Leaderboard:
-5 JB Holmes
-4 S. Lowry
-3 R. Fox, T. Hatton, T. Fleetwood, B. Koepka, J. Rahm, S. Garcia, …
Classement complet


68 ans que le Royal Portrush attendait d’accueillir The Open à nouveau. Une attente qui lui a largement laissé le temps d’aiguiser ses armes pour recevoir un plateau des meilleurs joueurs du monde. Nombreux parmi ses derniers l’ont découvert à leurs dépens, en commençant par Rory McIlroy et Tiger Woods.

A l’avant…

  • JB Holmes (-5) a pris seul la tête à l’issue du 1er tour. L’Américain a signé une carte de 66, malgré un bogey dès le 1er trou, en enchainant 3 birdies en 4 trous du 2 au 5. Un aller en 34 suivi d’un retour en 32 avec 3 autres birdies permet à Holmes de réaliser son meilleur départ dans ce Majeur pour sa 10e participation (il a terminé 3e au Royal Troon en 2016).
  • Ce n’est pas l’Irlandais que l’on attendait qui se retrouve en haut du leaderboard. Avec 88,9% des greens touchés en régulation (meilleur résultat du 1er tour), Shane Lowry (-4), 5 birdies contre un bogey, pointe à la seconde place. L’Irlandais du Sud a manqué le cut lors des 4 dernières éditions de The Open.
  • Cela a été une journée forte en émotions pour le Néo-Zélandais Ryan Fox (-3). Un aller avec 3 bogeys sans un seul birdie puis une série de 4 birdies consécutifs du 12 au 15 avant de conclure sa journée par 2 nouveaux birdies pour signer un retour record de 29 dans l’histoire de The Open.

  • En plus de Ryan Fox, ce sont 12 autres joueurs qui ont rendu une carte de 68 (-3) parmi lesquels on retrouve quelques prétendants sérieux à la Claret Jug : Brooks Koepka en tête de liste suivi de près par Tommy Fleetwood, Jon Rahm, ou encore Sergio Garcia.
  • La bonne surprise tricolore n’en est presque pas une avec le bon départ de Romain Langasque (-2). Le Français a fait tomber les putts qui rapportent à 4 reprises en ressortant de ce 1er tour avec 2 erreurs seulement dont un 3 putts sur le 17.


Tandis qu’à l’arrière…

  • Au bilan des chutes inattendues de la 1re journée à Royal Portrush, on citera l’inimaginable 79 de Rory McIlroy (+8) qui a débuté sa journée avec un quadruple (le 4e de sa carrière) sur le Par-4 du trou n°1. Un premier coup et une première erreur avec un “hors limite” pour celui que tous les fans attendaient. Le Nord-Irlandais a ensuite commis un bogey au 3 avant de se reprendre grâce à 2 birdies sur les 7 et 9. En souffrance toute la journée, Rory a enchaîné 6 Pars du 10 au 15 avant de faire un double sur le Par-3 du 16 et de conclure sur un triple bogey ! Classé 150e, McIlroy pointe à 8 coups du cut provisoire.
  • Tiger Woods (+7) avait déclaré en amont que c’est “un parcours pour les hommes, pas pour les garçons“. Force est de constater que les hommes ont aussi été largement mis en difficulté par ce parcours du Royal Portrush. Il a fallu attendre le trou n°15 pour voir le premier birdie de Tiger Woods. Le seul même, alors que le vainqueur du Masters 2019 a commis 6 bogeys et un double par ailleurs.

  • Quelques autres noms ont raté leur entrée dans le tournoi tels Adam Scott (+7), Phil Mickelson (+5), Gary Woodland (+3), le vainqueur du dernier US Open, ou encore le tenant du titre Francesco Molinari (+3).
  • Résultats moyens pour les 3 autres tricolores présents cette semaine dans le dernier Majeur de la saison : Alexander Levy et Benjamin Hébert ont signé une carte de 73 (+2) tandis que Mike Lorenzo-Vera n’a pas réussi un seul birdie en 18 trous pour rentrer au club-house avec 77 (+6).

Le coup du 1er tour

Le trou en un de l’Argentin Emiliano Grillo (+2) sur le Par3 du 13 (200 yards).

La carte du jour

Un impressionnant 91 (+20) pour l’Américain David Duval (vainque de The Open en 2001) malgré 2 birdies d’entrée ! Lors des 3 dernières éditions, Duval a démarré son tournoi par 80 (2018), 79 (2017) et 82 (2016).
Son score de 13 sur le 7 a ensuite été changé pour 14 car il avait joué plusieurs coups avec une mauvaise balle…

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.