lundi 10 mai 2021

Perez avance, Rozner part sur une victoire

Les deux Français en lice au WGC match play ont, comme mercredi, remporté leur match. Vainqueur de Sungjae Im, Victor Perez est le seul à accéder aux huitièmes de finale.

Birdie 1, birdie 2, birdie 3. Pour assommer votre adversaire en match play, y a pas mieux. Victor Perez a entamé son troisième et dernier match de poule de la plus belle des façons pour rapidement mener 3UP face au Coréen Sungjae Im. Le Tarbais a ensuite géré ce petit matelas obtenu avec panache pour s’imposer aux dépens du 17e mondial.

Ce succès lui a permis d’arracher une qualification acquise après le match nul entre l’Australien Marc Leishman et l’Américain Russel Henley, nul qui lui donne la première place seul de sa poule avec deux points.

Duel “Scottish” en huitièmes

En huitièmes de finale, Victor sera opposé au gaucher écossais Robert McIntyre. Un match très Scottish puisque le Français est résident à Dundee.

Antoine Rozner, lui aussi, a remporté son duel face à un Coréen avec la manière. Mené 2DOWN après trois trous, la Racingman a fait pencher la balance en sa faveur en enchaînant 5 birdies en 9 trous (victoire 3&1).

Ce deuxième succès en trois matchs, après sa performance très médiatisée aux dépens de Bryson DeChambeau, ne lui a pas permis toutefois d’avoir une chance de se qualifier. Tommy Fleetwood, son tombeur jeudi, a dominé DeChambeau in extremis en sauvant un par un peu fou au n°18 et s’est assuré la première place du groupe avec 2,5 points.

Malgré cette élimination, le vainqueur du Qatar Masters peut être fier de son parcours dans ce WGC. Avec deux succès en trois matchs, il a montré qu’il avait sa place parmi les meilleurs. Et ses deux victoires vont lui apporter de nouveaux points précieux pour son classement mondial, même si la qualification pour le Masters d’Augusta s’est éloignée…

Cette phase de poules de ces championnats du monde a fait de gros dégâts puisqu’elle laisse sur le carreau Dustin Johnson, Justin Thomas, Rory McIlroy, Collin Morikawa, Bryson DeChambeau, Tony Finau ou Viktor Hovland.

Guillaume
Guillaume
Guillaume est "tombé" dans le golf il y a déjà plus de 20 ans, en découvrant ce sport sur un pitch and putt en Anjou. Son premier souvenir de télévision lié au golf est la Ryder Cup 1995 à Rochester, avec une victoire de l'Europe, déjà... Depuis, il est un téléspectateur assidu des tournois pros. Son putting hésitant ne lui a pas permis de faire décoller (ou plutôt descendre) son index, mais cela ne l'empêche pas d'aimer parler de "la petite balle blanche"... Spécialités: PGA Tour, Ryder Cup & découverte de parcours

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats Canary Islands Championship

Les résultats et le général de la Ligue Unibet LPBB qui récompense le vainqueur de la semaine du Canary Islands Championship 2021.

Inesis 900, du faire-savoir au savoir fer !

Envie d'en savoir plus sur la série combo des fers Inesis 900, les clubs dédiés aux joueurs experts ?

Avoir ou ne pas avoir d’objectifs au golf ?

Fixer un objectif n’a rien de naturel ni d’évident pour chacun et chacune d’entre nous mais il semble toujours important de savoir pour quelles raisons nous faisons les choses.

Rory McIlroy : comment rallumer la flamme ?

A 32 ans alors qu'il retombe 15e mondial, Rory McIlroy dit qu'il a besoin d'une étincelle pour retrouver ce qu'il pense avoir perdu.