totalement publiés, nous savons déjà que Rory, Henrik, Dustin Johnson ou encore Paul Casey seront là. Une bonne nouvelle que le retour de McIlroy et Stenson, pour l’instant, classés respectivement 26ème et 13ème au classement de la sélection. Côté PGA Tour, il va falloir surveiller Molinari et Casey qui vont se diviser entre les Tours Européen et Américain. Et bien sûr, on sera attentif aux premiers résultats des tricolores, Dubuisson en particulier, actuel 9ème du classement.

Qualification/Sélection

Côté français, Alex Lévy aura l’occasion – pour la 1ère fois – de jouer pour l’équipe Européenne. Alors, certes ce n’est pas la Ryder Cup, mais l’Eurasia Cup en a un petit goût. En côtoyant également Stenson, Casey, Noren, Hatton ou encore Fleetwood, El Toro peut marquer des points importants auprès de Thomas Bjorn s’il devait être en concurrence pour les choix du capitaine en septembre.

Quoiqu’il arrive, même si Dubuisson est dans le bon tempo, Alex et Victor sont encore loin du compte. Il va falloir accumuler les bonnes perfs et surtout les qualifications pour les WGC et les Majeurs. Actuellement, seul Levy est qualifié pour le British, sinon c’est la débandade.

  • Pour se qualifier au WGC Mexico (du 1er au 4 Mars), il faudra être dans le Top10 de la RTD le 19/02 ou dans le Top50 Mondial les 19 ou 26/02.
  • Pour se qualifier au WGC Dell Match Play (du 21 au 25 Mars), il faudra être parmi les 64ers “disponibles” du Top100 Mondial le 12/03.
  • Pour se qualifier aux Masters (du 5 au 8 Avril), il faudra être dans le Top50 Mondial le 26/03.
  • Pour se qualifier aux Players (du 10 au 13 Mai), il faudra être dans le Top50 Mondial le 30/04.
  • Pour se qualifier à l’US Open (du 14 au 17 Juin), il faudra être dans le Top60 Mondial le 21/05 ou le 04/06.
  • Pour se qualifier au British Open ( du 19 au 22 Juillet), il faudra être dans le Top50 Mondial le 28/05 (sans compter les qualifications locales et le Top xx d’un grand nombre de tournois).
  • Pour se qualifier au WGC Bridgestone (du 2 au 5 Août), il faudra être dans le Top50 Mondial le 23/07 ou le 30/07 ainsi que tout vainqueur d’un tournoi ayant un SoF supérieur à 115.
  • Pour se qualifier au PGA Championship (du 9 au 12 Août), il faudra être dans le Top100 Mondial le 29/07.

Le mois de Janvier va être déterminant pour voir dans quel état est Rory, si l’hypothèse Casey est jouable (et si tel n’était pas le cas en n’étant pas sélectionné directement, je ne vois pas comment il ne pourrait pas avoir une invitation), si les Noren, Pieters ou encore Colsaerts peuvent espérer une qualification en sortant quelques bons résultats.

Concernant notre concours de pronostics , ceux qui ont joué Rose dans les 4ers – donc via le classement européen – viennent de prendre une belle option pour gagner 2 points supplémentaires. 😉

Classement Sélection Ryder Cup

Pour répondre à des demandes de lecteurs, nous avons ajouté un onglet pour faire apparaître le classement de français (seul le Classement Européen est pris en compte).

EUR. PTS LISTWRLD PTS LISTTEAM AU 3 JANVIERLES TRICOLORES
  1. JUSTIN ROSE 2,686,842.65
  2. TYRRELL HATTON 2,331,102.60
  3. JON RAHM 1,278,344.36
  4. MATTHEW FITZPATRICK 1,183,367.41
  5. Ross Fisher 1,160,384.33
  6. Shane Lowry 1,007,090.53
  7. Paul Dunne 1,000,375.39
  8. Scott Jamieson 874,363.22
  9. Victor Dubuisson 830,321.41
  10. Nicolas Colsaerts 703,795.96
  11. Eddie Pepperell 690,456.90
  12. Sergio Garcia 687,698.31
  1. JUSTIN ROSE 207.15
  2. TYRRELL HATTON 114.00
  3. JON RAHM 101.56
  4. MATTHEW FITZPATRICK 71.54
  5. SERGIO GARCIA 58.30
  6. PAUL DUNNE 56.51
  7. TOMMY FLEETWOOD 47.65
  8. ROSS FISHER 47.04
  9. Shane Lowry 46.08
  10. Rafa Cabrera-Bello 44.58
  11. Victor Dubuisson 39.88
  12. Eddie Pepperell 39.85
  13. Scott Jamieson 35.48
  14. Lucas Bjerregaard 35.15
  15. Henrik Stenson 34.98
  16. Marc Warren 32.34
  1. JUSTIN ROSE (ENG)
  2. TYRRELL HATTON (ENG)
  3. JON RAHM (ESP)
  4. MATTHEW FITZPATRICK (ENG)
  5. SERGIO GARCIA (ESP)
  6. PAUL DUNNE (IRL)
  7. TOMMY FLEETWOOD (ENG)
  8. ROSS FISHER (ENG)


9.   VICTOR DUBUISSON 830,321.41

24. ROMAIN WATTEL  424,702.71
25. MIKE LORENZO-VERA 423,236.04

29. ALEXANDER LEVY 370,156.88

34. GREGORY BOURDY 329,978.22
35. MATTHIEU PAVON 326,441.81

49. BENJAMIN HEBERT 213,311.42

>> Lire le 1er épisode des 12 de l’Albatros

Comparatif Ryder Cup 2014-2018

Pour rappel, voici le nombre de points acquis par les 1er qualifié et 1er non qualifié en 2014. Compte tenu des décalages de planning des tournois entre 2014 et 2018, nous vous avons indiqué le nombre de points à Fin Janvier 2014 ainsi que le nombre de points nécessaires pour se qualifier à cette Ryder Cup 2014.

Voici pour le classement européen (en millions de points) :

Fin Janvier 2014 Ryder Cup 2014 Aujourd’hui
1er qualifié 1,620 5,547 2,686
1er non qualifié 1,449 2,539 1,160

Et maintenant le classement mondial :

Fin Janvier 2014 Ryder Cup 2014 Aujourd’hui
1er qualifié 158,14 368,05 58,30
1er non qualifié 79,44 171,72 46,08

 

Avec les Rolex Series, il n’y aura plus de points attribués aux tournois concurrents. On devrait naturellement constater une baisse du nombre de points mondiaux nécessaires pour la qualification. En effet, côté américain, 5 tournois sur une quarantaine dans la période avant septembre 2018, seront comptablement annulés avec cette nouvelle règle.

A contrario, côté points européens, il semble probable que le nombre de points nécessaires à la qualification sera plus important. D’une part, en raison de l’impact des Rolex Series, d’autre part, avec la mise en place du coefficient “forme” qui multiplie les points gagnés par 1.5 à partir de Mai 2018. Au bémol près que majeurs, WGC ou encore Rolex soient remportés en majorité par des joueurs non européens.

Avec une saison 2018, avant l’annonce officielle de la sélection, qui sera “partagée” entre 2 WGC et The Masters avec des points sans coefficient puis 5 Rolex Series, 3 Majeurs et 1 WGC avec un coefficient de 1.5, il semble probable que la qualification se jouera aux alentours des 3 millions de points côté classement européen et aux alentours des 160 points pour le classement mondial.

>> Lire le 2ème épisode des 12 de l’Albatros

Nos partenaires Fil Rouge Ryder Cup 2018
Golf de Cabourg Le Home
Vincent-golf-magasins
“Le Bazar des Golfeurs

Si vous souhaitez devenir partenaire, contactez-nous!

>> Lire le 3ème épisode des 12 de l’Albatros

Le Joueur du Mois: RORY McILROY

Palmarès

Rory McIlroy n’a pas encore 29 ans mais est déjà professionnel depuis plus de 10 ans. Le nord-irlandais a cumulé 22 titres au cours de cette décade dont 2 WGC et 4 Majeurs: US Open 2011, PGA Championship 2012 et 2014, The Open 2014. Il est le plus jeune des joueurs encore en activité à avoir gagné au moins 4 épreuves du Grand Chelem et fait partie du trio, avec Phil Mickelson (US Open) et Jordan Spieth (PGA Champ), à une unité du Grand Chelem de carrière (Masters pour Rory).

McIlroy a gagné plus de 33 M€ sur l’European Tour en remportant notamment 3 fois la Race to Dubaï (2012, 2014, 2015) et plus de 36.5 M$ sur le PGA Tour avec 2 victoires au général de la FedEx Cup (2012, 2014).

Saison 2017

Cela a été une saison blanche pour Rory, sans aucun titre, ce qui ne lui était pas arrivé depuis 2010 (En 2013, il n’a gagné ni sur l’European Tour, ni sur le PGA Tour mais a remporté l’Emirates Australian Open en décembre).
Embed from Getty Images

En début de saison, il perd en playoffs face à Graeme Storm le BMW South African Open. Au WGC Mexico, il est en tête après 36 trous mais cède le week-end pour termine 7ème à 4 coups de DJ. Même place au Masters, enchaînant un 4ème Top10 consécutif à Augusta. Mais une blessure aux côtes va le gêner trop souvent pour le reste de la saison. On retiendra toutefois une 4ème place à The Open, une 5ème au WGC Bridgestone et une 2ème place au British Masters.

Fin juillet, il surprend son monde en mettant fin à une relation de plus de 9 ans avec son caddie JP Fitzgerald et choisit Harry Diamond, son meilleur ami, pour porter son sac (ce qui devrait toujours être le cas en 2018). Après le Alfred Dunhill Links en octobre, il annonce la fin de sa saison, préférant prendre du repos pour guérir totalement sa blessure et être fin prêt pour 2018. Il termine 2017 au 11ème rang mondial alors qu’il était 2ème fin 2016.

Bilan Ryder Cup

Pro depuis 2007 donc et McIlroy fait partie de l’équipe européenne dès 2010 (Celtic Manor) où, associé à McDowell, il joue 3 matches de double avec 1 défaite, 1 nul et 1 victoire. Il partagera son simple face à Stewart Cink contribuant avec 2 points au total à la victoire de l’Europe (14.5/13.5).

En 2012 (Medinah), il perd ses 2 premiers matches de double avec encore G-Mac. Il ramènera 1 point en 4 balles, en étant le premier supporter -et partenaire- d’un Ian Poulter survolté. En simple, il se trompe d’heure et arrive seulement 10 minutes avant le départ de son simple face à Keegan Bradley. L’adrénaline plein les veines et emporté par le tourbillon de ses partenaires dans les premiers matches, il gagne 2&1 et rapporte le 9ème point à l’Europe.

En 2014 (Gleneagles), il joue 5 matches et ne cède que lors du premier 4 balles avec Sergio Garcia face au couple Bradley/Mickleson. Il écrasera notamment Rickie Fowler le dimanche 5&4.

En 2016, son association avec Thomas Pieters fait des étincelles (3 matches, 3 victoires) et permet de garder l’Europe à flots. Il ouvre le bal des simples le dimanche et son match face à Patrick Reed restera dans les annales de l’histoire de la Ryder Cup. Il cèdera au 18, empêchant l’Europe de reprendre l’avantage après seulement 4 matches.

Résumé en 4 sélections:

  • 3 Victoires (2010, 2012, 2014) et 1 Défaite (2016)
  • 19 matches: 9 Victoires, 6 Défaites et 4 Nuls
  • 11 points: 2V-1D-1N en simples (2.5 points), 4V-3D-1N en foursomes (4.5 points), 3V-2D-2N en 4Balles (4 points).

L’Avis LPBB

Certes le nord-irlandais est loin au classement provisoire de la Ryder Cup (26ème) mais au terme d’une saison sans victoire, McIlroy termine tout de même 9ème de la Race to Dubaï. En l’absence de toute blessure, on ne voit pas comment Rory pourrait ne pas être parmi les sélectionnés en septembre. Même s’il venait à lui manquer des points, il n’y a quasiment aucune chance qu’il ne soit pas l’un des 4 choix de Bjorn.

En 2009, avant sa première sélection, il avait déclaré que la Ryder Cup était une exhibition et n’était pas un de ses objectifs de carrière. 1 an après, il est revenu sur ce commentaire et son envie de reprendre le trophée aux américaines est évidente. Elle est même indispensable à l’Europe!

Chances estimées de sélection pour 2018: 90%

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous !(4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

[wysija_form id=”3″]

Rendez-vous le mercredi 7 février 2018 pour le 5ème épisode des 12 de l’Albatros!

>> Lire le 1er épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 2ème épisode des 12 de l’Albatros

>> Lire le 3ème épisode des 12 de l’Albatros

Article écrit en collaboration avec Gurvann – Image à la Une: photomontage par Marc

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.