Bonjour,
En tant que passionnés de golf, nous passons de nombreuses heures devant notre télévision à regarder, apprécier et vibrer devant le jeu et la virtuosité des professionnels de la petite balle blanche. Il en est d’autres pour qui la retransmission de ces compétitions est, certes aussi une grande satisfaction, mais avant tout c’est un métier : commentateur sportif.

J’ai eu le plaisir et, disons-le, le petit privilège de rencontrer Thierry David, commentateur sur la chaîne Golf+ qui, à la sortie d’un enregistrement dans les studios de Canal+, a accepté d’être de l’autre côté de la barrière en répondant à mon interview. Retour sur 1 heure d’entretien dans un moment de grande convivialité.

Rencontre avec un passionné, comme nous ! 😉

Thierry, quel est ton métier aujourd’hui dans le groupe Canal+ ?

J’ai été pendant plusieurs années commentateur de foot à Canal+ mais depuis bientôt 1 an, je suis commentateur à plein temps pour Golf+, même s’il m’arrive d’intervenir encore pour certains matches de foot. Avant l’arrivée de notre nouvelle chaîne de golf, j’avais déjà eu l’occasion de travailler sur quelques tournois tels que l’Evian Masters pendant 3 ans puisqu’à l’époque il avait lieu pendant l’intersaison de la Ligue 1.

Quel a été ton parcours de journaliste sportif ?

J’ai commencé très jeune dans une radio locale de l’Oise pour les retransmissions de diverses compétitions sportives, puis, après mes études, j’ai fait quelques années de commentateur lors des Multiplex de foot à RTL puis France Inter. J’ai ensuite intégré Pathé Sport puis Canal+ en 2002, lorsque Pathé Sport a été rachetée par le groupe.

Commentateur de golf et joueur aussi ?

Thierry DavidOui depuis une petite dizaine d’années maintenant. Je suis 10 de handicap… Et gaucher ! Comme Mickelson que j’aime beaucoup.

Quel compartiment du jeu est ton point fort ?

Sans hésitation, le petit jeu et le putting !

Quel équipement trouve-t-on dans ton sac ?

En fait j’ai déjà à choisir parmi les 4 drivers que je possède. Et ça, cela va dépendre de mon humeur ! 🙂 Même si le plus souvent, j’utilise un TaylorMade® R9 SuperTri. J’ai un bois 3, R9 aussi, un bois 5 Callaway®, un “vieux” fusion que j’adore.
Je viens juste de changer de série de fers il y a 2 mois. J’ai joué pendant 10 ans avec des Ben Hogan® en graphite et je viens d’opter pour des Callaway®  Legacy avec un manche en acier. J’ai quasiment gagné 2 clubs avec ces nouveaux fers !

Tu es membre d’un club ?

Oui, le golf de l’Isle-Adam (95). Mais paradoxalement, j’ai toujours du mal à faire de belles cartes sur ce parcours que j’apprécie pourtant et que je connais très bien.

Et sinon, d’autres golfs en France que tu apprécies ?

Dans la même “région”, Rebetz (60) et Le Lys à Chantilly (60). Jouer sur l’Albatros (78) –parcours du prochain Open de France -ndlr– est toujours un grand moment de golf aussi. Le golf de Sperone en Corse est splendide.
Et un golf à faire absolument, c’est le golf de Belle-Île (44). Il n’y a “que” 14 trous pour des raisons économiques liées à l’entretien du parcours mais c’est un très grand souvenir !

Et à l’étranger ?

De par mon métier, j’ai eu l’occasion de voyager pas mal et donc de jouer dans de nombreux pays européens comme les îles britanniques, l’Espagne et même en Ukraine. Les parcours en Ecosse sont parmi les meilleurs souvenirs.

Justement avec ton métier, tu arrives à jouer régulièrement ?

Généralement… aussi souvent que je peux ! 😉 Mais oui, en moyenne 2 à 3 fois par semaine. Et puis, au sein de Canal+, j’ai créé l’association “+ de golf” qui regroupe 45 membres, majoritairement des journalistes sportifs. Et nous organisons une dizaine de rencontres en interne dans l’année. C’est un agréable moment pour se retrouver car finalement, on se voit assez peu les uns et les autres au quotidien.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le golf ?

Hormis le sport en lui-même bien sûr, ce sont surtout les rencontres et les moments partagés avec mes partenaires de jeu. Des invitations à des tournois m’ont permis de jouer avec des golfeurs amateurs de toute provenance géographique, il en est même certains que je revois régulièrement depuis pour faire des parcours ensemble.
Et puis c’est une passion que je partage aussi avec ma femme alors de temps en temps, nous nous organisons des vacances golf en tête à tête ! C’est très agréable.

Un souvenir de jeu en particulier ?

Les 2 eagles de ma “carrière”.
Le premier sur un Par4. Après mon drive, un 2è coup de fer mais je ne vois pas la balle retomber. J’étais avec mon fils de 12 ans à l’époque et nous avons chercher quelques instants ma balle avant de regarder dans le trou et de la voir au fond… Mon fils, habitué à jouer au golf sur sa console de jeu, n’a pas été plus enthousiaste que ça : il avait l’habitude d’en faire sur écran ! 🙂
Le second, c’était à Chantilly (Le Lys) sur le 18, un Par5. Driver, bois 3 et un putt de 7m ! L’eagle comme on en rêve.

Vous venez de gagner le 5è trophée par équipe de l’Union des Journalistes de Sport en France, raconte-nous !

Oui, c’était il y a une dizaine de jours à La Baule. Nous étions 4 représentants de Canal+ : Astrid Bard (2è série), Thomas Guichard (2è série), Sébastien Dupuis (2è série) et moi-même (1ère série). Le classement par équipe se fait sur la base de nos classements individuels : Sébastien a remporté sa série en net et Thomas a fini 3ème, tout comme Astrid chez les femmes. Je finis 2è ex-aequo en net. Donc au final, nous remportons le trophée par équipe… Pour la 3è fois, après 2009 et 2010 ! 🙂
Cette compétition est encore l’occasion de très belles rencontres, notamment avec des joueurs Handigolf qui y participent également. Non seulement ce sont de redoutables compétiteurs mais ce sont surtout des personnes formidables humainement ! Leur personnalité et leur façon d’appréhender et de gérer leur handicap est une belle leçon de vie… qui permet de relativiser beaucoup de choses.

En 2018, la France accueille la Ryder Cup…

C’est super d’avoir une telle compétition chez nous. J’espère que cela permettra de développer encore plus le golf en France. Je pense que Pascal Grizot, président de Ryder Cup France 2018, et Jean Van De Velde, directeur de l’Alstom Open de France, contribueront beaucoup à faire de cet évènement un succès. A titre personnel, j’espère pouvoir la commenter ! 😉

Pour conclure, quelles sont tes prochaines actualités ?

Dès ce week-end, je commente le circuit PGA Tour avec le Travelers Championship sur Golf+. Je commenterai également les matinées de l’Open de France début juillet.
Tous les plannings ne sont pas encore définitifs. Je sais, cependant, qu’au mois d’octobre, je fais le voyage jusqu’à Dublin (Ohio/USA) pour commenter la Presidents Cup qui se déroule sur le fameux parcours de Jack Nicklaus “Muirfield Village”, lieu du Memorial Tournament.

 

Je remercie chaleureusement Thierry pour son entière disponibilité lors de cet entretien et sa grande simplicité.
J’ai également beaucoup apprécié son réel intérêt de connaître mon point de vue en tant que téléspectateur pour mieux satisfaire le public dans l’accomplissement de son métier de commentateur sportif.
Thierry est présent sur twitter : # FF @thierrydavid67

Bon week-end !

4 commentaires

  1. Abonné à golf+ depuis la création de la chaîne, j’ai été ravi de ” retrouver ” Thierry que j’apprécais déjà sur Canal+ (sur le foot).
    Merci pour cet interview qui respecte à merveille les qualités professionnelles et humaines d’un commentateur pas tout à fait comme les autres.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.