-Article Sponsorisé-

Avec l’inévitable technique, le mental est l’autre élément différenciant les bons joueurs des grands joueurs. Qu’il soit outsider ou favori, sur un coup facile ou quasi impossible, un golfeur est souvent confronté à des situations extrêmement différentes au cours d’une partie. Sans un mental d’acier capable de supporter la pression, il est difficile d’atteindre un haut niveau de concentration et être imperméable aux éléments extérieurs.

Parvenir à se concentrer suffisamment pour réussir son putt est à la portée de la plupart des golfeurs, le faire tout au long d’une compétition de plusieurs jours est une toute autre affaire. C’est ce que l’on appelle la résistance ou l’endurance mentale.

Le golf de compétition se joue surtout sur un parcours de 25 cm, l’espace entre vos oreilles. Bobby Jones

Autrement dit, le fait de rester toujours concentré sur de longues périodes de temps, sans jamais perdre une miette de son assurance, de son calme et de sa précision. Voilà le véritable secret des golfeurs les plus talentueux. Car même si vous êtes capables des plus belles approches du monde, si, après plusieurs heures de jeu, votre swing commence à perdre de sa superbe car vous avez perdu en lucidité et en concentration, vous n’arriverez à rien. Seuls les golfeurs capables de maintenir leur niveau de jeu du premier au dernier trou de la compétition seront capables de prétendre à la victoire finale.

Comment faire pour travailler cette endurance mentale ?

Travailler son endurance mentale au golfEt là, la meilleure manière consiste à pratiquer d’autres disciplines exigeant aussi une analyse des informations et une concentration aigüe sur de longues durées. Je ne parle pas là de marathon, qui fera travailler bien plus l’endurance physique que mentale, mais d’autres activités un peu moins exigeantes physiquement. Une discipline avec de telles exigences mentales équivalentes à la pratique du golf est le pari en ligne.

Comme au golf, le fait de parier sur un coup demande beaucoup d’analyses et nécessite d’avoir des informations fiables pour espérer gagner. La ressemblance la plus frappante réside dans le fait que l’important n’est pas de gagner chaque coup, ou chaque main, mais bien de finir avec le meilleur total à la fin, de points ou de jetons, que ses adversaires.

Ainsi, au golf, on peut enchaîner une mauvaise série de bogeys ou de coups faciles ratés, tout comme aux paris, on peut passer plusieurs heures sans gagner ou perdre plusieurs fois de suite à cause d’un “bad beat“. Et dans ces deux cas, une force mentale à toute épreuve sera primordiale.

On a déjà vu plus d’un golfeur s’effondrer après un super début à cause de quelques coups mal négociés qui l’ont plongé dans le doute et l’ont fait perdre tous ses moyens alors qu’il avait encore son destin entre les mains quelques instants auparavant. Faire des paris sportifs pour un joueur de golf peut permettre de travailler sur ce point. Après plusieurs mauvais tours qui lui auront fait perdre une bonne partie de son argent, il lui faudra apprendre à rester zen et ne pas perdre ses nerfs. Après plusieurs tours demandant parfois de longues heures de patience, le golfeur apprendra petit à petit à maîtriser ses émotions, et cela ne pourra être bénéfique pour sa pratique du golf.endurance mentale

Il existe également de nombreuses disciplines permettant de travailler son endurance mentale. Dans la même veine que le jeu de cartes, on retrouve les échecs, où il faut mettre en pratique une stratégie dans des parties durant de nombreuses heures sans se laisser déstabiliser par les mouvements de son adversaire. Il y aussi le cricket, dont les affrontements durent des jours et des jours, et les joueurs peuvent ne pas jouer pendant de longues matinées mais doivent cependant garder leur concentration pour le moment où leur tour se présentera.
Même des activités plus ou moins exotiques, comme la couture ou les jeux vidéo vous seront utiles pour faire travailler votre cerveau à rester concentré sur son objectif au fil du temps.

Impossible de devenir un golfeur de haut niveau sans un mental d’acier et impossible d’en avoir sans s’entraîner régulièrement, par le golf ou par toute autre activité demandant une concentration permanente.

Marie Zaé, rédactrice.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.