mercredi 21 avril 2021

KIA Classic, dernière répétition d’avant majeur

La saison 2021 se poursuit sur la côte ouest américaine après trois semaines sans tournoi sur le LPGA. Le KIA Classic version 2021, du 25 au 28 mars, se déroulera sans spectateurs mais aura tout de même lieu, contrairement à 2020. Pour la majorité des 144 joueuses au départ cette semaine, l’objectif sera de placer le niveau de confiance au maximum avant le ANA Inspiration la semaine prochaine (1-4 avril).

Vainqueurs en tout genre

Nasa Hataoka défendra son titre acquis en 2019 sur ce même parcours du Aviara Golf Club À Carlsbad au nord de San Diego. La Japonaise y avait signé son troisième succès en 16 tournois du LPGA. Elle n’en a gagné aucun lors des 16 suivants qui concluaient l’année 2019, ni aucun des 14 auxquels elle a participé entre 2020 et 2021.

Si elle n’a pas confirmé avec des trophées ses débuts flamboyants sur le circuit, Hataoka n’en est pas moins n°7 mondiale grâce notamment à une 7e place ex-aequo au ANA Inspiration en septembre dernier, puis un podium (T3) au KPMG PGA Championship le mois suivant parmi ses 5 Top7 en 2020 sur 12 tournois joués.

Après une 52e place au Gainbridge LPGA au mois de février dernier et un cut manqué au Drive On LPGA début mars, la Japonaise va devoir retrouver le jeu et surtout la confiance pour se mêler à la première grosse bagarre de la saison qui attend les joueuses la semaine prochaine à Rancho Mirage pour le ANA Inspiration 2021.

Avec seulement trois tournois en trois mois de 2021, dont le Tournaments of Champions à champ très réduit, les joueuses n’ont que peu eu l’occasion de faire leur gamme en compétition contrairement aux années d’avant CV (CoronaVirus). En 2019, le KIA Classic était le 7e tournoi de la saison et elles étaient alors sept vainqueurs différentes dont Nelly Korda.

L’Américaine s’était offert son second titre sur le circuit élite avec l’Australian Open. Deux ans plus tard, elle a doublé son nombre de victoires avec le Taiwan Swinging Skirts (2019) puis le Gainbridge LPGA il y a 6 semaines. La cadette des soeurs Korda qui occupe la tête de la Race to CME Globe sera l’une des favorites de ce KIA Classic et surtout du premier tournoi du Grand Chelem à suivre.

Parmi les gagnantes du début de cette année 2019, on trouvait également Céline Boutier devenue la première tricolore victorieuse sur le circuit américain depuis Patricia Meunier-Lebouc en 2003. La Française peine à retrouver ses marques depuis l’arrêt lié à la pandémie malgré une seconde place en juillet lors de la reprise du circuit.

Depuis, Céline a manqué 7 cuts sur ses 15 derniers tournois avec au mieux trois Top20. Céline est d’ailleurs sortie du Top50 mondiale (61e) début octobre 2020 alors qu’elle y était rentrée 7 mois plus tôt. T28 du KIA Classic 2019, la première étape sera de jouer enfin un week-end en 2021 après deux échec successifs.

Retours en tout genre

L’autre tricolore du champ, Perrine Delacour, est sur une autre dynamique. En ascension régulière depuis son retour sur le LPGA l’an dernier, Perrine vient de craquer le Top100 mondial (262e mondiale il y a un an, 92e au 22 mars – ndlr) après son Top15 lors du Drive On LPGA début mars. Affichant une belle régularité depuis la reprise l’été dernier, la joueuse a franchi le cut des 4 Majeurs en 2020 et a terminé é sa saison sur une belle 13e place ex-aequo au CME Tour Championship.

Cette semaine voit aussi le retour de Michelle Wie West de retour de congé maternité après deux ans sans compétitions. L’Américaine, vainqueur de l’US Open en 2014, est tombée à la 558e place mondiale alors que sa dernière apparition remonte au KPMG PGA Championship 2019 qu’elle avait raté dans les grandes largeurs avec un total de +22 en 36 trous.

Cette semaine, le KIA Classic nous propose le champ le plus fort depuis un an puisque les Coréennes reviennent enfin sur le circuit LPGA. Elles seront 24 au départ dont toutes celles du Top20 mondial à commencer par la n°1, Jin Young Ko. La Coréenne n’a plus quitté le sommet de la hiérarchie du Rolex Rankings depuis son succès à Evian en 2019. Et on ne voit pas vraiment quand cela pourrait changer même si Ko a manqué son premier cut depuis 2018 lors du dernier Drive On LPGA.

En résumé, le gratin mondial est au rendez-vous de cette première épreuve du California Swing où les seuls noms notables manquant à l’appel sont Jessica Korda et Hinako Shibuno. Et quand on sait, exceptée l’édition 2020, que 4 des 6 dernières vainqueurs du ANA Inspiration ont signé un Top3 au KIA Classic la semaine précédente, il y a tout à gagner à bien faire chauffer son moteur dès cette semaine.

 

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Le Zurich Classic : comment ça fonctionne ?

Le Zurich Classic, seul tournoi du circuit par équipes de 2 joueurs : comment ça marche ?

Player Impact program, le jackpot de 40 millions $ pour les stars du PGA Tour

Le Player Impact Program, en passe d'être lancé par le circuit américain, va récompenser les joueurs qui contribuent à valoriser le plus le PGA Tour

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats Austrian Open

Les résultats et le général de la Ligue Unibet LPBB qui récompensent le vainqueur de la semaine de l'Austrian Open 2021.

Lydia Ko, enfin !

Au terme d'une semaine fantastique avec un seul bogey en 72 trous, Lydia Ko a remporté le Lotte Championship 2021.