mercredi 21 avril 2021

Un week-end tout en couleurs : bleu, blanc, rouge

Le golf français a brillé ce week-end à plus d’un titre. Deux pour être exact. D’abord la victoire d’Antoine Rozner sur l’European Tour suivie quelques heures plus tard de celle de Pauline Roussin Bouchard dans la saison universitaire américaine. La touche finale a été apportée par Victor Perez, auteur d’un presque sans faute dans le dernier tour du Players pour un Top10 final.

Un bleu céleste

C’est paré d’un polo aux couleurs, bleu et blanche, de son club du Racing Club de France qu’Antoine Rozner s’est offert son second titre sur l’European Tour. Une victoire qui fait écho à celle de Dubaï remportée il y a à peine trois mois.

Une nouvelle fois, Antoine Rozner a comblé son retard sur le leader lors de la dernière journée. Hier, à Doha, il n’accusait que trois coups sur le premier au leaderboard grâce à un très solide 68 signé dans un Moving Day venteux.

Après 4 birdies sur les sept premiers trous, et malgré un bogey au 8, Antoine vire en 33 et en leader dans le sprint final. Sur le retour, les putts ne tombent pas et le joueur de La Boulie enchaine par après par jusqu’au green du 18. Un dixième par consécutif lui permettrait de rejoindre en tête au club-house l’Italien Guido Migliozzi, auteur d’une carte de 65 sans bogey qui le plaçait à -7 total.

Un premier putt crucial de 18 mètres qui doit lui permettre d’assurer un “deux putts” au maximum. Il n’y en aura qu’un : «J’essayais juste de réussir un bon putt. Je savais que deux putts seraient très importants, j’ai d’abord essayé d’obtenir une bonne vitesse. Je pensais que j’avais une bonne lecture de la ligne, puis à moins de 5m, je me suis dit “oh, ça va avoir une chance”. J’ai continué à regarder et ça allait droit dans le trou. Le meilleur putt de ma carrière !» déclarait le tricolore tout sourire en conférence de presse.

En terminant à -8 (276), Antoine Rozner s’évitait le playoff et relayait les joueurs de la dernière partie alors au départ du 18 à 2 coups. L’attente ne fut pas longue avant la certitude de la consécration pour le Français qui remporte ainsi le Qatar Masters édition 2021.

Une victoire qui signifie énormément pour lui évidemment mais aussi beaucoup sur un plan comptable. Antoine Rozner, désormais 9e de la Race to Dubaï, grimpe surtout au 63e rang mondiale (+34 places), ce qui lui ouvre grand les portes du WGC Dell Match Play au Texas (USA) du 24 au 28 mars.

Et dans l’oreillette, un maître es-classement chez LPBB nous glisse qu’un Top4 dans cette épreuve des Championnats du Monde le ferait même remonter Magnolia Lane assurément pour jouer le Masters (un top8 pourrait peut-être s’avérer suffisant).

Chauffé à blanc

Sur 64 joueurs au départ du WGC Match Play, nous aurons donc deux tricolores. Antoine Rozner retrouvera Victor Perez assuré, lui, de sa qualification depuis un long moment. Depuis qu’il s’est solidement installé dans le Top50 mondial il y a plus d’un an – à l’exception de 4 semaines l’été dernier.

Le Tarbais d’origine continue de faire ses preuves avec brio et démontre qu’il a la trempe pour jouer sur le PGA Tour. Cette semaine passée en Floride pour The Players a encore été bluffante avec une place de T9 dans le plus gros tournoi de la saison régulière américaine, hors majeurs.

En fait, en regardant les cartes du Français (73-71-69-67), c’est presque à regretter qu’il n’y ait pas eu un 5e tour tant il semble avoir pris la mesure du parcours du TPC Sawgrass, jour après jour.

C’est au cours d’un Moving Day “sur 21 trous” que Victor Perez s’est mis en chauffe. Le vendredi, la nuit tombée l’avait laissé avec un putt de 6m pour sauver son par sur le green du 16. Le samedi matin, il en ressort avec 2 putts et un bogey qui le met un coup au-dessus du cut fixé au Par.

Passé le trou 17 sans dégâts, le tricolore a besoin d’un birdie pour jouer le week-end. Ce sera fait brillamment grâce à une ficelle de plus de 7m. Il doit enchainer son 3e tour dans la foulée et il jouera seul dans sa partie (71 joueurs qualifiés). Cela ne l’empêche pas de poursuivre sur sa lancée en signant 69 (-3), une carte qui le fait remonter dans le Top30.

Le dimanche, Victor ne rate rien jusqu’au 18. Malgré son bogey sur le dernier trou, il signe sa meilleure carte de la semaine (67) et termine avec un SG Total de + 4,577 !

Malgré un résultat qui constitue une vraie performance et un gain de 3 places au classement mondial (33e), Victor Perez recule quand même au classement Ryder Cup en occupant la 9e et dernière place qualificative pour l’équipe européenne à ce jour. Mais les choses en l’état il en est !

Le rouge lui va si bien

Pauline continue de faire du Roussin-Bouchard en éclaboussant de tout son talent les rencontres universitaires américaines. Et ce, pour la seconde année consécutive.

La jeune Française de 20 ans est membre de l’équipe féminine des Gamecocks de l’université de South Carolina. Pour sa saison inaugurale 2019-2020, elle signe 5 Top20 en 6 tournois joués dont 2 Top5 et 1 victoire, avec au passage de nombreux records de meilleure carte ou de meilleur score pour une joueuse/étudiante de 1re année dans l’histoire de l’université.

Passée la crise sanitaire, Pauline revient encore plus fort. 4 tournois joués cette saison et déjà 3 succès dont le dernier ce dimanche sur le parcours de Forest Hills GC en Géorgie.

En remportant le Valspar Augusta Invitational avec un total de 15 coups sous le Par – sur 54 trous ! – la tricolore établit le nouveau record du score le plus bas de l’histoire du programme universitaire américain. A vrai dire, le précédent record de -14 lui appartenait déjà. Elle l’avait signé lors de son premier succès de la saison en octobre dernier.

Pour ce nouveau titre, Pauline Roussin-Bouchard a réalisé pas moins de 20 birdies et un eagle sur 54 trous. Huit birdies le dimanche pour l’emporter avec 5 coups d’avance sur sa partenaire d’équipe Ana Pelaez. Les performances individuelles des joueuses des Gamecocks South Carolina permettant à l’université de glaner également un troisième succès par équipe.

La Française n°3 mondiale amateur au 10 mars dernier reviendra à Augusta dans 15 jours pour disputer l’Augusta National Women’s Amateur dont le 3e et dernier tour se dispute sur le parcours de l’Augusta National Golf Club. Elle sera accompagnée de trois autres tricolores : Agathe Laisné, Candice Mahé et Lucie Malchirand.

Le golf tricolore vous salue bien !

 

Avatar
Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Le Zurich Classic : comment ça fonctionne ?

Le Zurich Classic, seul tournoi du circuit par équipes de 2 joueurs : comment ça marche ?

Player Impact program, le jackpot de 40 millions $ pour les stars du PGA Tour

Le Player Impact Program, en passe d'être lancé par le circuit américain, va récompenser les joueurs qui contribuent à valoriser le plus le PGA Tour

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats Austrian Open

Les résultats et le général de la Ligue Unibet LPBB qui récompensent le vainqueur de la semaine de l'Austrian Open 2021.

Lydia Ko, enfin !

Au terme d'une semaine fantastique avec un seul bogey en 72 trous, Lydia Ko a remporté le Lotte Championship 2021.