US Women’s Open 2017: Feng en attendant le soleil

Shanshan Feng reste seule leader après une journée pluvieuse

Une chose semble immuable dans le golf féminin ces dernières années, c’est la présence constante des joueuses asiatiques lors de chaque tournoi du LPGA ou des Majeurs. Invariablement, quel que soit l’enjeu,, quel que soit le parcours et quelle que soit la météo…

Avec un premier tour qui s’était prolongé au lendemain matin pour cause d’orages, le second tour n’a permis à personne de jouer sa partie entièrement au sec et le Trump National s’est révélé encore plus difficile. Seulement 24 joueuses sur 154 (Wie et Recari ont abandonné) ont joué leur second tour sous le Par et 6 sous les 70, toutes avec une carte de 69.

Shanshan Feng, leader après son 66 du 1er tour, reste seule en haut du classement à -8. 1 birdie,1 bogey et 8 Pars lors de ses 10 premiers trous joués sous la pluie. 2 birdies et 6 Pars lorsqu’enfin le ciel offrait un peu de répit.

À 2 coups de la chinoise, un trio coréen incluant notamment l’inévitable Amy Yang. C’est une histoire qui se répète pour Yang, comme en 2014, 2015 et 2016, elle se retrouve dans le Top3 de l’US Women’s Open après 36 trous.
Plus surprenant ses compatriotes à -6 également, Jeongeun6 Lee, qui a ajouté un 6 à son nom car 5 autres joueuses ont le même prénom-nom qu’elle sur le circuit KLPGA (Corée du Sud), dont c’est la 1ère participation et l’amateur Hye-Jin Choi qui réussit avec un total de 138 a établir un record après 36 trous pour une non professionnelle dans ce Majeur.

Les asiatiques sont (encore) en force avec 8 joueuses parmi les 9 premières du classement. Au beau milieu (T6/-4), Carlota Ciganda fait flotter les couleurs sang et or du drapeau espagnol en étant la seule représentante de l’Europe dans le Top10.

T10 à -3, Brooke Henderson, Minjee Lee et Lydia Ko sont à -3 puis suivent notamment Stacy Lewis, Charley Hull et Nell Korda à -2, ou encore Lexi Thompson à -1.

Le cut fixé à +2 a été fatidique aux tricolores. Karine Icher signe une carte de 77 qui la relègue à +6 total, même score pour Isabelle Boineau qui aura tout de même fait mieux que la veille (74).
La récente vainqueur du KPMG PGA Championship, Danielle Kang, reste à quai également (+3), tout comme Brittany Lincicome (+5), Paula Creamer (+6) et Ariya Jutanugarn (+7).

 

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.