30/05/2021. Ladies European Tour 2021. Ladies Italian Open, Golf Club Margara, Piemont. Italy. May 28 - 30 2021. Lucie Malchirand of France with her trophy. Credit: Tristan Jones.

Dans le «5e TOUR», on revient sur la semaine écoulée avec les résultats et les actualités des circuits professionnels et amateurs haut niveau. Pour en lire plus sur un sujet, il vous suffit de cliquer sur le lien… (Pour les sources en anglais, si besoin, nous mettons en complément le lien “fra” pour une traduction automatique de l’article original).

1

Grande première pour Lucie

C’est la première victoire professionnelle de Lucie Malchirand. Presque logique puisque la Marseillaise est encore amateur. En tête depuis la première journée du Ladies Italian Open avec une carte de 66 que seule l’Anglaise Eleanor Givens avait pu égaliser, Lucie a enchaîné 71 pour rester seule leader avec un coup d’avance après 36 trous.

Au cours d’une 3e et dernière journée où la tricolore a débuté par 2 bogeys consécutifs, Lucie s’est accrochée pour rester au contact de Gabriella Cowley dans sa partie alors que l’Anglaise avait repris la tête à mi-parcours. Un birdie au 17 permet à Lucie de revenir à hauteur de Cowley avant d’enfoncer le clou sur un nouveau birdie au 18 et gagner avec la plus petite des marges.

Jamais une Française amateur n’avait gagné sur le LET depuis sa création en 1978.

2

Ewing avait aiguisé son putter

LAS VEGAS, NEVADA – MAY 30: Ally Ewing of the United States celebrates with the trophy after winning the Bank of Hope Match-Play at Shadow Creek on May 30, 2021 in Las Vegas, Nevada. (Photo by Jed Jacobsohn/Getty Images)

Le Bank of Hope Match Play à Las Vegas était la première épreuve basée sur une formule en match play depuis 2017 dans le calendrier LPGA. Sur le même principe que le WGC masculin, 64 joueuses se disputaient les 1,5 millions $ mis en jeu.

La victoire est revenue à l’Américaine Ally Ewing qui avait pourtant débuté sa semaine par une défaite face à l’Irlandaise Leona Maguire. Seule des 4 joueuses de sa poule avec 2 victoires, elle bat en 1/8e sa compatriote Jenny Coleman au 19e trou en remportant d’abord le 18 sur un birdie pour revenir A/S. En 1/4, un nouveau birdie sur le 18 lui permet de gagner 1Up face à Danielle Kang. Le dimanche, la demi-finale sera son match le plus facile de la semaine avec une victoire 3&2 face à Ariya Jutanugarn.

En finale face à l’Allemande Sophia Popov, tenante du titre du British Open, le putter de l’Américaine était aussi chaud bouillant que la température qui régnait sur le parcours de Shadow Creek. Sa ficelle de plus de 18m sur le 14 pour birdie et repasser 2Up a été un coup de poignard pour l’Allemande. (fra)

Un match finalement remporté 2&1 qui permet à Ewing de s’offrir son second titre sur le LPGA après celui d’octobre dernier (LPGA Drive On Championship – Reynolds Lake Oconee).

3

Kokrak taille XXL

Jason Kokrak vainqueur du Charles Schwab Challenge sur le PGA Tour a enregistré un second succès en 7 mois sur le PGA Tour. Il lui avait fallu attendre 232 tournois avant de connaître sa première victoire. Il en est désormais à deux dans cette 10e saison sur le PGA Tour.

Au coude à coude avec le “régional de l’étape” Jordan Spieth à l’issue du Moving Day, Kokrak pointait alors à un coup du Texan leader. Un dernier tour dans le Par pour Jason quand Jordan refaisait du Spieth avec une carte de 73 (+3) le dimanche. Le chouchou des spectateurs présents s’est fait prendre à son propre jeu du putting sur les 18 derniers trous. (fra)

Jason Kokrak, né au Canada il y a 36 ans, est un beau bébé de 1,93m pour 102 kgs. De quoi être à son aise avec les cadeaux qui accompagnent le chèque de 1,350 millions $ cette semaine.

4

Wiesberger, roi du Danemark

Vainqueur de la précédente édition en 2019, Bernd Wiesberger a conservé son titre haut la main en terminant avec 5 coups d’avance sur son premier poursuivant Guido Miggliozzi. Co-leader du 1er tour à -5, il a été le plus régulier dans la performance enchaînant 4 cartes   sous les 68 (66-65-68-64). Son 8e succès sur l’European Tour est aussi le 4e depuis 2019, faisant de lui le recordman de victoires sur cette période à égalité avec Dustin Johnson. (fra)

L’Autrichien retrouve le Top50 mondial (50e) et se repositionne dans la course à l’équipe européenne de Ryder Cup. Il est désormais 6e du classement par points européens juste derrière Victor Perez et 11e du classement des points mondiaux (Victor Perez actuel 9e est le dernier qualifié selon ce classement – ndlr).

5

Dernière chance pour l’US Open

Sans épreuve qualificative en Angleterre sur 36 trous comme par le passé, l’US Open permet au Top10 d’un classement regroupant les tournois du British Masters, Made in Himmerland et Porsche European Open de se qualifier pour le 3e Majeur de l’année. Ce classement est emmené par Richard Bland, vainqueur du British Masters, devant Guido Migliozzi, pour la seconde fois deuxième, et Bernd Wiesberger.

Le premier tricolore est Julien Guerrier, 21e à 50 points du 10e et dernier ticket offert, soit environ l’équivalent d’un Top5 seul en Allemagne dimanche prochain.

6

Porsche Open à vitesse réduite

Les effets du COVID-19 existent encore bel et bien puisque le Porsche European Open pour le compte du calendrier de l’European Tour en subit les conséquences cette semaine. Au lieu du traditionnel 72 trous de jeudi à dimanche, le tournoi se jouera sur 54 trous seulement de samedi 5 juin à lundi 7 juin. (fra)

7

«Decott» sort du désert

Cinquième succès sur le Pro Golf Tour dans la carrière de Mathieu Decottignies-Lafon et la première depuis le Polish Open en juin 2018. Lors de sa précédente apparition fin avril en Autriche, il avait manqué le cut et, après une impasse en République Tchèque, il remporte brillamment le NewGiza Pyramid Challenge en Egypte sur le score de -17 (63-70-66) avec 5 coups d’avance. Dans le 3e et dernier tour, Mathieu ne réalise “que” 4 Pars pour 10 birdies et 4 bogeys !

Désormais 3e à l’ordre du mérite, on peut être optimiste pour la suite puisque le tricolore n’a jamais “laissé” une victoire seule au cours de la même saison. Decott a soulevé deux trophées en 2015 puis récidivé en 2018 avec 2 nouveaux succès.

 

Visa det här inlägget på Instagram

 

Ett inlägg delat av Mathieu Decottignies Lafon (@el_decott)

Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.