dimanche 31 mai 2020

Rencontre avec Margaux, nouvelle plume du blog !

Toujours plus de passionné(e)s !

Plus on est de fous, plus on espère vous embarquer avec nous régulièrement. Le blog continue d’accueillir de nouveaux talents (et une autre plume féminine) pour enrichir son contenu et varier les plaisirs. Des 2019, Margaux rejoint la Team LPBB : talent garanti ! Je connais Margaux quasiment depuis mes premiers mois au sein de la planète Golf sur Internet, et cela fait un moment que j’attendais la bonne opportunité pour la solliciter. C’est une chance pour nous – et pour vous – qu’elle nous rejoigne. J’en suis très heureux. En attendant ses premiers articles, rien de tel qu’une interview pour vous présenter Margaux ! 😉

Salut Margaux, raconte-nous qui tu es ?

Installée à Nantes, je suis avocate en droit fiscal de métier mais également (ce n’est pas incompatible) passionnée par le golf et ce, depuis mon enfance ! J’ai une passion certaine pour l’écriture et regarder les tournois professionnels (ou pouvoir y assister) en est une autre ! C’est pourquoi je suis ravie de pouvoir concilier les deux !

Depuis quand cette passion du golf et pourquoi ?

Le golf, je l’ai commencé lorsque j’étais encore dans le ventre de ma mère… Plus sérieusement, mes grands-parents ont découvert ce sport en Afrique et ont passé le virus à leur fille. Si bien que désormais, toute la famille y joue ! Mon frère (Guillaume Chamorin) en est cependant le plus digne représentant ! J’ai donc commencé “le golf” à deux ans, en tirant les cartes au sort le dimanche soir après les compétitions de club.

Et tu joues depuis quand ?

J’ai vraiment pris les clubs à l’âge de 7 ans. J’ai vécu golf pendant toutes mes années collège et lycée, tous les mercredis et quasiment tous les week-ends à fouler les fairways ! J’ai stoppé pendant mes études (moins de temps…) mais là j’essaye vraiment de m’y remettre. 🙂

C’est donc une vraie passion depuis toute petite ?

Le golf au début était un peu une contrainte pour moi… à 8 ans on n’a pas forcément envie de passer 5 heures au golf ! En plus c’est très frustrant pour les enfants comme sport, mais c’est sûr que cela enseigne énormément de choses. C’est vers 12/13 ans que j’ai eu le déclic. J’ai donc fait tous les championnats de ligue (Poitou-Charentes), les inter-régions, les championnats de France… Puis, quand j’ai eu le niveau, les grands prix avec mon frère et mes amis. Gros break pour moi de 2012 à 2018 : manque de temps et petit (GROS) problème de confiance devant la balle qui n’est toujours pas résolu aujourd’hui… 🙂 Mais depuis août 2018, je reprends les grands prix. Au programme de cette fin d’année : changement de clubs (les miens datent d’il y a 14 ans…) et inscription dans un club à Nantes. 😉

Ton meilleur souvenir golfique ?

Tous les grands prix passés avec mon frère ! En particulier peut-être le Grand Prix de Tours Ardrée 2009 où je me suis imposée (seule et unique victoire) avec deux super scores (vu les conditions météo) de 75 et 76 ! Mon frère qui jouait devant moi le dimanche (chose qui n’était jamais arrivée et qui n’est plus jamais arrivée depuis) a couru vers moi lorsqu’il m’a vu rentrer mon putt au 18 et m’a fait tourner dans ses bras ! Un moment magique !

Tes 3 partenaires de rêve pour une partie amicale ?

Tiger Woods, Adam Scott, Rory McIlroy… ça va c’est jouable non ? Sinon j’enlèverai peut être un des trois pour partager ça avec mon frère… ou alors vous acceptez une partie à 5? 😀

Le golf pour toi, c’est aussi être bénévole ?

Ma première expérience en tant que bénévole fut à l’Open de France 2013. Pas bénévole FFGolf comme on l’entend mais cette année-là, un matin (ou peut-être une nuit…), mon frère et moi sommes allés aider les jardiniers à ratisser les bunkers du Natio. Le rendez-vous était donné à 4h à la cabane des jardiniers ! De prime abord, on se dit que ratisser des bunkers, ce n’est pas très compliqué… Que nenni ! Pour tout vous avouer, je n’étais vraiment pas douée. Il y a une technique à prendre, très particulière, rien à voir avec ce que l’on peut voir dans nos golfs (si déjà les bunkers sont ratissés c’est une bonne chose…).

Et ensuite au plus près des joueurs ?

Oui, j’ai été officiellement bénévole en tant que commissaire pour l’Open de France suivant, en 2014. Et pour une première expérience, elle fut riche en émotions puisque j’ai scoré la partie du vainqueur, Graeme McDowell le dimanche ! C’était un moment fabuleux à vivre ! J’ai tellement adoré que depuis lors, je me porte bénévole tous les ans et j’ai eu la chance de scorer tous les meilleurs… Lee Westwood, Martin Kaymer, Rory McIlroy lors du dernier tour, Sergio Garcia, John Rahm, Danny Willett qui venait juste de remporter le Masters, Darren Clarke, Francesco Molinari… Tous je vous dis ! 🙂

Et évidemment tu n’as pas loupé le rendez-vous de la Ryder Cup…

L’apothéose ! J’étais Hole Marshall au trou n°1 lors de la Ryder Cup. J’ai donné la direction de la balle de Tiger le dimanche ! J’ai vu passer tous ces joueurs de renom devant moi, dans une ambiance indescriptible… Un rêve qui devient réalité. J’ai mis deux semaines à m’en remettre (mentalement) tellement j’avais vécu des moments magiques !

Sinon, blogueuse golf, en fait ce n’est pas nouveau pour toi ?

J’ai toujours aimé écrire, depuis ma plus tendre enfance. Et lorsque je me suis vraiment intéressée aux tournois pro (et que j’ai eu l’autorisation de les regarder à pas d’heure sur la chaîne qui retransmettait le golf à l’époque), j’ai décidé de créer un blog pour les commenter. J’avais 15 ans. Je parlais également des grands prix / championnats de France et autres compétitions que nous faisions mes amis et moi. J’ai tenu ce blog pendant presque 10 ans… Puis je l’ai arrêté, faute de temps pour l’alimenter. Mais il reste un très bon souvenir, et j’en suis encore plutôt fière 😉

Quels seront tes sujets/thèmes de prédilection sur LPBB ?

Le golf professionnel masculin surtout. Les tournois de l’European Tour et du Pga Tour, les majeurs, Ryder Cup, Presidents Cup. Bref, tous les évènements mondiaux ! 🙂

En conclusion, un mot pour tes futurs lecteurs sur le blog ?

Vous qui lisez ces lignes, je sens que l’on va bien s’entendre : déjà, si vous prenez le temps de lire des articles sur le golf, c’est que vous êtes passionnés (et entre passionnés, on ne peut que s’entendre !). Ensuite, si vous avez choisi ce blog en particulier, c’est que vous reconnaissez la qualité et l’intérêt des articles qui y sont publiés (ça veut dire que vous avez du goût et, entre gens de goûts, on ne peut passer qu’un bon moment 🙂 ) Je vous souhaite d’apprécier votre passage ici et si mes articles vous plaisent, j’en serai ravie !

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Arnaud Maurin, clubmaker et fitteur, rejoint LPBB

Arnaud est clubmaker et fitteur et rejoint LPBB pour partager ses connaissances et son savoir-faire avec tous les amateurs de matériel. Interview.

Essai d’analyse organisationnelle d’un sac de golf

Trop de nos clubs subissent les foudres de nos contrariétés. Or, il en va de notre office que de leur témoigner nos égards, pour forger autour de ce grip trop lustré une harmonie angélique. Dans sa diversité, au travers de ses us et coutumes, rencontrons-les, rencontrons-nous.

iGolf.one : votre analyse de swing à la demande !

Un article en 2 temps où Charles Auberger a d'abord interrogé Pierre Girard, fondateur de iGolf.one, pour présenter l'application, son fonctionnement et ses objectifs avant ensuite de tester l'application.

Ryder Cup 2020 : pourquoi même confinée, elle doit se jouer !

Parmi les rendez-vous de cette année, dans un calendrier totalement bouleversé, la Ryder Cup à Whistling Straits pourrait tout de même avoir lieu... sans supporters. Une décision qui aurait finalement des atouts intéressants.

Café LPBB #5 : spécial rencontres avec des directeurs de golf

Dans cet épisode n°5, après plus de 6 semaines de confinement et avec une sortie du tunnel qui semble se rapprocher, nous avons convié 4 directeurs de golf pour nous raconter comment ils gèrent cette crise et ce qu'ils imaginent du retour des golfeurs sur leur parcours.