Parmi les dizaines et dizaines de tournois professionnels de par le monde, peu peuvent se flatter de célébrer 100 éditions. À vrai dire, en Europe Continentale, seul l’Open de France a ce privilège et cela a lieu cette année. Créé en 1906, l’Open de France a vu 71 vainqueurs différents lors des 99 précédentes éditions. 2016 offrira donc une opportunité unique de remporter cette édition très particulière qui porte le numéro 100. À l’avant-veille des premiers départs, passage en revue des neuf gagnants des autres décennies du tournoi français.

110ème Open de France : Walter Hagen

Pour cause d’interruption en 1915 et 1919, la 10ème édition de l’Open de France a lieu en 1920 sur le Golf de la Boulie. L’américain Walter Hagen, vainqueur de 2 US Open, vient jouer de ce côté de l’Atlantique pour la 1ère fois de sa carrière. Son objectif est d’accrocher The Open à son palmarès mais cela ne sera pas pour cette année-la (vainqueur toutefois en 1922, 24, 28 et 29).
Il se consolera en remportant l’Open de France, qui a lieu juste après le Majeur britannique, au terme d’un playoff face au tricolore Eugène Lafitte. Avec l’Open de Belgique 1924, ce seront ses seuls titres en Europe hors Majeur.

220ème Open de France : Ernest Whitcombe

Cette édition de 1930 se déroule à Dieppe et Whitcombe devient le 6ème anglais vainqueur du tournoi. Il succède à son compatriote, originaire de Jersey, Aubrey Boomer qui a gagné l’année précédente son 4ème titre (5 au total et recordman de l’épreuve).
L’Open de France est l’un des 9 titres professionnels de la carrière de Whitcombe.
Ernest (au centre sur la photo) était l’ainé d’une fratrie où ses 2 frères Charles et Reg étaient aussi golfeurs professionnels. En 1935, ils ont été tous les 3 membres de l’équipe de Ryder Cup (défaite 3-9 face aux américains).

330ème Open de France : Henry Cotton

La seconde guerre mondiale repousse cette 30ème édition en 1946. À Saint-Cloud, c’est encore un anglais qui va soulever le trophée et ainsi succéder à l’argentin Martin Pose, vainqueur en 1939. Cette victoire d’Henry Cotton reste particulièrement dans les annales du tournoi puisqu’il termine avec un record de 15 coups d’avance sur le belge Flory Van Dock. L’anglais signera un doublé lors de l’édition de 1947 sur le golf de Chantilly.
Par ailleurs, Cotton a remporté 3 fois The Open (1934, 37 et 1948). Il prendra sa retraite de joueur au milieu des années 50 et deviendra un architecte réputé de parcours de golf. Il a été notamment en charge de l’extension du golf de Megève (Mont d’Arbois) faisant passer le golf de 9 à 18 trous.

440ème Open de France : Angel Miguel

1er vainqueur espagnol du tournoi, Angel Miguel gagne à Deauville en 1956 avec 4 coups d’avance sur un trio composé de l’argentin Antonio Cerda, du belge Van Dock et du sud-africain Trevor Wilkes. Miguel poursuit la série de vainqueurs non anglais qui a débuté en 1948 avec la consécration du français Firmin Cavalo.
Considéré comme l’un des pionniers du golf en Espagne, Angel Miguel a gagné 23 titres professionnels. Sa meilleure performance en Majeurs est une 4ème place à The Open en 1957 et une 25ème ex-aequo au Masters 1959. Il n’a jamais joué les 2 autres tournois du Grand Chelem.

550ème Open de France : Denis Hutchinson

Denis Hutchinson remporte l’édition de 1966 à la Boulie avec un coup d’avance sur l’espagnol Ramon Sota. Il est le second sud-africain après Bobby Locke (1952, 53) à remporter le tournoi mais il est aussi le seul vainqueur, à ce jour, originaire du Zimbabwe puisqu’il y est né et avait la double nationalité.
Hutchinson (au centre sur la photo, Gary Player à gauche) décroche 15 victoires en tant que professionnel.

660ème Open de France : Vincent Tshabalala

C’est encore un sud-africain qui s’offre le titre de cette décennie sur le parcours du Touquet. Vincent Tshabalala gagne au Touquet avec un score de 16 sous le Par devant l’espagnol Salvador Balubuena à -14. Tshabalala est né à Johannesburg et du fait de sa couleur de peau, n’a pu jouer sur le circuit sud-africain à ses débuts. Grâce à l’aide de Gary Player, il va pouvoir participer à différents tournois à travers le monde dont l’Open de France 1976 qui sera la seule réelle victoire de sa carrière.
L’Open de France fait partie désormais du circuit européen qui a vu le jour en 1972.

770ème Open de France : Seve Ballesteros

Le grand Seve est le tenant du titre et gagne, cette année-là, son 4ème et dernier Open de France (1977, 82, 85 et 86). Cette 70ème édition se déroule à La Boulie pour la dernière fois de l’histoire où l’espagnol termine à -19 avec 1 coup sur l’argentin Vicente Fernandez.
Seve est toujours détenteur du record du plus jeune vainqueur du tournoi alors qu’il était seulement âgé de 20 ans et 29 jours lors de son 1er titre.
Ballesteros a gagné 50 tournois sur le Tour Européen, en remportant au moins un titre chaque année entre 1976 et 1992 ! À son palmarès, également, 5 Majeurs (The Open 1979, 84, 88 et Masters 1980, 83) et 4 titres supplémentaires sur le PGA Tour.

880ème Open de France : Robert Allenby

Allenby succède 16 ans après à son compatriote Greg Norman en venant à bout de l’allemand Bernhard Langer en playoff après que les 2 hommes aient fini à -16. C’est la 6ème édition de l’Open de France sur le Golf National (encore en Par72) qui va désormais accueillir le tournoi (exceptions faites de 1999 au Médoc et 2001 à Lyon).
Le playoff a lieu sur le Par4 du 15 et l’australien enquille un putt de plus de 13m pour un birdie victorieux.

990ème Open de France : John Bickerton

Après une historique édition qui avait vu le doublé de Jean-François Remésy et 4 français dans le Top5, John Bickerton prend le dessus en 2006 sur Padraig Harrington avec 1 coup d’avance. L’anglais a signé 63-70-71-69 pour terminer à -11 (Par71) et gagne 666.660€, soit 650.000 de plus que Barry Jaeckel vainqueur en 1972 de la 1ère édition en tant que tournoi de l’European Tour.
Bickerton n’a gagné que 2 autres titres sur le circuit élite avec le “Open de Canarias” 2005 (épreuve co-sanctionnée également par le Challenge Tour) et Alfred Dunhill Championship 2007.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.