Quelque 15 jours après le sacre de Dustin Johnson dans la version masculine du plus vieux Majeur de golf aux États-Unis, la 71ème édition de l’US Womens Open a lieu du 7 au 10 juillet sur le parcours de CordeValle Golf Club en Californie.

Créé en 1946, le 3ème Majeur de la saison féminine est le plus vieux tournoi toujours au calendrier du circuit LPGA. L’US Women’s Open 2016 fête donc ses 70 ans et offre la plus grosse dotation de l’année avec 4,5M$ dont 810.000$ pour la vainqueur.

Retrouvez ci-après les informations sur le parcours, les chiffres de l’histoire de l’US Womens Open et de cette édition 2016.

1Par4 de 396 yards

1er titre en Majeur lors de sa 1ère participation pour la sud-coréenne In Gee Chun qui a remporté l’édition 2015 et se présente donc cette année en tant que tenante du titre. Elle avait terminé T65 lors de l’Evian Championship 2014 pour sa première apparition. Cette année en Majeur, elle se classe 2ème du ANA Inspiration et T30 au KPMG Womens Championship.

2Par4 de 426 yards

2 américaines détiennent le record de victoires à l’US Open avec 4 titres : Betsy Rawls en 1951, 53, 57, 60 et Mickey Wright, 1958, 59, 61, 64.

3Par5 de 523 yards

L’US Womens Open est le 3ème des 5 Majeurs dans le calendrier de la saison féminine. Début Avril,  le ANA Inspiration a été remporté par Lydia Ko et mi-juin, le KPMG Womens Championship par Brooke Henderson.

4Par3 de 210 yards

4 françaises seront au départ du Majeur cette année : Karine Icher, Gwladys Nocera, Valentine Derrey et Jade Schaeffer. Ces 2 dernières ont gagné leur billet via l’un des 25 sites de qualification qui ont eu lieu à travers le monde du 9 Mai au 3 Juin.
L’an dernier Céline Boutier et Gwladys Nocera avaient manqué le cut, Karine Icher avait terminé T56 (+9)

5Par4 de 352 yards

5 joueuses ont remporté le Majeur en étant leader (ou co-leader) du 1er au 4ème tour : Mickey Wright (1964), Amy Alcott (1980), Liselotte Neumann (1988), Betsy King (1989) et Annika Sörenstam (1996)

6Par4 de 371 yards

6 nationalités différentes, en dehors des USA, sont au palmarès des victoires de l’US Womens Open : Uruguay (1 fois), France (1), Angleterre (2), Australie (3), Suède (4), Corée du Sud (8). Les américaines remportant les 51 autres éditions.

7Par4 de 410 yards

Par 7 fois dans l’histoire, une tenante du titre a conservé le trophée l’année suivante : Mickey Wright (58 & 59), Donna Caponi (69 & 70), Susie Berning (72 & 73), Hollis Stacy (77 & 78), Betsy King (89 & 90), Annika Sörenstam (95 & 96) et Karrie Webb (2000 & 01)

8Par3 de 183 yards

8 sous le Par (68-70-68-66), le score de In Gee Chun en 2015 lors de sa victoire sur le parcours du Lancaster Country Club (Pennsylvanie). La coréenne comptait 4 coups de retard sur sa compatriote Amy Yang après le Moving Day. Cette dernière, après une carte de 71(+1), termine à 1 coup. En T3/-5, Stacy Lewis et Inbee Park complètent le podium.

9Par5 de 561 yards

Les 9 dernières éditions de l’US Womens Open ont été remportées soit par une coréenne (6 fois), soit par une américaine (3). Il faut ainsi remonter à 2006 pour trouver une vainqueur de nationalité différente avec la suédoise Annika Sörenstam qui décrochait alors un 3ème et dernier succès dans ce tournoi, ce qui sera également la dernière de ses 10 victoires en Majeur.

ALLER CORDEVALLE GC : Par36 de 3.432 yards

10Par4 de 407 yards

10 au-dessus du Par, le score de la française Catherine Lacoste vainqueur de l’US Womens Open en 1967 sur le parcours de Homestead à Hot Springs dans l’état de Virginie. Âgée de 22 ans, elle devient alors la plus jeune joueuse à remporter ce tournoi et, toujours à ce jour, la seule en tant qu’amateur. Catherine Lacoste n’est d’ailleurs jamais passée professionnelle.

11Par4 de 360 yards

Lors de 11 éditions, la vainqueur a été déclarée à l’issue d’un playoff. La dernière fois en 2011 au terme d’un playoff sur 3 trous (cumulés), nouveau format instauré en 2007 qui remplace l’original sur 18 trous (cumulés) joués le lundi.

12Par3 de 191 yards

12 ans 4 mois et 18 jours, l’âge de Lexi Thompson lors de sa 1ère participation en 2007 devenant la plus jeune joueuse issue des qualifications (Cut manqué). Son record sera battu 7 ans plus tard par sa compatriote Lucy Li, âgé de 11 ans 8 mois et 19 jours.

13Par4 de 382 yards

13 au-dessus du Par, le total le plus élevé dans l’histoire du Majeur pour une vainqueur. En 1962, l’américaine Murle Lindstrom a signé 78-74-76-73 sur le Par72 du Dunes Golf and Beach Club (Myrtle Beach, Caroline du Sud). Cette année là, le cut avait été fixé à +22 pour retenir 41 des 68 joueuses au départ.

14Par4 de 429 yards

14 ans, l’âge de la plus jeune participante dans cette édition 2016 parmi les 156 joueuses. L’américaine Karah Sanford est passée par les qualifications et est considérée comme l’une des futures grandes du golf féminin aux USA.

15Par5 de 471 yards

15 victoires consécutives des américaines entre 1968 et 1982, soit la plus longue série pour une même nationalité de l’histoire de l’US Womens Open, interrompue en 1983 par l’australienne Jan Stephenson lors d’une semaine où les températures avoisinaient les 38°C.

16Par3 de 166 yards

16 sous le Par, le record du score le plus bas de l’US Womens Open réalisé, en 1999, par Juli Inkster, la capitaine actuelle de l’équipe des USA de Solheim Cup. L’américaine a signé 65-69-67-71 sur le Par72 du Old Waverly Golf Club (West point, Mississippi) pour l’emporter avec 5 coups sur sa compatriote Sherri Turner.

17Par4 de 418 yards

17 ans que le parcours a été créé et réalisé par l’architecte Robert Trent Jones Jr. Désormais hébergé au sein d’un Resort Hôtel-Spa-Tennis au sud de San José dans l’état de Californie.

18Par5 de 528 yards

Les 18 trous du CordeValle Golf Club offrent un Par72 long de 6.784 yards. Ce parcours a également accueilli le Frys.com Open (PGA Tour) de 2010 à 2013 qui se jouait alors en Par71.

ALLER CORDEVALLE GC : Par36 de 3.352 yards

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.