dimanche 31 mai 2020

Le golf et la posturologie

Par Yvan Raggi, Podologie, Podologie du sport, Posturologie

Le golf est l’un des sports les plus difficiles, alliant technique, mental, physique et stratégie. Afin d’optimiser tous ces domaines, il nous faut y être à l’aise. Dans le but d’une meilleure exécution technique, d’un souci de performance, et d’une débauche d’énergie moindre, permettant aux autres critères de perdurer sur tout un parcours, le corps et son tonus postural se doivent d’être équilibrés. La posturologie est une discipline qui y remédie.

Posturologie – Définition

La posturologie est une méthode d’étude pluridisciplinaire de la posture, acte moteur automatique et inconscient qui permet à l’homme :

  • d’adopter une position érigée ;
  • de stabiliser cette position en statique ou en dynamique ;
  • d’élaborer la connaissance spatiale du soi par rapport à son environnement.

Golf et posturologieGolf et posturologie

 

Les deux exemples ci-dessus, l’un avec le haut du corps trop penché (la C posture) et tout le poids du corps vers l’avant entrainera un grasping (crispation des orteils et douleurs musculaires), l’autre avec un dos trop cambré entrainera, entre autres, des lombalgies.

Dans ces deux cas, le geste, et en particulier le swing, ne sera pas bien réalisé. La bonne rotation axiale des vertèbres ne se fera pas, et les compensations vous limiteront dans votre performances, et feront apparaître à moyen long terme, des douleurs.

Tout ceci peut être corrigé par vos professeurs théoriques et pratiques, et vos compensations ou limitations, étudiées et régulées en posturologie.

Golf et posturologieLa photo ci-contre est également un exemple qui entrainera une mauvaise exécution, même en ayant le dos plat, car nous sommes là dans un plan différent (plan sagittal/plan frontal).

Tout geste sportif, quel que soit le sport, devra commencer, pour être bien exécuté, par une stabilité exemplaire debout. La posturologie vous aidera à équilibrer cette relation corps-gravité, à réguler les interactions entres les différentes ceintures (scapulaire, pelvienne…), en allant vers l’économie d’énergie dans le mouvement.

Notre système postural, maintenu par un tonus musculaire, nous permet la régulation de ces troubles appelés bascules, rotations, ou encore contraintes. Des pieds à la tête, nous possédons des capteurs sources d’information (œil, pied, …), qui aident à réguler ce tonus et par conséquent cette posture.

C’est en jouant sur ces éventuels déséquilibres, que la posturologie vous permettra de reprogrammer votre tonus postural, et vous emmener vers une meilleure exécution de votre geste, et donc vers une amélioration de vos performances. Après une reprogrammation posturale, certains déséquilibres peuvent persister : blocage articulaire, déséquilibre musculaire, cicatrices adhérentes, bridge couronne plombage mal réalisé, etc…
Dans ce cas l’importance d’une équipe médicale pluridisciplinaire s’imposera pour aller au bout de cette quête de la performance.

Lors d’une reprogrammation efficace, vous pouvez arriver avec l’aide de votre technique à des gestes parfaits. Mais un défaut, une reprogrammation incomplète ou un parasite peut, outre une moins bonne performance, entrainer des blessures dont voici un récapitulatif succinct pour le golfeur :

Golf et posturologie

 

L’auteur de cet article que je remercie chaleureusement pour sa contribution :
Yvan Raggi, Podologie, Podologie du sport, Posturologie
Diplomé de l’institut National de Podologie
Formation Villeneuve Posturologie
Installé sur Saint Herblain (44)

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai pratiqué et je pratique encore de nombreux sports. Pour moi, le golf est le plus technique. Il faut faire attention à sa position pour avoir la meilleure exécution possible. Mais ce n’est pas tout. Le golf peut aussi entraîner des blessures et lésions sérieuses (épaules, dos, genou..). Je conseillerais aussi de faire rouler son sac plutôt que de le porter. Certains accessoires de golf ont même été conçu pour ne pas se “blesser” bêtement (en ramassant sa balle par exemple). Autant utiliser tous les moyens à notre disposition pour faire une belle saison sans soucis et blessures 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Arnaud Maurin, clubmaker et fitteur, rejoint LPBB

Arnaud est clubmaker et fitteur et rejoint LPBB pour partager ses connaissances et son savoir-faire avec tous les amateurs de matériel. Interview.

Essai d’analyse organisationnelle d’un sac de golf

Trop de nos clubs subissent les foudres de nos contrariétés. Or, il en va de notre office que de leur témoigner nos égards, pour forger autour de ce grip trop lustré une harmonie angélique. Dans sa diversité, au travers de ses us et coutumes, rencontrons-les, rencontrons-nous.

iGolf.one : votre analyse de swing à la demande !

Un article en 2 temps où Charles Auberger a d'abord interrogé Pierre Girard, fondateur de iGolf.one, pour présenter l'application, son fonctionnement et ses objectifs avant ensuite de tester l'application.

Ryder Cup 2020 : pourquoi même confinée, elle doit se jouer !

Parmi les rendez-vous de cette année, dans un calendrier totalement bouleversé, la Ryder Cup à Whistling Straits pourrait tout de même avoir lieu... sans supporters. Une décision qui aurait finalement des atouts intéressants.

Café LPBB #5 : spécial rencontres avec des directeurs de golf

Dans cet épisode n°5, après plus de 6 semaines de confinement et avec une sortie du tunnel qui semble se rapprocher, nous avons convié 4 directeurs de golf pour nous raconter comment ils gèrent cette crise et ce qu'ils imaginent du retour des golfeurs sur leur parcours.