L’Open de France fête sa 102e édition avec un plateau de joueurs parmi les plus relevés de l’histoire. Le plus vieux tournoi d’Europe Continentale devenu l’un des rendez-vous les mieux dotés de la saison avec son statut “Rolex Series” avait retrouvé une seconde jeunesse et proposait une belle vitrine à la Ryder Cup sur ce même parcours de l’Albatros. Et pourtant, l’avenir vient de se brouiller quelque peu avec le retrait confirmé du sponsor titre.

De French Open…

Comme chaque rendez-vous hebdomadaire de la saison, l’Open de France a vu sa dénomination évoluer au cours des années avec la succession des sponsors. Il s’appelait d’abord French Open lors des premières éditions suivant la création du circuit européen en 1972. S’en suivaient des marques françaises renommées, Paco Rabanne (1980-1983), Peugeot (1984-1998), Novotel / Perrier (1999-2002), avant que l’épreuve française ne redevienne simplement Open de France pendant 3 éditions. En 2006, le tournoi retrouvait un partenaire pour devenir Open de France Alstom principalement sous l’impulsion de son PDG golfeur – Patrick KRON. En 2010, Alstom passait sponsor titre pour devenir l’Alstom Open de France pendant 6 éditions.

2015 est l’année du rachat d’Alstom par l’entreprise General Electric et – alors qu’on allait fêter la 100ème édition l’année suivante – la compagnie américaine décidait d’arrêter le sponsoring. Malgré tout, la dotation pour la centième poursuivait son augmentation pour passer de 3 à 3,5 millions d’euros.

Vers un Open de “luxe”

L’hiver 2016-2017 était marqué par une nouvelle étape pour notre Open. Celui-ci allait faire partie des Rolex Series grâce à l’arrivée du conglomérat chinois HNA Group, désormais nouveau sponsor titre. L’Open de France entrait alors dans une nouvelle dimension avec un prize money qui atteignait les 7 millions de dollars et un partenariat signé pour 3 ans (plus de 2 ans optionnels). Un pas de géant qui devait faire briller le tournoi pour plusieurs années.

Certes, l’édition 2017 s’accompagnait de quelques petits couacs comme le promoteur ASO (Amaury Sport Organisation, propriétaire de l’Equipe en particulier) qui était remplacé par le Tour Européen, de manière assez rapide et très peu de temps avant l’Open. Ce changement de statut entraînait des décisions critiquées :  un putting green devenu inaccessible au spectateur lambda, une billetterie ouvrant très tardivement avec des tarifs en légère augmentation, un practice pour tester les clubs ayant lui aussi disparu. Néanmoins, on constatait une belle montée en gamme que cela soit sur les installations (le village de l’Open par exemple) ou le plateau qui n’avait jamais été aussi beau.

Restait ouvert le débat sur le sempiternel changement de date. En effet, l’Open de France est à la fois près et trop loin du British. Il y a généralement 3 semaines qui le sépare du Majeur et beaucoup de joueurs américains comme européens d’ailleurs (la majorité d’entre eux vivant aux USA) trouvent ce laps de temps ennuyeux à caser dans leur calendrier. Cela fait passer trop de temps en Europe ou alors, trop d’allers/retours.

HNA Open de France 2018
Tommy Fleetwod au départ du 2nd tour – 29 juin 2018.

Il n’empêche que l’édition 2018 s’annonçait sous les meilleurs auspices avec un plateau de folie composé en particulier d’une star américaine (une seule certes mais le 2e joueur mondial tout de même), le duo de stars espagnoles Rahm et Garcia (1re participation au tournoi pour ce dernier), l’armée d’anglais avec à sa tête Fleetwood et Hatton, ou encore l’habitué suédois Noren. Le HNA Open de France atteignait un champ d’une qualité jamais atteinte.

Pour une fois, avec une météo chaude et sans orage annoncé, tout était réuni pour une édition 2018 exceptionnelle que le public venu très nombreux, dès le premier jour, confirmait. Côté animations, ce vendredi 29 juin, la Poste annonçait même la mise en vente d’un timbre Ryder Cup (timbre à 1,5€ tarif pour l’envoi mondial). On apprenait aussi appris que pour la semaine de la Ryder Cup, lors des matchs des célébrités (mardi 26 septembre), une partie opposerait probablement Laura Flessel, l’actuelle Ministre des Sports, à Condoleezza Rice, Secrétaire d’Etat sous George W. Bush.

timbre Ryder Cup 2018

2019 : Rolex… ou étape Swatch ?

Cependant la mauvaise nouvelle s’est confirmée. Le retrait de HNA Group est devenu officiel. La France pouvait surfer sur son statut d’étape Rolex et l’accueil de la Ryder Cup mais soudainement le travail consenti aux cours des dernières années se retrouve en suspens. Il va falloir se battre à nouveau avec le Tour Européen – promoteur du tournoi – pour trouver un nouveau sponsor et espérer, dans le même temps, que ce changement de date se réalise enfin. Et ce, d’autant plus que le calendrier américain est en pleine reconstruction pour l’année prochaine avec notamment le PGA Championship qui se déroulera au mois de Mai.

Mais place au golf ! Le week-end du HNA Open de France 2018 va se jouer sans son tenant du titre, Tommy Fleetwood n’a pas passé pas le cut, mais avec la plupart des stars. Justin Thomas, Jon Rahm, Tyrrell Hatton ou encore Matt Fitzpatrick sont dans le Top10, Sergio Garcia et Thomas Pieters sont encore en course. Cette édition 2018 sera certainement une grande réussite sportive qui va nous emmener jusqu’à une superbe Ryder Cup. Ensuite ? Il sera temps de faire la mise au point.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.