vendredi 25 juin 2021

Rory McIlroy : comment rallumer la flamme ?

Rory McIlroy a fêté ses 32 ans ce mardi 4 mai 2021. Passé professionnel en septembre 2007, il rentrait dans le Top200 mondial 6 mois plus tard. En février 2009, il remportait son premier titre, le Dubaï Dessert Classic, et atteignait le 16e rang mondial. Douze ans après, le voilà revenu quasi au même classement (15e). Mais la courbe s’est inversée, l’éloignant chaque semaine un peu plus du sommet. Et pourtant.

La star holywoodienne (McIlroy est né à Holywood, une petite ville dans la banlieue de Belfast, Irlande du Nord) du Vieux Continent est à la peine : « J’ai besoin de quelque chose, j’ai besoin d’une étincelle, j’ai besoin de quelque chose et je ne semble pas l’avoir. Certains jours c’est bon, certains jours ça ne l’est pas », déclarait-il il y a quelques semaines après être sorti du Top10 mondial pour la première fois depuis trois ans.

Pourtant Rory venait de signer un Top10 au Arnold Palmer Invitational. Un tournoi un peu à l’image de ce que produit le Nord-Irlandais depuis plusieurs mois : placé mais pas gagnant. Le premier jour du tournoi, il rend une carte de 66, la meilleure du champ, avec 7 birdies et un seul bogey mais il termine sur une carte de 76 (+4). Les “jours avec” puis les “jours sans”.

Toutefois, en y regardant de plus près, les attentes autour de Rory McIlroy ne sont-elles disproportionnées ? 13 de ses 25 victoires professionnelles acquises sur l’European Tour et le PGA Tour sont survenues au cours de la première moitié de sa carrière (2009 à 2014). Les 12 suivantes ont été remportées pendant le même laps de temps (2015 à 2020).

Certes, en 2020, Rory n’a pas gagné mais cela lui était arrivé aussi en 2017. Sans succès, il a terminé tout de même 8e de la FedEx Cup 2020 avec 7 Top10 en 15 tournois joués.

Alors évidemment, il y a les majeurs. Ou plutôt il n’y a plus les majeurs. Car après 4 titres glanés entre 2011 et 2014 avant de fêter ses 26 ans, Rory est muet depuis. Mais il serait injuste de ne pas souligner qu’il a signé 2 Top10 en Majeurs à chacune des 6 saisons qui ont suivi. Bien plus régulier qu’un Justin Thomas, Jon Rahm, Bryson DeChambeau ou Xander Schauffele du Top5 mondial actuel.

A force de mettre le doigt sur ce qu’il n’a pas, on en oublie parfois de regarder ce que McIlroy a cumulé grâce à son talent et son travail :  « Je pense que les gens sous estiment à quel point il travaille dur », répondait d’ailleurs à son sujet Justin Thomas. Au cours de la même interview, l’Américain ajoutait : « Nous ne sommes jamais aussi loin que nous le pensons. C’est mental. Lorsque vous jouez mal, vous êtes déçu de vous-même et vous pensez que vous êtes loin du compte. »

Cette semaine Rory revient sur les terres de son premier succès sur le PGA Tour (2010), à Quail Hollow pour le Wells Fargo Championship (6 au 9 mai à Charlotte, USA). Un tournoi qu’il a remporté à nouveau en 2015 et où il cumule 7 Top10 en 9 participations.

En 2010, il avait lancé son tournoi avec une carte de 72 suivi d’un 73 avant de claquer un 62 le dimanche pour une victoire et 4 coups d’avance sur Phil Mickelson. En 2015, il a débuté avec 70, 5 coups derrière le leader, et s’est échappé en signant 61 lors du Moving Day remportant le tournoi avec 7 longueurs sur les seconds. L’alternance des “jours sans” et des “jours avec” n’empêche pas la victoire.

Que manque-t-il à Rory McIlroy alors ? Le caddie, le putting, le swing de ses débuts ou le mental ? Les avis diffèrent. En fait c’est peut-être aussi “simple” qu’une étincelle car comme le dit Justin Thomas, ces champions ne sont jamais aussi loin qu’ils le croient.

 

Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Enfin des statistiques sur le LPGA !

Le nouveau programme KPMG Performance Insights va enfin permettre d'offrir des statistiques pertinentes sur le LPGA.

Pastille Bonus #33 : Segment 4 – Travelers Championship 2021

Les favoris et les infos utiles sur le Travelers Championship, 2e tournoi du dernier segment.

Ligue Unibet LPBB 2021 : résultats US Open

Les résultats de la Ligue Unibet LPBB à l'issue du 3e Majeur de 2021 avec l'US Open

De Korda à Shepherd en passant par les JO

Comme d'habitude, au programme de «5e TOUR», les résultats et actualités des derniers jours