Hole-in-One, c’est le tout en un pour un tour d’horizon de l’essentiel de la semaine qui vient de se terminer et, en conclusion, le programme de celle à venir.
All in One: All the News in One post!
😉

17 de chute, et au bout la victoire

Il y a quelque chose de magique, ou démoniaque c’est selon, dans un tournoi de golf, majeur qui plus est. Ariya Jutanugarn semblait s’envoler vers une victoire historique alors qu’elle comptait 7 coups d’avance à 9 trous de la fin de l’US Womens Open 2018. Un aller en 32 avec 5 birdies contre un seul bogey qui ne pouvait préfigurer de la suite. Un triple bogey sur le 10 après une mise en jeu catastrophique puis 3 autres bogeys dont le 17 et le 18 réduisaient à néant l’avance de la thaïlandaise qui terminait à -11. C’était aussi le score total de Hyo Joo Kim qui n’en demandait pas tant malgré sa carte sans faute de 67 dans ce dernier tour. Les 2 joueuses allaient donc inaugurer le nouveau format de 2 trous en cumulés pour le playoff établi par l’USGA. La coréenne prenait l’avantage sur le 14 après un putt de près de 9m pour birdie mais le perdait sur le 18 avec un bogey alors que Ariya signait 2 Pars. Les joueuses rejouaient à nouveau le 14 en mort subite sans se départager et c’est au 4e trou supplémentaire que Jutanugarn réussissait une meilleure sortie de bunker que la coréenne pour faire la différence et remporter son second titre Majeur après le British Open 2016. A 22 ans, la n°2 mondiale devient seulement la 5e golfeuse de l’histoire à glaner ces 2 trophées (Annika Sorenstam, Karrie Webb, Se Ri Pak et Inbee Park).


Les bleues: Karine Icher et Céline Herbin seules tricolores présentes sur le parcours Shoal Creek n’ont pas passé le cut.

2Olesen résiste à Molinari

Dans ce second rendez-vous des Rolex Series 2018, Francesco Molinari a failli faire coup double chez lui en Italie pour remporter son Open national une 3e fois. Mais c’était sans compter sur le danois Thorbjorn Olesen qui a tenu bon sous la pression de l’italien pour remporter un 5e titre sur l’European Tour. Au départ du dernier tour, les 2 hommes pointaient à -15 et un coup du leader anglais Lee Slatery. Après 70 trous, Molinari et Olesen étaient toujours à égalité mais, cette fois, tout en haut leaderboard. Ils signaient, l’un comme l’autre, 6 birdies sur les 16 premiers trous dont 4 consécutifs pour Molinari du 13 au 16. La différence se faisait alors sur le Par3 du 17 où le vainqueur du BMW PGA Championship la semaine dernière commettait sa 2e erreur de la semaine alors que le danois signait lui un birdie pour porter son avance à 2 coups au départ du 18. Francesco ne lâchait pas pour autant et enquillait un nouveau birdie sur le dernier green. En dernière partie juste derrière, Thorbjorn Olesen rentrait son dernier putt pour sauver le Par et surtout conserver un coup d’écart. Le dernier titre du danois remontait au Turkish Airlines Open 2016. Cette victoire en Rolex Series lui permet de passer 6e au classement de la Race to Dubaï et 75e mondial.

Les bleus: Mike Lorenzo-Vera est le seul tricolore du Top20 et termine à -14. Suivent Benjamin Hébert (T23) puis Adrien Saddier et Julien Guerrier (T51) et Alexander Levy (T65).

3La science a parlé

Le golf se joue à un rien, souvent. Dans le sprint final du Memorial Tournament sur le PGA Tour, l’américain Kyle Stanley s’est présenté au départ du 18, gonflé à bloc. Il venait d’enchainer 4 birdies sur les 4 trous précédents pour rejoindre son compatriote Bryson DeChambeau en tête du leaderboard. Stanley entendait bien profiter de son momentum pour coiffer tout le monde au poteau. Malheureusement, son drive sur le 18 partait légèrement à droite et s’en allait heurter le seul arbre présent de ce côté du fairway. La balle traversait alors le fairway sur la gauche pour aller “s’enterrer” dans le rough, l’obligeant à un coup supplémentaire pour se remettre sur la piste avant d’attaquer le green. DeChambeau, lui, touchait le green du 18 en régulation mais il lui restait encore 15m jusqu’au trou. 2 putts pour Kyle et 3 pour Bryson, l’un comme l’autre concluaient leur journée sur un bogey pour terminer à -15. Un total qui faisait les affaires du coréen Byeong Hun An, rentré quelques minutes plutôt, lui aussi à -15. Un playoff à 3 dont DeChambeau sortait vainqueur au 2e trou supplémentaire sur un birdie. C’est le second titre du “scientifique fou” sur le PGA Tour qui lui permet d’atteindre la 4e place de la FedExCup et la 8e au classement de la sélection américaine de Ryder Cup.

4Réservé aux françaises

Après Valentine Derrey en 2016 et Isabelle Boineau en 2017, le Jabra Ladies Open sur le parcours de l’Evian Resort a encore souri à une française. Astrid Vayson de Pradenne signait une dernière carte de 67 qui la plaçait en tête après le 54e et dernier trou du tournoi. L’allemande Karolin Lampert la rejoignait alors dans la foulée à -7 également. Les 2 joueuses venaient de décrocher leur ticket pour le prochain Evian Championship mais le trophée était encore à décerner via un playoff. Le birdie d’Astrid rimait avec victoire, et au passage offrait une catégorie 3 sur le LET pour cette saison et la suivante ainsi qu’une place au British Open. Loin d’être anodin pour l’avignonnaise qui évolue sur le LETAS.

5Schneider tout schuss!

Avec 63 le premier jour, Marcel Schneider a pris immédiatement le contrôle du Swiss Challenge du côté de Lucerne. 54 trous plus tard, des cartes de 64, 68 et 67, l’allemand terminait à -22 et une avance confortable de 6 coups sur son premier poursuivant, le norvégien Johannessen. 25 birdies en 4 jours pour écrire la 1re ligne de son palmarès professionnel sur ce circuit. Gary Stal, -9/T20, est le 1er tricolore.

6En bref !

  • Matthieu Pavon rejoint Alex Levy à l’US Open. Le français décroche l’un des 14 billets proposés via l’épreuve de qualification ce lundi sur 36 trous. Avec un score de -7 (68-69) sur les 2 parcours du Walton Heath Golf Club, il termine à la 8e place ex-aequo d’un tournoi remporté par Andrew “Beef” Johnston. Le danois Olesen avec un total de -6 est aussi qualifié.

  • Alors que Dame Laura Davies invitée sur le Staysure Tour (Senior tour Européen) a signé une honorable 44e place (sur 60 au départ), les sponsors du Barbasol Championship (19-22 juillet) ont convié la joueuse du LPGA Brittany Lincicome dans le champ de départ. L’américaine compte 2 Majeurs avec le ANA Inspiration 2009 et 2015 ainsi que 6 autres titres.

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour suivre les préparatifs de la Ryder Cup 2018 ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum).

Désabonnement quand vous le souhaitez.

En cliquant sur le bouton "Je m'abonne", vous acceptez de recevoir nos newsletters (4 par mois maximum) avec les articles récemment publiés.

7Le programme de cette semaine

Femmes

Hommes

  • EUROPEAN TOUR – 7 au 10 juin – SHOT CLOCK MASTERS Vienne – AUTRICHE (4 français)
  • Challenge Tour – 7 au 10 juin – KPMG Trophy Ways – BELGIQUE (18 français)
  • PGA TOUR – 7 au 10 juin – FEDEX ST JUDE CLASSIC Memphis, Tennessee – USA

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.