Cet article publié initialement le 7 janvier a ensuite fait l’objet d’une mise à jour le 13 janvier 2020, comme expliqué ci-après.

A tous nos lecteurs, sachez que l’auteur de ce billet que je suis a bien mal commencé l’année ! Un lecteur en particulier – merci Nicolas – m’a remonté une grossière erreur. En effet, dans la 1ère version de cet article, j’écrivais que l’index 2019 serait remplacé par le Niveau, affiché actuellement dans votre espace licencié. Ce qui est faux donc 8 coups de pénalité pour un grossier hors limite !

L’Index continuera bien d’exister en 2020 sous la forme d’un index mondial, l’index World Handicap System (WHS), tout en cohabitant avec le Niveau disponible dans votre espace licencié.

L’index, comment ça marchait ?

Un débutant commençait avec un index de 54 et, espérons-le, avec sa carte verte pour être initié aux bonnes pratiques du golfeur : placer son chariot au bon endroit, ratisser les bunkers, relever les pitchs – et pas que les siens, réparer les divots et éviter le jeu lent !

Suivant l’index et les préconisations de chaque golf, direction le départ jaune ou blanc pour les garçons, rouge ou bleu pour les filles. S’en suivait le calcul des coups rendus prenant en compte la difficulté du parcours (le Slope) et la longueur du parcours (le SSS) selon cette formule :

Coups rendus = Index * Slope /113 + SSS – Par total du parcours

Les coups rendus étaient alors affectés du trou le plus dur (noté handicap 1 sur votre carte de score) au trou le plus facile (handicap 18).

Besoin d’un petit cas concret ?

Avec 20 coups rendus, vous avez deux coups rendus sur les 2 trous (20-18) les plus difficiles faisant alors du double bogey, votre “par net”. Vous aviez par conséquence un seul coup rendu sur les 16 autres trous faisant cette fois du bogey, votre “par net”.

Une fois vos 18 trous réalisés, votre score est  transformé en point stableford (tenant compte de vos coups rendus) selon cette règle :

  • eagle net : 4 points stableford
  • birdie net : 3 points stableford
  • par net : 2 points stableford
  • bogey net : 1 point stableford
  • au-delà du bogey net : 0 point (et si tu ne joues pas en strokeplay – sans relever sa balle donc – j’espère que tu as marqué une croix pour gagner du temps plutôt que noter un score qui ne sert à rien).

Un coup de ZTA…

Une fois les cartes de score saisies, une dernière correction pouvait intervenir : la Zone Tampon Ajustée (ZTA). Ce terme cache le redressement des scores. Si les scores étaient très bons, ils pouvaient être minorés d’un coup et si les scores étaient très mauvais , ils pouvaient être majorés jusqu’à deux coups (voir même carrément non pris en compte). Contrairement aux idées reçues, les “lois” de ce système n’étaient pas établies par la FFGolf mais au niveau européen par l’European Golf Association.

Afin de conserver la santé mentale des lecteurs de ce blog dans un état respectable, nous n’afficherons pas la formule (sachant qu’il y en a même plusieurs) de calcul de la ZTA. Mais si cela te passionne, un clic suffit.

Par bonheur et malgré ce système plutôt bien fichu (on est en France), à la remise des scores, on pourra toujours noter les râleurs pestant contre la sous-évaluation de la difficulté du parcours, des positions de drapeau trop difficiles ou encore le redressement des scores pas assez juste selon eux.

Bref, il ne restait plus qu’à attendre la publication des résultats par votre club pour aller sur l’espace licencié afin de voir l’impact sur votre index. 3 cas alors :

  • Vous avez fait une performance (plus de 36 pts stableford) ?
    Par ex, avec 38 points réalisés, votre index baisse de l’équivalent de 2 points de performance. Exemple : si votre index était compris entre 18,4 et 26,4, votre index allait baisser de 2 x 0,4 point.
  • Vous avez fait entre la Zone Tampon et 36 pts stableford ? Pas d’impact pour votre index.
  • Vous avez fait en dessous de la Zone Tampon ? votre index augmente de 0.1 sauf pour les joueurs classés entre 18 5 et 54 où il n’y avait plus de remontée.

Et pour ceux qui n’avaient pas le temps de jouer lors des compétitions officielles (et classé 11.4 au minimum), il était possible de faire une compétition non officielle – appellée carte rouge moyennant le paiement de droits de jeu à votre golf préféré et d’avoir un marqueur – permettant d’impacter son index.

Enfin, depuis quelques années maintenant, il était possible de saisir les scores de ses parties amicales dans son espace licencié, sans impact toutefois pour l’index. Celui-ci vous délivrait ainsi votre niveau. Un “Index” qui se voulait plus en phase avec votre forme du moment et vos récentes cartes de score.

Le niveau, kezako ?

Le niveau ressemble à s’y méprendre au futur index 2020. Avant de vous parler de l’index 2020, commençons déjà par comprendre le fonctionnement du Niveau.

  • Les coups rendus restent valables mais au lieu de s’appuyer sur l’index, ils s’appuient très logiquement sur le niveau.
  • Une fois votre compétition terminée ou en partie amicale dont le score sera saisi dans votre espace licencié, on continue à transformer le score en stableford.
  • Pas de modification pour la ZTA qui continue à s’appliquer.

Calcul du niveau

Il ne reste qu’à calculer le niveau joué sur la partie :

Niveau joué = Niveau actuel + 36 – Point Stableford réalisé

Pour calculer le nouveau niveau, on prend la moyenne des X meilleures cartes selon le nombre de cartes de scores déjà enregistrées (en gardant les 20 dernières cartes au maximum). Ce qui signifie que vos éventuelles cartes passées vont être prises en compte pour le calcul.

Nombre de parties jouées Moyenne des X meilleurs niveaux
3 parties ou moins 1
Entre 4 et 6 parties 2
Entre 7 et 8 parties 3
Entre 9 et 11 parties 4
Entre 12 et 13 parties 5
Entre 14 et 16 parties 6
Entre 17 et 18 parties 7
Entre 19 et 20 parties 8

Ex : Vous avez joué 5 parcours, votre niveau sera la moyenne arrondie de vos 2 meilleurs niveaux joués.

Envie d’un petit exemple ? Pas de problème

  1. Un joueur classé 54 joue sa 1re compétition et fait 45 points stableford. Son niveau joué sera donc 54+36-45=45.  Ayant fait 3 parties ou moins, son niveau sera la moyenne de son meilleur niveau joué, donc 45.
  2. Lors de sa 2e compétition (avec un niveau de 45), il fait 32 points stableford. Il aura donc joué un niveau de 49 (=45+36-32). Ayant fait 3 parties ou moins, son niveau sera calculé sur la moyenne DU meilleur niveau joué parmi 45 et 49 donc toujours 45.
  3. Lors de sa 3e partie qu’il joue en amical avec un partenaire qui sera son marqueur, il fait 30 points stableford. Il aura donc joué un niveau de 51 (=45+36-30). Ayant fait 3 parties ou moins, son niveau sera toujours calculé sur la moyenne DU meilleur niveau joué parmi 45, 49 et 51 donc son niveau reste 45.
  4. Lors de sa 4e compétition (avec un niveau de 45), il fait 28 points stableford. Il aura donc joué un niveau de 53 (=45+36-28). Ayant désormais fait entre 4 et 6 parties, son niveau sera la moyenne de ses 2 meilleurs niveaux joués parmi 45, 49, 51et 53, donc (45+49)/2=47.
  5. Lors de sa 5e compétition (avec un niveau de 47), il fait 42 points stableford. Il aura donc joué un niveau de 41 (= 47 +36 – 42). Ayant fait entre 4 et 6 parties, son niveau sera la moyenne de ses 2 meilleurs niveaux joués parmi 45, 49, 51, 53 et 41, donc (45+41)/2=43.

Votre Index version World Handicap System

Commençons par l’essentiel : l’Index sera dorénavant une référence mondiale qui s’appuie sur  le nouveau système du World Handicap System (WHS). Toutes les entités gérant les handicaps (R&A, USGA, Europe et consorts) se sont mis d’accord tant sur les modalités d’application, de calcul et de révision de ce qui caractérisera le golfeur “post 2019”.

Pour la France, c’est au 1er trimestre 2020 que l’index façon World Handicap System devrait s’appliquer, chaque pays choisissant sa date pour implémenter ce nouveau système. La FFGolf n’a pas encore communiqué les modalités d’application (ça sera fait dans les toutes prochaines semaines).

On a donc farfouillé sur le web pour trouver finalement pas mal de petits détails. Pour des raisons de facilité, j’ai conservé les termes originaux (indiqués dans le PDF accessible via le lien ci-dessus).

Ce que l’on sait du calcul de l’Index 2020

Commençons déjà par définir quelques termes lexicaux :

  • Adjusted Gross Score : c’est le score brut total calculé en prenant le double bogey net comme pire score sur chaque trou.
  • PCC: c’est la Playing Conditions Calculation qui remplace la ZTA (avec des valeurs allant de -1 à +3). Pour l’instant, nous n’avons pas trouvé les formules de calcul complètes.

Dans un 1er temps, pour toutes les compétitions (et parties amicales pour les classés plus de 11,4 et ayant plus de 17 ans) jouées depuis 2012 et dans la limite des 20 plus récentes, on va calculer le “Score Differential” (arrondi à 1 décimale) suivant cette formule (valable pour 18 trous) :

Score Differential = (113 / Slope) * (Adjusted Gross Score – SSS – PCC)

Sur un parcours (Slope=125, SSS=70,2), j’ai joué 79 avec un PCC de 0 faisant 36 stableford alors mon index était de 7,6.

  • Selon la méthode communiquée dans le PDF, j’obtiens (113/125) * (79-70,2-0) = 7,9552 arrondi à 8,0.

Remarque : On a trouvé par ailleurs une autre formule. Des informations communiquées par la Fédération Suédoise de Golf montrerait une opération légèrement différente pour calculer ce même Score Differential :

Score Differential = (113 / Slope) * (Par + Index  – (Score Stableford – 36) – SSS – PCC)

  • Selon la méthode “Suédoise”, j’obtiens (113/125) * (72+7,6- (36 – 36) -70,2 – 0) = 8,4976 arrondi à 8,5.

Pour l’index également, en fonction du nombre de parties jouées, on va prendre la moyenne des X meilleurs “Score Differential”

Nombre de parties jouées Moyenne des X meilleurs Score Differential
Entre 3 et 5 parties 1
Entre 6 et 8 parties 2
Entre 9 et 11 parties 3
Entre 12 et 14 parties 4
Entre 15 et 16 parties 5
Entre 17 et 18 parties 6
19 parties 7
20 parties 8

 

Vous l’avez compris, si vous n’avez pas joué au moins 3 parties, votre index 2020 sera donc à 54.

Après chaque compétition, si vous souhaitez le faire par vous même, il faudra donc calculer le Score Differential de cette compétition et voir s’il fait partie de vos X meilleurs scores en fonction du nombre de parties déjà jouées. En clair, calculer votre nouvel index World Handicap System à la sortie d’une compétition ne sera pas si simple…

D’autant que pour les joueurs ayant plus de 20 parties dans leur historique, chaque nouvelle partie viendra remplacer la plus ancienne prise en compte dans le calcul.

Un peu de concret s’impose

  1. Imaginons que vos 8 meilleurs “Score Differential” soient (entre parenthèses, le numéro de la partie où le chiffre le plus grand correspond à la partie la plus ancienne) :
    6 (n°2), 8 (n°4), 4 (n°6), 7 (n°7),  6 (n°8), 3 (n°9), 6 (n°15), 3 (n°19)
    –> Soit une moyenne de 5,37 ramené à 5,4.
  2. Vous faîtes alors une nouvelle compétition dont le “Score Differential” est 9. Bien qu’il ne rentre pas dans vos 8 meilleurs scores, il a une incidence sur les 20 dernières parties jouées qui se retrouvent décalés d’une unité :
    6 (n°3), 8 (n°5), 4 (n°7), 7 (n°8),  6 (n°9), 3 (n°10), 6 (n°16), 3 (n°20)
  3. Lors d’une nouvelle compétition, vous faites alors un “Score Differential” de 5.
    A première vue, on pourrait se dire que votre index va s’améliorer sauf que vous allez perdre votre “Score Differential” égal à 3 qui devient la 21è dernière partie !
  4. Aussi votre nouvel index sera alors la moyenne de vos 8 nouveaux meilleurs “Score Differential” sur les 20 dernières parties jouées, soit
    5 (n°1), 6 (n°4), 8 (n°6), 4 (n°8), 7 (n°9),  6 (n°10), 3 (n°11), 6 (n°17)
    –> soit 5,625 arrondi à 5,6.

Dans les dernières dispositions de l’Index 2020, en cas de grosses contre-performances régulières, des systèmes seront mis en place afin de limiter la hausse d’index.

Et en cas de forfait, le score differential devrait avoir comme valeur le plus mauvais score déjà saisi dans l’historique.

Voilà un premier aperçu de ce qui devrait arriver pour nous d’ici quelques mois maintenant 😉

Cela arrive aussi en 2020

Dernier point qui, sans être lié au World Handicap System, fait partie des innovations. Fini les départs jaunes et blancs systématiques pour les hommes. Dorénavant, la FFGolf a lancé les départs recommandés en fonction de son niveau et de son âge, pouvant vous faire partir des départs blancs aux oranges. Amélioration du temps de jeu, du plaisir. Bref, que du bonheur !

Attention toutefois, lors des compétitions avec dotation, il est probable que tous les golfs ne puissent appliquer les recommandations. Avec la multitude de départs possibles, difficile d’équilibrer le nombre de joueurs par séries ce qui est un pré-requis pour une remise de lots sans contestation.

Mais rien ne vous empêche de le faire en partie amicale et pourquoi pas de noter votre score pour qu’il impacte votre niveau. Et en mode réglo car y’a pas de honte à mal jouer au golf. Par contre, il y en a lorsqu’on ne compte que les bons coups et qu’on ne saisit pas ses meilleurs scores.

Bonne année 2020 que l’on vous souhaite de haut niveau ! Ou bas, c’est vous qui voyez 😉

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour rejoindre #LPBB une communauté de passionnés ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum). Désabonnement libre, quand vous le souhaitez.

4 commentaires

  1. Bonjour
    Méthode très bien expliqué.
    Cependant, vous parlez des “faux” index. Ma question est la suivante : quand est-il des personnes ayant un index qui relève pas leur niveau et ne jouant aucune compétition ou partie marqué ? Certaines personnes affichent des index inférieur a 18 mais qui date de plusieurs années et ne souhaite pas faire de compétition pour ne pas avoir une remontée.
    Merci par avance

    • Bonjour Robin,
      Merci de votre commentaire. Pour info, nous avons mis l’article à jour depuis votre lecture suite à une erreur de notre part sur le fonctionnement entre Index et Niveau. Toutefois pour répondre à votre question. Ce système ne changera pas les personnes qui n’enregistrent jamais leur carte pour ne pas faire évoluer leur index. Toutefois le réajustement de leur index va avoir lieu dans les prochaines semaines basé sur le nombre de cartes enregistrées depuis 2012.

  2. Bonjour,
    Et merci pour cette article tres clair.
    En complément de Robin et contrairement à lui, je vois surtout l’occasion pour des joueurs malhonnêtes de remonter leur niveau lors de parties amicales pour gagner les compétitions : ‘je joue 15 en compet, puis je joue une 10aine de parties amicales entre 25 et 30 pour remonter mon niveau à 25… et refaire une compétition que je pourrais gagner en scorant un beau 40 stableford net.”
    Mon scenario est-il possible ?
    Merci d’avance,

    • Bonjour Arno,
      Merci de votre commentaire. Pour info, nous avons mis l’article à jour depuis votre lecture suite à une erreur de notre part sur le fonctionnement entre Index et Niveau.
      Pour répondre à votre question, les tricheurs trouvent toujours un moyen de tricher en contournant le système existant quel qu’il soit.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.