lundi 10 mai 2021

Masters 2015 : pour tout savoir… Le vainqueur compris !

Présentation de la 79ème édition du Masters d'Augusta... et en avant-première le classement final ! 😉

Le Masters 2015 débute cette semaine. Enfin. Le premier Majeur de l’année sur le circuit Messieurs se déroule, pour la 79ème fois, sur le merveilleux parcours de l’Augusta National en Géorgie à quelques 200kms à l’Est d’Atlanta. Afin de vous mettre dans les meilleures conditions pour profiter pleinement de l’évènement, voici tout ce qu’il faut savoir du parcours d’Augusta, du Masters et, même en avant-première, de son futur palmarès…

Pourquoi l’Augusta National est-il si particulier ?

© mediarostra.com
© mediarostra.com

Le parcours est un élément clé du tournoi puisque le Masters est le seul des 4 Majeurs qui se joue toujours au même endroit.

Les distances sur chaque trou varient d’une année à l’autre, et d’un jour à l’autre lors d’une même édition (tees de départ avancés ou reculés entre chaque tour) comme partout, mais ces distances ont toutes la particularité de se terminer par 0 ou 5 (yards).
Le Par3 du 12 est le plus court (155 yards) et le Par5 du 2 le plus long (575 yards), la distance totale annoncée du parcours est de 7.435 yards.

Tous les trous portent un nom de fleurs, plantes, arbustes ou arbres qui y ont été plantés et qui jalonnent le fairway ou entourent le green dont le Par5 du 13, “Azalée”, est l’un des plus célèbres. Pas moins de 1600 azalées y fleurissent chaque année.

Le Par4 du 14 est le seul des 18 trous qui ne comporte aucun bunker.

Quels sont les chiffres du Masters ?

270 , le record de coups établi par Tiger Woods lors de sa victoire en 1997, soit -18, avec 12 coups d’avance sur le 2ème !
64 , le score le plus bas réalisé le dernier jour par un futur vainqueur : Gary Player en 1978.
48, les joueurs différents sur 78 éditions qui ont remporté le Masters. Parmi les multiples vainqueurs, Jack Nicklaus en est le recordman puisqu’il a endossé la veste verte 6 fois.
20, le nombre de participations du sud-africain Ernie Els au Masters… sans une seule victoire.
16, le nombre de fois où le vainqueur a été connu au terme d’un playoff (3 fois sur les 6 dernières éditions).
8, le nombre de coups de retard au départ du 4ème jour de Jack Burke Jr avant de remporter le Masters 1956.
7, le record de birdies consécutifs par Steve Pate en 1999 et Tiger Woods en 2005 : tous les 2 du 7 au 13 lors du 3ème tour. 🙂
1, le score final au-dessus du Par du vainqueur Zach Johnson en 2007 (record égalé du plus haut depuis 1956).

Quel est le profil type du vainqueur ?

C’est avant tout un joueur professionnel car aucun amateur n’a jamais gagné le Masters. C’est aussi un golfeur avec une certaine expérience du tournoi car une seule fois le vainqueur y faisait ses débuts, en 1979 avec l’américain Fuzzy Zoeler (si on excepte les 2 premières éditions de 1934 et 1935).

Un palmarès sur le circuit américain est également un plus puisque, sur les 66 dernières années, l’allemand Bernard Langher est le seul vainqueur qui n’avait jamais gagné outre-atlantique avant de remporter la 49ème édition en 1985.

Tiger Woods avait 21 ans lors de sa première victoire, Jack Nicklaus 46 ans lors de sa dernière victoire mais, depuis 1998, aucun des vainqueurs n’avait encore fêté, de près ou de loin, ses 40 ans.

Enfin, s’il a fallu attendre 2003 pour voir enfin un gaucher remporter le Masters, il y a désormais une égalité parfaite avec 6 victoires pour les “Lefties” (Weir -1-, Mickelson -3-, Watson -2-) sur les 12 dernières éditions.

Combien de joueurs seront au départ du Masters 2015 ?

Si ces dernières semaines, il a été envisagé que la barrière symbolique des 100 joueurs pouvait être atteinte pour la première fois depuis 1966, ils ne seront finalement que 98 au départ.

De Sangmoon BAE à Gunn YANG, dans la liste alphabétique des noms des joueurs invités, 24 pays sont représentés. Les États-Unis en sont la nation très largement majoritaire (45 joueurs) devant l’Australie, l’Afrique du Sud et l’Australie (6 chacun).Infographie- Field Masters 2015
18 anciens vainqueurs seront présents cette année, 19 joueurs participeront au Masters pour la 1ère fois dont les 7 amateurs qualifiés.

Qui va gagner le Masters 2015 ?

spoiler-alertParce qu’en fait, c’est la seule question qui compte vraiment… et la seule réponse que vous attendez… Non ? Alors si ce n’est pas le cas, je vous conseille de revenir sur cet article seulement lundi 13 avril prochain ! 😉
Petit tour d’horizon des quelques joueurs qui feront, selon La Petite Balle Blanche, le palmarès de ce Masters 2015.

Tiger WoodsTiger Woods : Les projecteurs sont braqués sur le quadruple vainqueur du Masters tant son retour confirmé est l’objet de nombreux écrits et déclarations en tout genre. De ceux qui aimeraient le voir chuter pour pouvoir dire “je vous l’avais dit !” à ceux, beaucoup moins nombreux, qui espèrent le voir dans la première page du leaderboard dimanche, Tiger Woods est sans doute le joueur pour lequel les avis divergent le plus au sujet de son résultat final. Toutefois, le Tigre NE PEUT PAS être sous estimé !
LPBB : Il jouera les 4 jours et il jouera même bien mais son 15è titre Majeur attendra encore. Top15

Rory McIlroy

Rory McIlroy : Le nord-irlandais détient actuellement 2 des 4 trophées du Grand Chelem avec le British Open et l’USPGA remportés en 2014. Le Masters est d’ailleurs le seul Majeur qui ne figure pas à son palmarès bien qu’en 2011 le titre lui ouvrait encore les bras à 9 trous de la fin. T40, T25 et T8 sur les 3 dernières années, il est de mieux en mieux classé chaque année mais le n°1 mondial n’a pas encore gagné sur le circuit américain cette saison (Victoire sur l’European Tour) et il lui manque peut-être ce brin de confiance nécessaire pour briller au plus fort à Augusta.
LPBBÀ la lutte avant le week-end mais le Moving Day ne lui sera pas favorable. Top10

Bubba WATSONBubba Watson : Cette année encore, il faudra compter sur le tenant du titre. Peut-il toutefois espérer une 3ème veste verte (en réalité c’est toujours la même qu’il endosse à chaque victoire) ? Gagner 3 fois sur 4 éditions consécutives, seul Jack Nicklaus l’a fait (1963-1965-1966) ! Une autre époque où le golf mondial était largement dominé par le trio magique : Palmer-Player-Nicklaus et aujourd’hui, la concurrence est certainement plus forte. Le 3ème joueur mondial n’a pas gagné depuis novembre dernier mais reste sur 2 Top3 lors de ses 3 derniers tournois.
LPBBLe gaucher gagnera encore à Augusta mais pas cette année. Top5

RyderCup2014_Jordan-SpiethJordan Spieth : La pépite américaine, et le chouchou de La Petite Balle Blanche, avait failli créer la sensation l’année dernière en jouant dans la dernière partie du dimanche aux côtés de Bubba Watson et en menant de 2 coups sur son compatriote après 7 trous. Le désormais n°4 mondial enchaîne les excellents résultats depuis 1 mois : 1er-2è-2è. Un bon driving avec un petit jeu, autour et sur le green, qui s’est grandement amélioré mais peut-être encore une certaine nervosité dans les moments critiques.
LPBB : Encore très bien placé mais pas gagnant ! Top5

RyderCup2014_Henrik-StensonHenrik Stenson : Le suédois était sur une pente ascendante au mois de Mars (3 Top5) avant d’être touché par la grippe l’obligeant à annuler une dernière “répétition” au Shell Houston Open la semaine dernière. 2ème au classement PGA des greens en régulation, des coups gagnés du tee au green et des coups gagnés au putting, même si le n°2 mondial n’a jamais très bien réussi au Masters (au mieux T14 l’année dernière), dans une récente interview, il affiche de grandes ambitions pour cette année.
LPBB : Sans son petit virus, il aurait été LE choix ! Top3

Dubuisson - Trophées du GolfVictor Dubuisson : Il a découvert Augusta l’année dernière et a manqué le cut. Il a poursuivi ses résultats en Majeur par une constante progression : T28 (US Open), T9 (British) et T7 (USPGA). Encore capable du meilleur (-15 sur 3 tours au Shell Houston Open) comme du presque pire (+13 sur le 4ème tour du WGC). Susceptible de “lâcher l’affaire” sur un tour complet si il enchaîne 2 ou 3 mauvais trous, il peut aussi scorer très bas et devenir quasi intouchable comme lors de sa victoire en Turquie devant un champ de joueurs comparables.
LPBB : La meilleure performance d’un français au Masters ! Top3

Dustin Johnson - Masters 2015Dustin Johnson : Il présente tous les prérequis favorables à un futur vainqueur du Masters. Son âge, 30 ans et 10 mois, tout proche de l’âge moyen des vainqueurs pour la 1ère fois (31,56 ans). Une expérience du tournoi (6ème participation) et une victoire dans les semaines précédant Augusta (WGC-Cadillac Champ). Joueur surpuissant capable de toucher tous les Par5 en 2 (n°1 en distance au driving), son long jeu est redoutable et son putting est parmi les meilleurs sur les greens touchés en régulation. Épanoui par sa récente paternité, “re-connecté” avec son golf pendant son absence de 6 mois, le n°7 mondial est peut-être le golfeur le plus doué de sa génération qu’un premier titre Majeur viendrait confirmer.
LPBB : Cette année sera la sienne ! Vainqueur

 

Maintenant que vous savez tout ou presque (*), n’hésitez pas à livrer, à votre tour, vos pronostics avant de profiter du spectacle offert par Augusta et de vous laisser enivrer par la magie du plus beau tournoi de golf du monde.

Bon Masters 2015 à toutes et tous !
(*) Rassurez-vous, il y a toujours des surprises 😉

 

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats Canary Islands Championship

Les résultats et le général de la Ligue Unibet LPBB qui récompense le vainqueur de la semaine du Canary Islands Championship 2021.

Inesis 900, du faire-savoir au savoir fer !

Envie d'en savoir plus sur la série combo des fers Inesis 900, les clubs dédiés aux joueurs experts ?

Avoir ou ne pas avoir d’objectifs au golf ?

Fixer un objectif n’a rien de naturel ni d’évident pour chacun et chacune d’entre nous mais il semble toujours important de savoir pour quelles raisons nous faisons les choses.

Rory McIlroy : comment rallumer la flamme ?

A 32 ans alors qu'il retombe 15e mondial, Rory McIlroy dit qu'il a besoin d'une étincelle pour retrouver ce qu'il pense avoir perdu.