L’immense majorité des fans de golf n’a d’yeux que pour les 50 nuances de vert, artificiel ou naturel, du Masters d’Augusta qui ouvre la saison des Majeurs… chez les hommes. C’est bien ce message que tente de distiller le LPGA cette année en présentant le rendez-vous annuel de Rancho Mirage comme le tout premier majeur de la saison de golf, sans distinction des genres. Pour suivre de près, ou même d’un peu plus loin, le ANA Inspiration 2019, voici les infos pour être au fait du tournoi qui s’ouvre ce jeudi 4 avril jusque dimanche.

Ce qui fait le ANA Inspiration

1Dinah Shore Tournament Course

Dinah Shore - ANA Inspiration 2016 - Hole 18
Dinah Shore – Trou n°18

A l’instar de l’Augusta National en Géorgie et du Masters, le parcours californien du ANA Inspiration à Rancho Mirage est le même chaque année. Le tournoi a certes changé de noms à plusieurs reprises, il a même changé de format en passant de 54 à 72 trous juste après la 1re édition en 1972 mais surtout il a changé de statut en 1983 en devenant Majeur. Le Dinah Shore Tournament Course est un Par72 de 6.763 yards qui se conclut par le fameux Par5 du 18, un mélange des 18 du Blue Monster à Doral et de l’Albatros au Golf National.

2Un partenaire titre solide

En 2015, succédant à Kraft Nabisco, la compagnie aérienne japonaise ANA est devenu le sponsor titre du Majeur. Un partenaire qui a permis de faire évoluer régulièrement la dotation pour passer de 2,5M$ lors de leur arrivée à 3M$ en pour le ANA Inspiration 2019. All Nippon Airways poursuit d’ailleurs l’aventure puisqu’ils ont annoncé en début de semaine leur implication pour 3 années supplémentaires jusqu’en 2022. Et ce au minimum. (Au moins, le LPGA a su trouver un bon partenaire asiatique…)

3Un tournoi toujours très ouvert

Le Dinah Shore Course est un long parcours avec 4 Par5 qui peut avantager les longues frappeuses comme illustrées récemment par les victoires de Brittany Lincicome en 2009 et 2015 ou celle de Lexi Thompson en 2014. Mais ce n’est ni une condition suffisante, ou même nécessaire. Ce parcours représente un vrai de test de golf qui demande aussi d’être précis sur les mises en jeu. So Yeon Ryu, vainqueur en 2017, a fini cette même année 54e du classement de la distance moyenne au driving mais 2nde des greens touchés en régulation.
Tous les compartiments du jeu peuvent devenir un atout. En 2016, Lydia Ko était classée 126e en distance au driving, 31e des greens en régulation mais 1re de la moyenne au putting. Ella a remporté le ANA Inspiration avec 1 coup d’avance sur des joueuses bien plus puissantes ou précises qu’elle telles Charley Hull ou Ariya Jutanugarn.

4Une tradition unique

Ces messieurs rêvent de veste verte quand ces dames rêvent de peignoir blanc.

Ni pour les uns, ni pour les autres, ce n’est une question de style, ou de confort desdits vêtements mais bien pour ce qu’ils représentent, à savoir la victoire dans l’épreuve respective. En effet, depuis une trentaine d’année environ, la tradition initiée par l’américaine Amy Walcott lors de son second titre à Rancho Mirage en 1988 est désormais de célébrer la victoire avec son équipe et/ou ses proches en sautant dans le plan d’eau qui entoure le green du 18 : le célèbre Poppie’s Pond.

Le ANA Inspiration 2019

5Un champ de 112 joueuses…

Pernilla Lindberg, vainqueur surprise en 2018 au terme d’un playoff mémorable, aura fort à faire pour conserver son titre. Et ce d’autant plus que, la suédoise a raté le cut 3 fois sur les 6 derniers tournois joués.

Avec 7 tournois joués en 2019 et 7 vainqueurs différentes, les favorites sont nombreuses. Même si sur ces 10 dernières années, seules Inbee Park en 2013 et Lydia Ko en 2016 avaient gagné dans les semaines précédentes leur victoire dans ce Majeur, ce serait un gros pari que d’écarter pour cette raison Nelly Korda. L’Américaine, vainqueur en Australie mi-février, affiche juste un bilan impressionnant : 3e – 1re – 7e – 10e – T2 pour 5 tournois joués en 2019 !

La Coréenne Jin Young Ko a fait à peine moins bien avec 4 Top3 en 5 tournois dont 1 victoire lui permettant d’ailleurs d’être en tête de la Race to CME Globe. Ajoutez-y, les yeux fermés, Sung-hyun Park, vainqueur de l’US Open 2017 et du PGA Championship 2018, sa compatriote Inbee Park, 2e la semaine dernière au KIA Classic et battue en playoff par Lindberg lors de la précédente édition, ou presque toute autre Coréenne.

Côté Américaines, Nelly Korda mène un groupe de prétendantes qui comprend, notamment, sa soeur Jessica, Danielle Kang ou encore Amy Olson qui s’était illustrée à Evian en septembre dernier (T2). Pour l’Europe, on retiendra particulièrement les joueuses les plus en forme avec les Espagnoles Carlota Ciganda et Azahara Munoz, ou encore l’anglaise Jodi Ewart Shadoff. Et puis les autres Lydia Ko, Brooke Henderson, les soeurs Jutanugarn, les Japonaises Hataoka et Nomura. Un tournoi définitivement ouvert !

6Et une Française parmi elles

Seule et unique représentante tricolore dans ce ANA Inspiration 2019, Céline Boutier est aussi une des plus sérieuses prétendantes au titre. Magnifique vainqueur en Australie pour son premier tournoi sur le LPGA en 2019, elle s’affiche semaine après semaine comme la plus grande chance de succession à la dernière Française vainqueur d’une épreuve du Grand Chelem, Patricia Meunier-Lebouc qui a remporté ce même Majeur en 2003.

7Pour suivre le ANA Inspiration 2019

Evidemment à travers les réseaux sociaux et le site de La Petite Balle Blanche…

Mais pour les images, ce seront les amis de Golf Channel France qui vous permettront de suivre le tournoi en direct, sachant qu’il y a 9h de décalage avec la Californie :

  • Pour les 2 premiers tours de 19h00 à 22h05
  • Pour les 2 tours du week-end de 23h00 à 2h00 du matin

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.