vendredi 22 octobre 2021

Viens t’en faire une ronde de golf à Montréal

Départ du 10 - Parcours l'Irlande - CGIM

Si par chance, vous avez l’occasion de faire une visite au Québec dans les prochaines années et qu’il vous prend l’envie d’effectuer une ronde de golf à Montréal, je vous conseille vivement le Club de Golf de l’Île de Montréal.

Le Club de Golf de l’Île de Montréal

Situé à Pointe-aux-Trembles, à 40 minutes de char du centre-ville de Montréal et accessible par autoroute (la 40), le Club de Golf de l’Île de Montréal, également appelé CGIM, vous propose deux terrains de 18 trous absolument fabuleux.

Le parcours de l’Île, boisé avec de nombreuses pièces d’eau et le parcours de l’Irlande totalement différent dans sa conception architecturale. C’est de ce dernier dont je vais vous parler puisque le tracé a été élu 5e plus beau parcours au Canada et a même reçu l’omnium de Montréal en 2005. Omnium au cours duquel Thomas Levet a participé.

« Ça ressemble au calibre de la PGA »
– Thomas Levet

 

Un Links du côté de Montréal

On doit le parcours de l’Irlande à l’imagination de l’architecte irlandais Pat Rudy qui a su créer un décor unique en Amérique du Nord. Un links dans la pure tradition britannique. Le terrain de jeu n’est pas sans rappeler l’Albatros au Golf National par moment.

Le tracé comporte de nombreuses dunes avec de l’herbe très longue, certaines de ces dunes allant jusqu’à atteindre 15 mètres de hauteur. On y parcourt également de nombreuses fosses de sable (71) dont 10 dans les allées (fairways). Pour ce qui est des verts (greens), si vous aimez être challengé avec votre fer droit (putter), sachez que la surface moyenne est égale à ±10 chambres d’étudiants sous combles dans un immeuble Haussmannien (soit 95m2).

Trois d’entre eux sont des doubles-green, pouvant atteindre 55 mètres de profondeur et 40 m de largeur. Le #9 et #18, le #10 et #15 puis le #11 et #14.

Avec seulement trois normales 5 sur la carte de pointage, ce par 71 propose plusieurs jalons de départs et pour ceux qui seraient tentés, les départs arrière (championnat, boules noires) étirent le tracé à 6291 mètres. Des blancs (jaunes en France), 5430 mètres de promenade accidentée vous tendent les bras et cinq des onze normales 4 dépassent les 400 yards (> 365m).

Toutes les normales 3 ont la particularité d’avoir des départs surélevés. Ha ! J’allais oublier. Comme un links sans vent, spa vraiment un links. Vrai ? Ben sur l’Irlande, y en a en masse ! C’est donc un réel test qui vous attend.

Viens t’en faire une game !

Le premier neuf

Première épreuve de ce test et d’entrée de jeu, vous comprenez que si vous êtes familier avec les links vous avez bien fait d’emporter deux boites de 12 aujourd’hui et pis si c’est votre première, ne vous laissez pas abattre, tentez votre deal habituel avec votre partenaire du jour. Une boîte de 3 égale une bière. Et vous pouvez compter sur une collaboration sans faille. Icitte c’est le Québec !

Des tés de départ jusqu’au vert, le hors-limite est omniprésent sur le côté droit de cette normale 4. Privilégiez donc le bord opposé puisque même si vous restez à court de la marque des 135m, vous aurez le green en point de mire au lieu d’un coup en aveugle pour la partie droite de l’allée. Maintenant, si vous avez l’habitude d’attaquer votre game dans le tapis, vous pouvez toujours vous essayer avec votre mailloche (driver) et survoler tous les obstacles à 225 m de portée de balle droit devant. Le deuxième coup est joué vers un vert situé une quinzaine de mètres en contrebas. Le vent venant généralement de l’arrière, vous pourrez retrancher quelques clubs sur votre attaque.

Si vous faites partie des joueurs qui préfèrent marcher lors de vos rondes, le trou #2 vous en met de suite plein les pattes. Ça grimpe du début jusqu’à la fin pour cette superbe normale 5 qui détient le record de fosses de sable (4) sur le fairway. Le Par 5 le plus difficile à négocier de la journée et l’un des trous les plus beaux.

On enchaîne avec la première normale 3 du parcours. La plus courte sur la carte de pointage et l’unique trou avec de l’eau en jeu pour tous les tee-shot si vous partez des jaunes. Watch out, la punition arrive assez vite sur ce trou si vous n’avez pas la bonne longueur de club.

Arrive le trou le plus difficile (hcp 1). Un conseil, faites-vous ce trou là des blancs. La vue est magnifique ! Une normale 4 de 345m des blancs en France (donc des bleus icitter puisque les jaunes en France, c’est les blancs. Pourtant simple !). La difficulté du trou se trouve au bout du chemin avec le vert le plus petit du parcours (55 m2). Quinze petits mètres de large mettront à contribution votre approche sur ce green à multiples plateaux.

Le trou #5 est la dernière normale 5 de l’aller. Longue de 420 m et toute en dénivelé gauche-droite avec (encore) un coup de départ en montée. Ici, le danger saute aux yeux et pourtant… La tentation est grande de vouloir tirer le bord droit pour se placer dans le haut de la côte et de se donner une chance d’atteindre le vert en deux. Parce qu’on le sait bien, le golf c’est aussi se donner des défis que l’on sait que l’on va perdre, y compris avec un coup exécuté à la perfection. Pour la beauté du geste, c’est bien normal.

Une énorme trappe de sable avec un arbre planté en plein milieu sur la partie droite qui viendra obstruer votre second coup vers le green, même avec une mise en jeu plein fairway et la place du Trocadéro sur la gauche sans obstacles pour la suite.

Arrive un ravissant par 3. Des départs en escalier jusqu’à réception sur l’un des verts les plus profonds, il n’y a pas de réel danger sur ce trou 6. Sur ce parcours de l’Irlande, les normales 3 étant les trous qui vous rendront le moins de coups reçus, celui-ci est le plus dur des quatre sur la carte. La faute à la complexité du green avec ses différents plateaux et ses nombreuses pentes.

La vue du 7e trou, est aussi léché des tés de départ qu’une toile d’un grand maître impressionniste. Ne vous laissez pas impressionner par le talent de l’artiste, l’énorme trappe de sable n’est pas réellement en jeu si vous réussissez le coup parfait.

Les derniers tests de ce front 9 sont deux normales 4 d’environ 320 mètres. Restez prudent sur ces deux trous. Les mises en jeu sont délicates à négocier en termes de profondeur si vous voulez éviter les pièges. Le vert du #9 est l’un des plus complexes à lire.

Le neuf de retour

Au retour, ça repart comme ça avait commencé et même que ça se corse. Les allées du #10 au #12 ne sont guère plus larges que les sentiers du GR20. Pour les mises en jeu, le danger est systématiquement aux points de chute avec le bois 1, voire avec le bois 3. Les hybridophiles vont pouvoir se régaler.

Sur ce parcours de l’Irlande, quel que soit le trou que vous jouez,
vous n’en voyez jamais un autre de toute votre partie !

Les piquets blancs délimitent l’air de jeu sur la partie gauche jusqu’au #13. Sur ces quatre trous qui débutent ce second neuf, les dunes immenses sont là pour vous protéger des nuisances sonores provenant de l’autoroute 40 toute proche mais surtout pour vous permettre de poursuivre votre game totalement isolé du monde extérieur.

Sur ce parcours de l’Irlande, quel que soit le trou que vous jouez, vous n’en voyez jamais un autre de toute votre partie ! Sauf si vous vous égarez «accidentellement» dans le top des dunes (reprenons le compte de bières).

L’enchaînement des trois normales 4 peut vite écorcher votre carte. Ça commence avec le trou handicap 2, ça continue avec la normale 4 la plus longue (370m) du parcours et enfin le trou handicap 4. Juste quand vous pensiez avoir fait le plus dur sur l’aller. Prenez le temps de digérer votre hot-dog du 9 1⁄2 sur cette séquence.

Le trou #13 est le plus facile sur la carte et mon par 3 préféré. Enclavé en contre-bas et encerclé de piquets blanc des tés de départ jusqu’à l’arrière du green. Sur les quatre normale 3 que compte l’Irlande, vous n’aurez rarement plus qu’un fer 7 à jouer. Parfois un wedge et même si vous êtes en régulation, en arrivant sur les verts vous comprendrez que réaliser le par est un excellent compromis.

Le trou suivant est la plus petite normale 5 des trois sur la carte mais il reste difficilement jouable en deux du fait du vent contre et de la forte montée jusqu’au vert. Jouez ce #14 «safe» en 3 pour vous donnez le smiley 🙂

Le 15 est sans doute le trou le plus facile malgré un handicap de 10. Si vous jouez la même balle dans l’allée depuis votre coup de départ, vous aurez toutes vos chances pour un bon pointage sur ce par 4.

La dernière normale 3 de la journée est très piégeuse. Si vous restez à court du vert, vous devrez vous en remettre à votre jeu de cocheurs de sable (sandwedge). Jouer le fond du green est l’option la plus sage et faites briller votre fer droit !

Votre partie se termine avec les deux normales 4 les plus courtes du back 9. Le 17, comme le 18 sont des normales scorables. Sur le 18, cela dépendra de la position du fanion sur ce double-green.

Enfin, un peu de répit ! C’est le temps de faire les comptes de coups, de bières et de balles. hihi ! Vous pouvez maintenant aller vous gâter en bonne compagnie au Chalet après une partie rondement menée. Vous l’avez bien mérité ce rafraichissement !

Chalet Club de Golf de l'Ile de Montréal
Chalet Club de Golf de l’Ile de Montréal

Les tops

  • La qualité des verts et le terrain de jeu somptueux.
  • Les installations pour pratiquer, se détendre et se restaurer.
  • Le personnel, très professionnel et accueillant.

Les flops

  • Les fosses de sable qui ont besoin de remplissage et d’entretien même si la période Covid19 n’a pas arrangé les choses.
  • C’est tout !

Principales difficultés

  • Les verts rapides pour un terrain public. Éviter les 3 putts est un vrai challenge.
  • Le vent omniprésent et qui ne permet pas de souffler un seul instant.

Alors, cette ronde de golf à Montréal ?

La force du Club de Golf de l’Île de Montréal est de proposer deux terrains aux conditions remarquables et ce à des tarifs très attractifs.

De nombreuses formules en spéciales à partir de 14h que ce soit en semaine ou en fin de semaine. Le meilleur deal est à 35$ pour une game à pieds en semaine et au plus fort 100$ avec une golfette le weekend pour jouer un des plus beaux parcours au Canada.

Et puis, n’oubliez pas que dans la belle province, avec les cinq mois d’hiver bien tassés, cela rend la tâche encore plus complexe de proposer des parcours acceptables quand vient l’ouverture de la saison en avril-mai.

Vous pourrez également profiter du spectaculaire champ de pratique au 75 aires de frappe (entièrement éclairé en soirée) ainsi qu’une zone d’approche avec trappe de sable à côté du vert de pratique.

Le paysage est vraiment surprenant et ce parcours de l’Irlande est une merveille de réussite. C’est tout simplement un pur régal de pouvoir jouer sur un authentique links en Amérique du Nord. Et un vrai défi de golf.

Alors, un conseil. Quand viendra le temps de votre visite, laissez faire le stade Olympique pis le Biodôme, prenez une journée off entre la promenade dans le Vieux-Port et le Mont-Royal. Le temps pour vous essayer sur l’Emeraude à Rudy et dire que vous aurez jouer une ronde de golf à Montréal.

Cyril
PGA Fantasy Golf & Français d'Amérique sur le Korn Ferry Tour (entre autres) Cyril est installé au Canada depuis 2010 où il passe trop de temps en tant que chargé de projets pour un compagnie de genie-conseils à Montréal. Pis quand il reste du temps, il est notamment commissionnaire de la ligue de La Petite Balle Blanche sur le fantasy golf du PGA tour qu'il anime sur Twitter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Pauline Roussin-Bouchard, objectif LPGA

Professionnelle depuis le mois d'août et déjà vainqueur, Pauline Roussin-Bouchard entame son marathon pour l'obtention d'une carte sur le LPGA.

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats Andalucia Masters

Les résultats de la Ligue Unibet LPBB à l'issue de l'Andalucia Masters remporté par l'Anglais Matt Fitzpatrick.

Le LET débarque à New-York

La troisième épreuve des Aramco Team Series se déroule du côté de New York du 14 au 16 octobre 2021.

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats Open de Espana

Les résultats de la Ligue Unibet LPBB à l'issue de l'Open de Espana remporté par Rafa Cabrera-Bello.