jeudi 25 février 2021

Madelene Sagström partage sa douloureuse expérience

Crédit Photo © LPGA

La terrible histoire de la Suédoise Madelene Sagström abusée sexuellement pendant son enfance est partagée à nouveau sur les réseaux sociaux aujourd’hui. Au travers d’une vidéo produite par la LPGA, elle raconte ce drame qu’elle a vécu et caché pendant 16 ans avant de l’avouer à son compatriote Robert Karlsson un jour de 2016.

Douloureuse réalité

C’est d’abord au coeur de l’été 2017 que, dans un post sur son compte Facebook, Madelene Sagström avait révélé au public le crime dont elle avait été la victime. A cette époque, elle participait á la campagne “inte ensam, aldrig glömd” (pas seule, jamais oubliée) qui luttait – et lutte toujours- contre les enfants victimes d’agression sexuelle.

Des agressions qui sont portées en moyenne sur 3 enfants par classe scolaire. Pour Madelene Sagstrom, c’est un ami de ses parents, une personne en qui toute la famille avait confiance, qui a abusé d’elle. Elle avait tout juste 7 ans.

Sujet aussi sombre qu’obscur quand on n’en a pas la maîtrise. Les mots qui suivent sous cette vidéo ne seront donc pas les miens, ce sont ceux de la traduction de la vidéo publiée par la LPGA dans le cadre de DriveOn (initiative globale du circuit américain pour créer de plus grandes et plus nombreuses opportunités pour les femmes).

Pour celles et ceux qui ne maitrisent pas l’anglais. Parce que ces évènements ne doivent pas rester tapis dans l’ombre, parce que ces drames doivent être connus et partagés, parce que ces victimes doivent être aidées.

L’histoire de Madelene Sagström

(Madelene Sagström) “Je me rappelle être assise dans une chambre d’hôtel et je ne pouvais m’arrêter de pleurer. J’étais tellement focalisée sur la préparation de la saison (sa 1re sur le Symetra Tour – ndlr) à venir. Mais je ressentais le besoin de ne plus pourvoir garder le secret plus longtemps en moi. J’avais besoin de dire à quelqu’un ce que j’avais gardé pour moi seule pendant 16 années.”

(voix off) “Pour Madelene Sagström, révéler son secret voulait dire affronter son passé, et revivre la douleur dont elle a souffert lors de la journée la plus dramatique de sa vie.”

(Madelene Sagström) “C’était une de ces choses que j’essayais d’ignorer. Je me disais, non, non, ça n’est jamais vraiment arrivé.

(voix off) “Sagstöm a grandi à Enköping, en Suède, une ville de province, à 1h de Stockholm. Un jour, la jeune fille a rendu visite à un ami de la famille dans sa maison. Elle n’avait que 7 ans.

(Madelene Sagström) “J’étais seule et j’étais en route pour voir mon ami, un homme dont j’étais très proche. Et c’était une de ces choses normales où il m’a dit ‘viens, rentre’. Rien d’étrange, rien d’anormal. Mais ensuite, il a abusé de moi sexuellement. Je suis rentrée à la maison, et j’ai fait comme si rien ne s’était passé… pendant 16 ans ! Je crois que la principale raison pour laquelle je n’ai rien dit à personne, certainement la honte. J’aurais dû mieux comprendre (ce qui était arrivé).

(voix off) “Marquée à vie par son passé, Sagström s’est aidée du golf pour passer à autre chose. Elle est devenue une championne chez les Juniors en Suède, une championne NCAA-All American (reconnaissance universitaire aux USA) et une membre du Symetra Tour en 2016.”

(Madelene Sagström) “Je me suis réellement plongée dans le golf, ça été salvateur d’une certaine manière. J’arrivais à sortir la tête de l’eau dans cet environnement. Quand je jouais bien, je me sentais bien. Mais je n’aimais pas du tout qui j’étais, je ne pouvais même pas me passer de la lotion sur les jambes car je haïssais tellement mon corps. A cause de ce quelqu’un d’autre m’avait fait.

(voix off) “En 2016, Robert Karlsson, joueur du circuit européen, joueur de Ryder Cup et coach de Sagström, remarquait que la joueuse avait beaucoup de mal à contrôler ses émotions sur le parcours.”

(Robert Karlsson) “Une chose que je sais en tant que golfeur, et en tant qu’être humain, c’est que lorsque vous êtes sur le tee du 1 ; oui vous êtres un golfeur mais tu ne peux pas laisser la personne que tu es à la porte.”

(Madelene Sagström) “Il [Robert Karlsson] me poussait réellement, ‘ok, cherche en toi, pourquoi penses-tu que tu réagis de cette façon sur le parcours?’. Et j’avais cette pensée (l’agression) qui revenait dans ma tête mais je me disais ‘non, je ne pense pas que c’est important’, mais ça revenait sans cesse. Alors je me suis dit ‘peut-être il y a vraiment quelque chose avec cette histoire, peut-être je devrais lui dire’. Alors un jour, je lui ai tout raconté : ‘J’ai eu cette histoire lorsque j’étais une enfant. Je ne suis pas certaine que cela soit très important, mais peut-être est ce la raison’. Il m’a regardé, et j’ai littéralement explosé en larmes. Et là j’ai réalisé que c’était important, que c’était une énorme étape que de révéler ce secret.

(Robert Karlsson) “C’était… C’était ce que c’était. J’ai rapidement pu voir à quel point c’était un soulagement pour elle d’en parler. C’était un moment fort émotionnellement pour moi. Elle m’a fait confiance.”

(Madelene Sagström) “Je pense qu’il a ressenti ma douleur. Il a compris la blessure qui était la mienne depuis tellement d’années.J’ai compris que désormais, tout ce que je pourrais dire ne serait aussi important. J’ai raconté la pire chose possible et je me suis sentie tellement libre.”

(voix off) “Pour sa saison comme rookie, elle remporte l’ordre du mérite sur le Symetra Tour, établit le record de gains sur une saison et gagne sa carte pour le LPGA.”

(Madelene Sagström) “C’est une des choses que les gens n’ont pas vu à propos de ma carrière. J’ai vraiment fait une belle saison 2016 par ce que je n’avais plus rien à cacher de moi-même. Avoir pu partager mon histoire avec Robert [Karlsson] et révéler mon secret m’ont ouvert toutes les portes. J’étais euphorique, je volais, plus rien ne pouvait m’arrêter à partir de cet instant.”

(Robert Karlsson) “Elle s’est prouvée à elle-même qu’elle n’avait à craindre de rien, qu’elle n’avait pas à avoir honte ou qu’elle devait se taire. Cela l’a définitivement fait prendre une nouvelle direction dans sa vie, plus stable et plus en phase avec elle-même.”

(Madelene Sagström) – elle parle volontairement d’elle à la 3e personne – “Je pense que le moment où Madelene était dans cette chambre d’hôtel était terrifiant, elle ne savait pas vraiment qui elle était. Mais quand elle en est sortie, elle était plus forte qu’elle n’avait jamais été. Et ça a été un cap énorme pour moi”

 

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

En route pour la saison 2021 des Françaises !

A l'instar des garçons tricolores, on fait le point sur la saison 2021 des Françaises sur les circuits européens et américains.

Pastille Bonus #20 : Segment 2 – WGC Worday 2021

Retour des points bonus shot links et une sélection ardue avec notamment 8 jours du top10 mondial !

Madelene Sagström partage sa douloureuse expérience

Pour la Suédoise, c'est un ami de ses parents, une personne en qui toute la famille avait confiance, qui a abusé d'elle. Elle avait tout juste 7 ans.

Max Homa remporte le Genesis Invitational 2021

Max Homa remporté son deuxième titre en carrière PGA contre Tony Finau, toujours à la recherche d’une deuxième victoire.