lundi 21 septembre 2020

Erin Hills, parcours né pour l’US Open

Wisconsin-USA
Wisconsin (USA)

A partir du 15 juin, le 117ème US Open de l’histoire débutera à Erin Hills dans le Wisconsin. Si ce dernier vous évoque vaguement quelque chose, c’est parce que Whistling Straits (parcours du PGA Championship 2010, 2014 et 2015) se situe dans le Wisconsin. Et pour cause, Erin Hills accueille pour la 1ère fois un tournoi professionnel d’envergure (il était toutefois l’hôte de l’US Amateur 2011). L’état du Wisconsin reçoit même l’US Open pour la 1ère fois de l’histoire du Majeur.

Erin Hills: un rêve devenu réalité

Certains observateurs évoquent des similarités avec Chambers Bay, le parcours de l’édition 2015. La ressemblance semble toutefois se limiter, tant mieux pour les (télé) spectateurs, à son design qu’on pourrait qualifier de “Links américain”. Quasiment aucun arbre sur le parcours, des bosses en pagaille et du vent, beaucoup de vent.

Erin Hills est le seul parcours public construit pour accueillir un US Open, et à l’avoir obtenu. Bob Lang

En 2001, Bob Lang, un homme d’affaires décide d’acheter un “petit bout de terrain” dans le Wisconsin d’une superficie de plus de 250 hectares (le double d’un terrain habituel pour implanter un parcours)! C’est décidé, il y construira un parcours de golf mais pas n’importe lequel, un parcours destiné à recevoir l’US Open. Les travaux débutent en 2004, le parcours ouvre en 2006. Pour répondre aux exigences de l’USGA organisatrice de l’US Open, Lang va faire réaliser de nombreux changements et diverses améliorations. Sa fortune amassée dans son entreprise de calendriers et cartes cadeaux y passera…

En 2010, l’USGA annonce que l’édition 2017 du Majeur aura lieu à Erin Hills. Bob Lang réalise son rêve. Mais depuis quelques mois déjà, il n’est malheureusement plus propriétaire du parcours. À court d’argent, il a été obligé de le vendre: “Cela commence avec une idée. L’idée devient un rêve. Le rêve devient une vision. La vision devient réalité, mais parfois les dollars ne suivent pas” raconte ainsi Lang.

Andrew Ziegler, le nouveau propriétaire y réalisera les derniers aménagements d’un parcours estampillé ‘walking-only’ car aucun chemin, ni aucune piste n’ont été prévus pour les voiturettes de golf.

Les particularités d’Erin Hills

Depuis les back tees, Erin Hills flirte avec les 7.650m!
Même si dans la configuration retenue pour l’US Open, Erin Hills ne devrait afficher que 7.034m, soit tout de même 400 mètres plus long que Oakmont CC l’an dernier, mais un club et demi plus court que Chambers Bay en 2015, recordman de longueur dans l’histoire.

Sur un site d’une telle superficie qu’il pourrait accueillir près de 100.000 spectateurs chaque jour, l’USGA limitera cependant l’accès à 35.000 visiteurs quotidiens. Erin Hills est seulement le 6ème parcours public à accueillir le Majeur américain. Qui dit public, dit donc que vous pouvez y jouer… moyennant tout de même un green-fee à 280$!

En ouverture, le trou n°1 est un Par5 de 560 yards qui pourra être touché régulièrement en 2 suivi par le plus petit Par4 du parcours (338 yards) qui, avec des conditions favorables pourrait “être drivé” même si le coup est totalement en aveugle depuis le tee de départ.
Les joueurs rencontreront le premier Par3 sur le trou n°6 (208 yards) avant de s’attaquer au second Par5 (605 yards) de l’aller. Ces 9 premiers trous se concluent sur un petit Par3 (135 yards) régulièrement exposé aux vents et protégé par 7 profonds bunkers.

Le retour débute par 3 Par4 dont la principale difficulté reposera sur la mise en jeu sur des fairways étroits et/ou en aveugle. Le Par3 du 13 (193 yards) n’offre pas de réel danger… tant que les joueurs toucheront le green. Le trou 14 offre le premier Par5 du retour (594 yards) avant un court Par4 sans doute plus “drive-able” que le trou 2 malgré la petite surface du green et un bunker des plus accueillants.

Le Par3 du 16 et le Par4 du 17 (le plus long – 509 yards) sans un seul bunker laisseront un court instant de répit avant le monstre de Par5 du 18 long de 635 yards et un fairway flanqué de 25 bunkers jusqu’au green.

Comme Pebble Beach, Erin Hills est donc un parcours public. Comme Pebble Beach en 1992, ce sera un Par72, total que l’on n’avait pas vu depuis… Même si le parcours californien affichait à cette époque quelque 800m de moins (6.223m)!

Les distances évoluent, les parcours changent, les champions se relaient mais la magie du golf reste là et Bob Lang sera certainement aux premières loges pour admirer “son bébé” devenir Majeur.

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

US Open 2020 : le bulletin du 3e tour

Le Moving Day a parlé et les professeurs se sont réunis pour les notes du 3e tour

US Open 2020 : le bulletin du 2nd tour

36 trous joués, le cut est tombé et le conseil de classe aussi !

US Open 2020 : le bulletin du 1er tour

Avant d'attaquer le vendredi, petit conseil de classe de la première journée.

NEWSLETTER

[mc4wp_form id=”11508″]

US Open 2020 : vivement que ça commence !

Le Winged Foot GC nécessite de savoir driver long et droit, d'avoir un jeu de fers de haute précision, un petit jeu exceptionnel et un putting de grande qualité. Rien que ça !

Le Top9 des actus de la semaine 38

Oui bien sûr, il y a l'US Open 2020 cette semaine mais pas seulement !