Changements en vue pour la saison DP World Tour 2023

Si le livre de cette saison n’est pas encore totalement refermé, nous allons jeter un oeil vers la saison du DP World Tour 2023. Moins de tournois inscrits au calendrier 2023 mais des dotations qui augmentent sur la majorité des épreuves régulières. Même l’Open de France est concerné avec un prize money qui passe à 3,250 millions $.

Comme d’habitude…

Le DP World Tour vient donc de dévoiler l’agenda de la saison 2023 qui reprend ses habitudes de quelques tournois dès la fin novembre avant d’entamer la nouvelle année monopolisée par des épreuves toujours plus éloignées du Vieux continent.

Au menu on retrouve l’Afrique du Sud, l’Australie, les Emirats Arabes Unis avec 4 tournois consécutifs de mi-janvier à début février dont les 2 Rolex Series (Abu Dhabi Championship, et Dubaï Desert Classic) dans la foulée de l’inaugurale Hero Cup. Au rayon des nouveautés, apparaissent Singapour et la Thaïlande en février puis le Japon (un temps prévu en 2022 mais reporté) et la Corée du Sud en avril.

Pour observer les champions en Europe, le DP World Tour y arrive à la belle saison avec le premier rendez-vous début mai à Rome. L’Italian Open change ainsi de date en prévision de la Ryder Cup de septembre. Succéderont la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suède ou encore le Danemark.

L’été est de nouveau réservé globalement aux voyages dans les îles britanniques avec le Scottish Open, 3e Rolex Serie, et The Open bien évidemment en points d’orgue. Le Barbasol Championship et le Barracuda Championship aux USA étant reconduits comme épreuves « alternate » pour les membres du circuit.

L’Open de France se jouera à la même période qu’en 2022 (21-24 septembre 2023) dans la foulée de l’Irish Open et du BMW PGA Championship. Malgré une augmentation en légère hausse mais à une semaine de la Ryder Cup, autant dire que les spectateurs seront certainement privés une nouvelle fois des meilleurs joueurs du monde !

La fin de saison du DP World Tour 2023 est bien maigre pour l’instant avec seulement 4 tournois sur octobre et novembre : Alfred Dunhill Links Championship, Open d’Espagne, Nedbank Golf Challenge et le DP World Tour Championship. Toutefois, cette partie du calendrier devrait sûrement être amener à évoluer.

Ce qui change pour le DP World Tour 2023

Une particularité de 2023 vient de cette coupure instaurée d’un petit mois entre le 23 juillet, au lendemain de The Open, et le 17 août, ISPS Handa World Invitational en Irlande du Nord.

Une pause dans le calendrier saluée par Romain Langasque dans sa récente interview à la FFGolf : « Ça va permettre de couper sans rater de tournois, et c’est cool à la fois parce qu’on va pouvoir se reposer et s’entraîner, et aussi parce que ça va renforcer le champ des tournois. Cet été, il y a eu plein de tournois avec des champs très faibles parce qu’on prenait tous notre coupure au même moment, donc ce changement est le bienvenu pour les joueurs et pour le circuit.»

En 2022, on a dénombré 40 tournois – hors épreuves alternate. Il y en a à ce jour un de moins pour 2023. 39 épreuves donc, réparties sur 25 pays (le DPWT annonce 26 mais je cherche encore le dernier – ndlr) et une dotation – record – des tournois hors majeurs et WGC Match-Play qui atteint 144,2 millions $.

Les 4 Rolex Series de la saison du DP World Tour 2023 passeront par exemple de 8 à 9 millions $, la finale restant à 10 millions $. Un bonus de 6 millions $ sera également partagé entre les 8 premiers en fin de saison à l’issue du DP World Championship.

Mais la vraie nouveauté, équivalent des changements récents sur le PGA Tour, réside dans un minimum garanti de 150.000 $ pour les joueurs des catégories 1 à 17 si ces derniers participent à au moins 15 tournois dans la saison.

Cela signifie notamment que les qualifiés via le Challenge Tour ou les cartes peuvent demander à toucher 20.000 $ immédiatement pour financer leur début de saison. Intéressant lorsqu’on sait que les 6 premiers mois réclament de longs voyages pour les Européens.

Enfin, suite à l’annonce du PGA Tour, on savait que le Top10 du DP World Tour 2023 se voit offrir un droit de jeu pour le circuit outre-Atlantique en 2024. Selon que l’on voit le verre à moitié plein, on jugera cela comme une opportunité qui valorise le DP World Tour, ou que l’on voit le verre à moitié vide, la disparition chaque année de ses meilleurs joueurs.

Quoiqu’il en soit, il faut bien avouer que cette saison 2023, hors champs de départ d’envergure mondiale, n’intéressera réellement que si les tricolores venaient enfin à s’illustrer régulièrement. Histoire de faire oublier un 2022 peu réjouissant.

Lionel
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est expert en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

PODCAST Bilan 2022 « spécial Noël »

Au menu du dernier épisode de 2022 : bilan de l'année, l'équipe des USA pour Rome et la liste des cadeaux des chroniqueurs.

PODCAST #Juniors : Mon Aventure Golf

Dans ce 7e épisode de notre podcast version Juniors, nous accueillons Ilan Sebillot et Nathan Legendre, deux jeunes amateurs qui ont le projet de passer professionnel.

Victor Perez sélectionné pour la Hero Cup

Les joueurs de la première Hero Cup ont été annoncés et Victor Perez est retenu par le capitaine Francesco Molinari.

La saison LPGA 2023 est connue

On connaît désormais le calendrier de la saison du LPGA 2023 que l'on peut qualifier de "toujours plus" et c'est tant mieux pour ces championnes !