mercredi 8 avril 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

Les Tops et les Grattes du Masters 2016

Le bilan de cette 80ème édition du Masters avec le bon et le moins bon de cette semaine à Augusta.

Le 80ème Masters de l’histoire s’est terminé sur une victoire plutôt inattendue de l’anglais Danny Willett. On annonçait et on imaginait un Majeur où les meilleurs mondiaux seraient à la lutte cette semaine, cela n’a été finalement qu’assez peu le cas. Maintenant que le scénario incroyable de dimanche a été digéré, c’est l’heure du bilan. Les coups de coeur, les bonnes surprises, les beaux coups de golf d’un côté, les déceptions, les manques et les faiblesses de l’autre coté. Voici donc mes Tops et mes Grattes du Masters 2016 ! 🙂

Top Danny Willett

Danny Willett - Masters 201670-74-72-67. 13 birdies, 8 bogeys, aucun double bogey et plus. Pour gagner un tournoi, il faut parfois savoir être celui qui fait le moins d’erreurs et Danny Willett l’a très bien fait cette semaine. Sa seule carte au-dessus du Par est aussi la seule journée où il est tombé dans un bunker. C’est arrivé 2 fois dans ce 2ème tour et les 2 fois, il n’a pu sauver le Par. Un 67 pour conclure le tournoi sans bogey. Cette veste verte est certes un peu inattendue mais totalement méritée !

Top Jordan Spieth

jordan-spieth-Rd2_Masters 2016Évidemment, dans ce bilan la “gratte” aurait été de circonstances… Mais à 22 ans, en 3 participations à Augusta, le texan fait T2-1-T2. Il a mené les 3/4 du temps. Oui, il s’est écroulé sur un trou mais a eu le mérite de ne pas lâcher, d’essayer de revenir même après ses déboires et surtout son attitude sur le parcours, sa disponibilité vis-à-vis des médias juste après une telle déconvenue. Un modèle et un grand champion !

Gratte Rory McIlroy

Rory-McIlroy-Masters-2016-SaturdayLe chef de file du golf européen a déçu une nouvelle fois à Augusta. Il remet en cause son mental, trop nerveux, trop anxieux à l’idée de compléter le Grand Chelem de carrière. Pour un joueur qui a déjà 4 Majeurs à son actif, ce n’est pas l’excuse la plus convaincante. Samedi et dimanche, la stratégie n’était pas non plus très concluante. 50% de fairways touchés lors du Moving Day… Taper fort, c’est bien mais droit c’est encore mieux. Et une moyenne de 1.71 putts par greens touchés en régulation qui est au-dessus de la moyenne générale (1.69).

Top DeChambeau et Langasque

D’amateurs, ils n’en avaient que le statut. Quel talent chez ces 2 joueurs ! L’atypique Bryson DeChambeau qui signe 3 fois 72 et un 77 lors de la journée la plus difficile pour tous terminant aux portes du Top20.
Le français Romain Langasque, parfait symbole du “golf est un jeu”. Il se fait plaisir en jouant, il nous fait plaisir, il communique avec enthousiasme. Une carte de 67 le dimanche où il égalise le record de la meilleure carte pour un amateur le dernier jour avec, notamment, un chip digne de Tiger Woods sur ce même trou 16. Vivement qu’on le voit sur le Tour Euopéen ! 😉

Gratte Victor Dubuisson

Masters 2016-Victor DubuissonIl passe enfin le cut mais 4 cartes au-dessus des 72 pour un total de +11 et une place de T42. Un mental qui doit s’améliorer pour accepter les passages à vide et mieux se relancer au cours d’un même tournoi, des gestes qu’on n’a pas envie de voir même si la frustration peut être légitime, en clair une attitude un peu plus en phase avec le talent qu’il possède. Il aime à dire que seuls les résultats comptent, et bien on est d’accord !

Top Les Anglais

Willett vainqueur, Westwood T2 (9ème Top3 en Majeurs, record pour un joueur sans victoire), Casey T4 (vraiment ?! Il n’est pas sélectionnable en Ryder Cup ^^), Fitzpatrick T7, Rose T10. Beau tir groupé des sujets de sa Majesté !

Gratte Adam Scott

Adam-Scott-Masters20132 victoires dont 1 WGC, 2 fois 2ème, leader de la FedExCup, on attendait mieux de l’australien. On l’attendait même tout court ! Il finit T42 (+11) et n’a jamais été dans le coup, même au début. Finalement, le retour de Steve Williams comme caddie n’était peut-être pas la meilleure option.

Gratte Jason Day

Dans le même registre, on espérait vraiment une meilleure semaine pour le n°1 mondial. Certes, il finit T10 à +1 total mais on l’attendait plus proche de sa performance de 2011 (T2). C’est surtout qu’on ne l’a jamais vraiment senti capable de jouer la gagne le dimanche alors qu’il avait été parmi les rares à scorer sous le Par le samedi.

Top Le trou 16

Trou 16 - Augusta National GCHistoriquement, le Par3 qui recense le plus de trous en un à Augusta. Dimanche, avec 3 dans la même journée, le compteur est passé à 18 sur un total de 27 pour l’ensemble des 4 Par3. Mais des positions de drapeau plus difficiles en font également un trou parfois très compliqué à jouer. Il était classé Hcp6 lors du 1er tour et Hcp14 lors du 4ème.

Gratte La préparation difficile du parcours

Il y a le Masters et l’US Open ! 2 Majeurs avec une philosophie et une approche différentes. Les choix de drapeaux du Moving Day dans des conditions météo annoncées difficiles, la préparation du parcours, les greens vraiment très (trop) roulants ont cassé un peu le spectacle et même parfois le moral des joueurs. Sans doute, les membres d’Augusta ne semblent pas avoir goûté le -18 de Spieth en 2015 et ont voulu durcir le parcours. Soit ! Mais la journée de dimanche a tout simplement démontré que le golf est difficile dans l’absolu. Pas la peine d’en rajouter plus que de raisons.

Top Les “anciens”

Masters 2016 - Tom Watson

Entre la classe de Tom Watson pour son 43ème et dernier Masters qui rate le cut pour 2 coups et la performance de Bernhard Langer qui jouait la gagne après 3 tours, ces 2 champions ont fait honneur à la tradition du Masters d’inviter ses anciens vainqueurs. Une belle leçon d’humilité, de combativité et d’amour du jeu.

Gratte La retransmission du Masters

D’abord des prises d’antenne très tardives, pas celles liées au décalage horaire, non ! Mais une retransmission qui démarre seulement après que le dernier groupe de la journée soit parti, c’est vraiment peu de golf à proposer. Alors certes, c’est compensé par des canaux qui diffusent plus tôt l’Amen Corner, des groupes ou des trous choisis, en streaming sur le site du Masters… mais seulement disponible aux US !! Vraiment dommage.
Dernière chose à propos de la diffusion : pas de traceurs virtuels sur certains départs ou encore des caméras plus assez nombreuses ou mal placées offrant peu d’angles différents sur le parcours. Si le site web est vraiment magnifique et innovant, on attend vraiment que la réalisation et la retransmission soient à la hauteur, aussi. Surtout quand on est un des évènements phares du golf.

Top Nicklaus, Palmer et Player

Magnifique tradition que cette ouverture du Masters par ces 3 grands champions. Nicklaus qui fêtait les 20 ans de son dernier titre était touchant d’émotions, Gary Player semble plus jeune chaque année et fait le show à chacune de ces apparitions, s’offrant même un trou en un sur le Par3 Contest du mercredi et Arnold Palmer (86 ans) était bouleversant, bataillant certainement très fort pour être présent cette année même sans inaugurer le tournoi en tapant sur le départ du 1. Des vrais gentlemens dont je vous invite, si ce n’est pas encore fait, à regarder leur interview réalisée en amont du tournoi ici.

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Arnaud Verhaeghe : “c’est par les enfants qu’on amènera les parents au golf”

Arnaud Verhaeghe avec Adrien Toubiana forme un des duos favoris des téléspectateurs. Enseignant avant tout, Arnaud évoque pour nous son métier qu'il exerce à St Nom la Bretèche et son activité souvent nocturne derrière le micro.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 4 & 5

C'est la conclusion du WGC Match Play 2020 imaginée par Julien, un final à la hauteur de l'événement !

Winter Golf en Écosse

A l’occasion d’un WE entre copains à Edimbourg dans le cadre du tournoi des 6 Nations, Anthony en a profité pour quelques parties sur des fameux parcours locaux. Une superbe invitation au voyage et au golf !

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 2 & 3

Julien, fan de golf, poursuit son débrief très personnel des matches de poules du WGC Match Play qui devait avoir lieu cette dernière semaine de mars.