lundi 21 septembre 2020

Morikawa, le coup de maître

Collin Morikawa est l'auteur du coup de l'année !

Un formidable coup de driver à deux mètres du drapeau a permis au jeune Collin Morikawa, 23 ans, de remporter le PGA Championship face à une meute de gros bras.

C’est un coup qui restera dans l’histoire. Comme le chip rentré de Tiger Woods au trou n°16 du Masters 2005, comme le chip in de Tom Watson à l’US Open en 1982.

Le coup de drive à deux mètres du drapeau au trou n°16 (par 4 de 270m) de ce parcours de Harding Park, à San Francisco, a scellé le suspense d’un formidable 4e tour du 102e PGA Championship.

Une petite dizaine de joueurs se sont succédé en tête du classement pendant plus de trois heures, mais c’est bien ce “shot of the year” d’un jeune homme de 23 ans bien sous tout rapport qui a décidé du vainqueur. L’eagle de Collin Morikawa lui a offert deux coups d’avance sur Paul Casey, avance qu’il a conservée sans souci jusqu’au bout à la faveur d’un 64.

En gagnant son premier majeur à un si jeune âge, Morikawa rejoint Jack Nicklaus, Tiger Woods et Rory McIlroy qui avait remporté leur premier PGA Championship au même âge.

Je suis au 7e ciel actuellement, a déclaré Morikawa, ex n°1 mondial amateur, qui compte désormais quatre titres du PGA Tour. Etre en si bonne compagnie sur ce palmarès, si jeune, c’est assez incroyable.”

Californien avec du sang japonais, Collin Morikawa brûle les étapes : il est passé professionnel seulement en 2019, a remporté son premier trophée sur le PGA Tour dès son 6e tournoi et il a enchaîné 22 cuts consécutifs lors de ses débuts.

Même si l’absence de public lui a peut-être ôté un peu de pression pour conquérir son premier majeur, on sait que le jeune homme a du caractère : il avait battu Justin Thomas au Charity Open à la mi-juillet à l’issue d’une incroyable bagarre. Ce succès à San Francisco ne devrait pas être le dernier !

Guillaume
Guillaume
Guillaume est "tombé" dans le golf il y a déjà plus de 20 ans, en découvrant ce sport sur un pitch and putt en Anjou. Son premier souvenir de télévision lié au golf est la Ryder Cup 1995 à Rochester, avec une victoire de l'Europe, déjà... Depuis, il est un téléspectateur assidu des tournois pros. Son putting hésitant ne lui a pas permis de faire décoller (ou plutôt descendre) son index, mais cela ne l'empêche pas d'aimer parler de "la petite balle blanche"... Spécialités: PGA Tour, Ryder Cup & découverte de parcours

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

US Open 2020 : le bulletin du 3e tour

Le Moving Day a parlé et les professeurs se sont réunis pour les notes du 3e tour

US Open 2020 : le bulletin du 2nd tour

36 trous joués, le cut est tombé et le conseil de classe aussi !

US Open 2020 : le bulletin du 1er tour

Avant d'attaquer le vendredi, petit conseil de classe de la première journée.

NEWSLETTER

[mc4wp_form id=”11508″]

US Open 2020 : vivement que ça commence !

Le Winged Foot GC nécessite de savoir driver long et droit, d'avoir un jeu de fers de haute précision, un petit jeu exceptionnel et un putting de grande qualité. Rien que ça !

Le Top9 des actus de la semaine 38

Oui bien sûr, il y a l'US Open 2020 cette semaine mais pas seulement !