Avantage – incertain – pour Collin Morikawa

Victor Perez signe un nouveau 75

WGC Workday - Collin Morikawa
BRADENTON, FLORIDA - FEBRUARY 27: Collin Morikawa of the United States plays his shot from the 15th tee during the third round of the World Golf Championships-Workday Championship at The Concession on February 27, 2021 in Bradenton, Florida. (Photo by Sam Greenwood/Getty Images)

Le WGC Workday 2021 est un véritable jeu de chaises musicales dont le Concession GC en est le maître incontestable. Collin Morikawa a pris le dessus sur ses adversaires après 54 trous mais chacun des 18 derniers trous pourra vous éliminer de la course au titre.


Classement 3e Tour

1. Collin Morikawa -15
2. Billy Horschel -13
2. Brooks Koepka -13
4. Webb Simpson -12
5. Rory McIlroy -11
5. Patrick Reed -11

Leaderboard complet


Savoir plier

Rarement un parcours n’a autant nécessité de jouer juste pendant 18 trous. Un très bon coup peut vous offrir un eagle, mais un mauvais est quasi sanctionné par un double au minimum. Demandez donc à Hovland qui a terminé hier sur un quadruple.

Viktor Hovland (T7/-10) n’est pourtant qu’à 5 coups du leader en ce dimanche matin du dernier tour après une carte de 66 (co-meilleure carte du jour) lors du moving day. Et il est raisonnable de considérer qu’un tel retard n’est pas insurmontable cette semaine tant les cartes de scores peuvent fluctuer d’un tour à l’autre.

Brooks Koepka (T2/-13) avait signé 2 bogeys en 36 trous pour prendre la tête provisoire du classement et l’Américain a débuté son 3e tour sur 2 bogeys. Sa carte finale de 70 est la moins bonne depuis jeudi. Le n°12 mondial a souligné l’exigence du parcours  :”Il y a pas mal de dangers. (…) Vous devez juste être prudent, vous assurer de choisir une bonne ligne et de faire un bon swing.

Cet état d’esprit, il faut sans cesse se le remémorer. Billy Horschel (T2/-10) est -2 pour la journée lorsqu’il enchaîne deux bogeys consécutifs aux 13 et 14. “Au départ du 15, je me juste dit de simplement continuer à faire ce que nous avons fait toute la semaine avec une bonne mise en jeu puis un coup à la fois“. Le vainqueur de la FedEx Cup 2014 a été récompensé de son attitude avec un birdie au 16 puis un eagle au 17.

Le leader Collin Morikawa (-15) s’engage avec 2 coups d’avance à 18 trous de la fin mais 6 trous plus tôt, il avait encore une marge de 5 coups sur ses premiers poursuivants : “Je n’ai pas très bien joué les 6 derniers trous, mais j’en ai appris beaucoup pour la journée de demain. Il faut que je me vide la tête pour être prêt pour les derniers 18 trous.”

Le tenant en titre du PGA Championship pourrait rejoindre Tiger Woods, en cas de victoire, avec un WGC et un Majeur avant ses 25 ans (il vient de fêter ses 24 ans – ndlr).

Et ne pas rompre

A l’image d’un Bryson Dechambeau (T28/-3) sur un parcours de montagnes russes dans ce WGC Workday (77-64-72), la moindre journée au creux de la vague vous enlève définitivement les chances de victoire.

Cameron Smith (T20/-5) l’a appris à ses dépens. Second après 36 trous, l’Australien a signé 77 avec un double et un triple notamment, synonyme de places d’honneur au mieux. Kevin Kisner (T45/E) aussi. A 3 coups de la tête après 2 tours, il a signé 80 après un retour en 44 (+8) pour passer dans la seconde moitié du classement.

Victor Perez (T54/+3) a pourtant touché 2 greens sur 3 en régulation mais est ressorti du moving day avec une nouvelle carte de 75.

Que ce soit la 5e victoire de Morikawa sur le PGA Tour, la première de Horschel depuis 2017, le second WGC de Koepka ou le Grand Chelem des WGC pour McIlroy, le vainqueur de ce WGC Workday 2021 aura su rester patient et concentré pour éviter les pièges du parcours de Concession.

LB.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.