jeudi 9 avril 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

Debrief Canapé : l’avant tournoi du WGC Mexico 2020

Les avis de la Team pour ce 1er Débrief Canapé

Avec le premier gros rendez-vous mondial de la saison débute aussi le 1er Débrief Canapé par #LPBB. Pour ce WGC Mexico 2020, ce sont les contributeurs de la Team qui s’y collent en répondant à quelques questions en amont du tournoi. N’oubliez pas, chaque lendemain de tour joué, vous pourrez retrouver leurs avis dans un nouvel article à paraître en matinée. Bon Débrief Canapé ! 🙂

On note l’absence de plusieurs pointures (Koepka, Cantlay, Woods, Rose pour ne citer qu’eux). Pourquoi ce tournoi reste intéressant à suivre ?

Gurvann : Ce WGC est le 1er des gros tournois d’une grosse série en 2 mois (Players, WGC Match Play et Masters sans compter à minima l’Arnold Palmer Inv.). Entre la lutte à la place de n°1 mondial, les places aux JO, la Ryder Cup ou la Fedex Cup, ce tournoi va déjà donner quelques réponses. Même si certains ont fait le choix de ne pas jouer ce tournoi, on retrouve tout de même 7 joueurs du top10 mondial et 42 joueurs du top50. Pas si mal 😉 Et puis bien sûr les 3 Français présents à ce tournoi avec pour eux quelques espoirs de superbe saison.

Marc : Oui car cela reste un WGC. Il y a quand même du lourd dont le nouveau numéro 1 mondial, DJ le dernier vainqueur, Justin Thomas, Jon Rahm, Xander Schauffele et la liste est longue ! Non ça va être un beau tournoi ! Le parcours reste très sélectif, quelques pièces d’eau et des par4 drivables. Je pense qu’on ne risque pas de s’ennuyer sur cet événement.

Cyril : Un WGC cela reste un tournoi avec tout le gratin mondial malgré les nombreux forfaits : 7 au total avec Rickie Fowler, Henrik Stenson et Jason Day. Mais ça va être du gros golf, c’est certain et pourquoi pas une perf française !

Guillaume : Le parcours boisé est vraiment intéressant, un peu du type Valderrama mais plus avantageux pour les gros frappeurs avec des par 4 drivables. Spectacle (presque) garanti. Perso j’adore. On voit des eagles, beaucoup de birdies mais aussi des petites catastrophes. J’espère que les greens seront secs et rapides.

En complément
C’est la 21e édition du tournoi créé en 1999 (annulé en 2001). Ce WGC, considéré “sur invitation”, accueille 72 joueurs pour 4 tours sans cut. La dotation de 10.5 M$ offrira notamment au vainqueur 1.82 M$, 550 points FedEx et 3 ans d’exemption sur le PGA Tour.

Dustin Johnson a gagné en 2015, 2017 et 2019, et donc 2 des 3 éditions sur ce parcours au Mexique. Alors une nouvelle victoire pour DJ ?

Gurvann : Le golf, c’est compliqué à prédire. Ca se confirme en voyant nos “Fantasy” chaque semaine. Quand on voit que Justin Thomas ne passe pas le cut au Genesis la semaine dernière, dur d’être affirmatif. Mais DJ semble être en forme après ses résultats en Arabie Saoudite et au Genesis. Perso, je lui mettrais une probabilité de victoire aux alentours des 20%. Mais le pronostiqueur en forme en ce moment, c’est Cyril (6è mondial à la Fantasy PGA) alors faîtes plus confiance à son jugement qu’au mien 😉

Marc : Effectivement DJ est un des favoris pour cet événement mais il reste quelques outsiders, tout est possible !

Cyril : Son putting m’a semblé inconsistant la semaine passée au Genesis invitational et surtout deux pointages au dessus de la normale (+1 aux 1e et 4e tours) mais au bout du bout il signe un top 10. Sur ce terrain qu’il affectionne, il demeure le favori.

Guillaume : Oui pour moi DJ clairement le favori numéro 1. Il rejoue mieux en plus depuis quelques semaines même si son putting est erratique. Il peut meme écraser le tournoi si ça chauffe sur les greens.

En complément
Au total, DJ a remporté 6 WGC, il est le premier joueur derrière les 18 titres de Tiger Woods. Pourtant ce dernier n’a jamais remporté le WGC HSBC Champions. Dustin est, lui, le seul joueur à avoir gagné les 4 différents WGC.

Rory McIlroy, 2e l’an dernier et vainqueur du WGC HSBC Champions début novembre, est le seul Européen du Top25 de la FedEx Cup 2020. (et même Top29 puisque Jon Rahm vient ensuite à la 30e place). Le Nord-Irlandais est-il la seule chance pour le Vieux Continent ?

Gurvann : Monsieur Lionel, autant vous le dire, je trouve cette question inutilement polémique. Depuis le début de saison du PGA Tour (en octobre dernier), il y a eu les Rolex Series et le Desert Swing sur le Tour Européen. Suffisamment de raisons pour que les joueurs européens (y compris quelques américains) ne privilégient pas les tournois du PGA Tour. La Fedex Cup n’est donc pas pertinente. Avec 9 joueurs européens parmi les 20 meilleurs joueurs classés au classement mondial, tous arrivent avec au moins un top5 dans parmi leur 5 derniers tournois (sauf Molinari). Plutôt rassurant selon moi pour considérer tous ces joueurs comme des vainqueurs potentiels !

Marc : Avec son nouveau statut, et en l’absence de Koepka, Rory a de grandes chances de s’imposer mais côté Européen, Fleetwood, Rahm, Garcia, Casey et nos Français ! 😜 Tous peuvent faire un grand coup.

Cyril : Non je ne pense pas. Beaucoup de joueurs hors USA sont en forme y compris des Européens. Rahm et Fleetwood en premier. Bien sûr, comme à chaque tournoi, être familier avec le tracé et les greens difficiles du golf de Chapultepec puis être habitué à jouer en altitude seront un atout majeur.

Guillaume : Rory est la meilleure chance européenne avec Rahm. Les deux sont en forme mais semblent fâchés avec les journées de dimanche en 2020. Je mettrai un billet pour un top10 de Fleetwood. Et une piécette pour un top15 de Garcia et Cabrera Bello, tous deux à l’aise par le passé à Chapultepec.

En complément
Ce WGC est le seul que Rory McIlroy n’a pas accroché à son palmarès (il a remporté 1 fois les 3 autres). Second en 2019, il a terminé 7 fois dans le Top10 lors de ses 8 dernières participations.

Depuis 1999, 8 Français ont participé à cette épreuve avec le meilleur résultat pour Greg Havret en 2008 (T15). Que peut-on espérer de nos 3 représentants cette année ?

Gurvann : Désolé, même depuis mon canapé, je conserve mes marottes avec le classement mondial et mes projections. Cela reste des prévisions (dépendant donc des autres joueurs) mais pour participer au Players, Mike devra faire 4è et Benjamin 2è, Victor étant très très probablement qualifié. Pour participer au WGC Match Play, Mike devra faire un Top10 et Benjamin 3è seul, Victor étant certain d’y être. Tels sont mes espoirs les plus fous (sachant qu’on n’a jamais été aussi près de Noël). Mike a un petit jeu de dingue, Benjamin un jeu de fers top et Victor, ben, c’est Victor ! Je ne vois pas pourquoi ces 3 joueurs ne pourraient pas faire un top10 mais mon espoir réel, c’est surtout de les voir jouer à la télé !

Marc : Avec les débuts de Victor Perez, l’expérience de Mike Lorenzo-Vera et la régularité de Ben Hebert, on peut dire que l’on peut s’attendre à un Français peut-être dans le top5 et pourquoi pas mieux ! COCORICO ! 😜 👍

Cyril : La meilleure chance de victoire est pour Victor selon moi. Je dirais top20 pour Ben, top15 pour MLV et un top5 donc pour Perez !

Guillaume : Malgré sa méconnaissance du parcours, Victor Perez me paraît le mieux armé pour faire un joli score sur un ou deux tours. Je le vois dans le top25. Pour Mike et Benjamin, il faudra très bien putter pour espérer briller. Ils manquent de longueur pour ce tracé je pense. J’espère me tromper.

En complément
Les tricolores au WGC Mexico (Cadillac) depuis 1999 : Jean VDV (T30 en 1999), Raphaël Jacquelin (T59 en 2003), Thomas Levet T28 en 2004), Jeff Rémesy (T57 en 2004), Greg Bourdy (T59 en 2006), Greg Havret (T15 en 2008), Victor Dubuisson(T62 en 2014 et 2015), Alex Levy (T38 en 2015).

En conclusion, petits pronostics d’avant tournoi avec votre favori, votre outsider et votre “inattendu” ?

Gurvann : Pfff ! Les pronos ! Histoire de passer pour ridicule ! Mon favori c’est le même que Cyril (Lionel, je te laisse faire le copier/coller qui va bien 😉 ). S’il a mis un nom bizarre, tu pourras mettre Rahm. L’outsider, je jouerais Jazz (son nom est aussi compliqué que mon prénom à écrire) et mon inattendu, je mettrais un Français, disons Mike !

Marc : Mon favori est Rory, en outsider, je dirais Fleetwood voire Simpson et en surprise, le local Ancer.

Cyril : DJ le favori. Adam Scott comme outsider et côté grosse surprise, le SudAf Christiaan Bezuidenhout.

Guillaume : Donc DJ en favori, Matsuyama en outsider et Morikawa en inattendu… Pour rire, mais pas seulement.

>> Les tee-times du premier tour sont disponibles ici et les horaires TV sur notre page dédiée.

Bon WGC Mexico à tous ! On se retrouve vendredi pour le Débrief Canapé du 1er tour ! 😉

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
TeamLPBB
TeamLPBB
Une contribution de différents spécialistes de la Team LPBB pour vous offrir infos pertinentes et actualités récentes sur le monde de la petite balle blanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Rencontre avec Pierre Duperron, rédacteur au quotidien Midi Libre

La presse locale malgré ses difficultés continue à jouer un rôle majeur dans la couverture médiatique du Sport. Un média de proximité pouvant alors souvent rivaliser avec la presse nationale. Christophe a échangé avec Pierre Duperron qui couvre notamment le golf au Midi Libre.

Arnaud Verhaeghe : “c’est par les enfants qu’on amènera les parents au golf”

Arnaud Verhaeghe avec Adrien Toubiana forme un des duos favoris des téléspectateurs. Enseignant avant tout, Arnaud évoque pour nous son métier qu'il exerce à St Nom la Bretèche et son activité souvent nocturne derrière le micro.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 4 & 5

C'est la conclusion du WGC Match Play 2020 imaginée par Julien, un final à la hauteur de l'événement !

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Winter Golf en Écosse

A l’occasion d’un WE entre copains à Edimbourg dans le cadre du tournoi des 6 Nations, Anthony en a profité pour quelques parties sur des fameux parcours locaux. Une superbe invitation au voyage et au golf !

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.