Ça y est, cette fois on y est !
On est entré pleinement dans cette Ryder Cup. A l’issue de la belle et sobre cérémonie d’ouverture, les 2 capitaines ont annoncé leurs équipes pour la session de 4Balles qui lancera la 42e édition au Golf National, ce vendredi 28 septembre à partir de 8h10. Jim Furyk a délivré des duos que les parties d’entraînement laissaient entrevoir. En revanche, côté européen, Thomas Bjørn a “écarté” Sergio Garcia ou encore Ian Poulter dans cette 1re session de 4 Balles.

Pas de risques pour Furyk

Jim Furyk n’avait finalement pas caché son jeu pendant les journées de practice. Lors de chacune de ces 3 journées, les paires qui s’élanceront demain ont toutes effectué leur reconnaissance ensemble.

L’association Finau/Koepka affiche quelques incertitudes sur un parcours comme l’Albatros, réputé compliqué quand on doit jouer depuis le rough. Les 2 joueurs présentent des stats inférieures à 57% de fairways touchés en moyenne sur la saison.

Le duo Fowler/Johnson apparaît comme le plus solide des 4 de cette matinée. Seule la stat de 0 victoire en 4 Balles pour Rickie peut offrir un peu de réconfort à l’Europe.

Côté Spieth/ Thomas, Jim Furyk a sans doute privilégié l’amitié qui lie les 2 hommes pour espérer redonner des couleurs à un Jordan bien pâlot cette saison.

Dans le dernier match, et non des moindres, le Tigre jouera avec Captain America, le monsieur “Ryder Cup” de la bannière étoilée. Même si on attendait peut-être un peu plus le “scientifique” DeChambeau, les rumeurs régulières d’un Reed plutôt isolé dans cette équipe des USA sauf avec Tiger pourrait en être la raison.

L’Europe fait débuter ses rookies

En revanche, côté européen, si le capitaine danois avait déjà en tête ses associations de début de Ryder Cup, il a été confiant au point de ne pas les faire jouer forcément ensemble ces 2 derniers jours.

Bjørn a opté pour 2 duos qui s’annoncent costauds en début et fin de session. Le choix de Rose pour jouer avec Rahm a du sens. Le calme de l’anglais pour tempérer le fougueux espagnol mais aussi 2 machines à birdies (2e et 3e au nombre de birdies moyens par tour sur le PGA).

Dans la partie de 8h25, McIlroy sera chargé de faire goûter à Thorbjörn Olesen sa 1re expérience en Ryder Cup. On espère que cela réussira aussi bien au jeune danois que cela avait été le cas en 2016 pour Thomas Pieters.

La 3e paire européenne est la vraie inconnue de cette matinée. Paul Casey revient en Ryder Cup 10 ans après sa dernière participation et va devoir encadrer son compatriote Tyrrell Hatton.

Enfin, l’autre duo fort des bleus avec Tommy Fleetwood, le meilleur joueur européen 2017, et Francesco Molinari, le vainqueur de The Open cet été. Le métronome italien, “Signore Par” pourra peut-être enfin décrocher sa 1re victoire dans un match de Ryder Cup en s’appuyant sur l’anglais, un joueur capable d’enquiller les birdies par rafales.

Finalement, à bien y regarder, Thomas Bjørn n’avait pas trop le choix avec 5 rookies dans son équipe. Les faire jouer en 4Balles apparait comme le plus logique pour leur enlever la pression de devoir jouer la “seule” balle de l’équipe, tout en les faisant accompagner en plus par des joueurs en forme et d’expérience.

Pronostic LPBB de la session : EUR 2.5 -1.5 USA

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.