Céline Boutier co-leader de l’US Women’s Open 2019

La Française à 18 trous de son 1er sacre en Grand Chelem


Leaderboard:
-7 Y. Liu (CHN), C. Boutier (FRA)
-6 JM Green (USA), L. Thompson (USA), M. Higa (JAP)
-5 J. Lee6 (CDS)
-4 G. Lopez (MEX), J. Korda (USA)
Classement complet


Après 54 trous, Céline Boutier est toujours là, en haut du leaderboard. Et même tout en haut puisque la Française en signant une carte de 69 lors du Moving Day est co-leader de cet US Women’s Open 2019 avec la Chinoise Yu Li à -7.

Pendant que le commun des mortels et golfeurs est concentré sur sa partie dominicale et que le fan français typique de golf se demande pourquoi Dubuisson n’est pas au départ des qualifications de l’US Open demain, une joueuse française est juste à 18 trous d’un exploit. Hélas ce n’est “qu’une golfeuse“. Ne comptez donc pas sur les médias généralistes, ou spécialisés, ou encore institutionnels pour vous offrir plus qu’une brève en ce dimanche matin, sans même une seule déclaration de la représentante tricolore.

Bref, ce qui est en train de se passer à Charleston, en Caroline du Sud (USA), n’a rien d’habituel mais la couverture du tournoi en France est juste comme d’habitude. Plutôt dommage quand on sait qu’une tricolore en tête d’un Majeur après 3 tours, cela n’est plus arrivé depuis 16 ans. C’était au Kraft Nabisco Championship (désormais ANA Inspiration) en 2003 lorsque Patricia Meunier Lebouc menait le tournoi avec 3 coups sur la Suédoise Annika Sörenstam. La Française a conservé 1 point d’avance à l’issue du dernier tour pour rejoindre Catherine Lacoste, vainqueur de l’US Women’s Open en 1967, au palmarès des vainqueurs françaises de Majeurs.

Cette semaine, pour le 4e tour, Céline Boutier n’a pas la même marge. La “faute” à quelques putts pour birdie 30 cm trop court (trous 2, 4 et 10). Pourtant, le putting de la Française est loin d’avoir été défaillant avec un 9/9 sur ses putts entre 1,50 et 3,50m. Non, si le jeu de Céline a pêché au cours de ce 3e tour, ce sont sur les coups d’approche car avec 14/14 fairways touchés, la tricolore n’est qu’à 61% de greens en régulation dont un 3 sur 4 sur les Par3. Au final, une seule erreur sur la carte avec un bogey au 16 alors qu’elle était seule leader à -8 après 3 birdies et 12 Pars à ce moment de la partie.

A égalité à -7 avec la Chinoise Yu Liu, auteure de la meilleure carte du jour (66), et avec 6 autres poursuivantes en 3 coups dont l’Américaine Lexi Thompson au putting retrouvé, l’ex n°1 mondiale amateure n’aura d’autres solutions que d’être la meilleure de toutes ce dimanche pour décrocher son 1er Majeur et le 3e du golf français féminin. Histoire d’illuminer les bons résultats tricolores de cette première moitié de saison. Histoire de montrer que le champion que le golf français attend peut aussi être une championne. Histoire aussi de changer les habitudes…

> Départ à 20h20 (France) de la dernière partie Liu/Boutier

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.