Pia Babnik - Jabra Ladies Open 2021
Pia Babnik vainqueur du Jabra Ladies Open 2021

Dans le «5e TOUR», on revient sur la semaine écoulée avec les résultats et les actualités des circuits professionnels et amateurs haut niveau. Pour en lire plus sur un sujet, il vous suffit de cliquer sur le lien… (Pour les sources en anglais, si besoin, nous mettons en complément le lien “fra” pour une traduction automatique de l’article original).

1

Yuka Saso entre dans l’histoire

Vainqueur après 3 trous de playoffs face à la Japonaise Nasa Hataoka, la jeune Yuka Saso offre un titre majeur pour la première fois de l’histoire aux Philippines. Lexi Thompson en tête jusqu’au 70e trou ne permet pas USA de renouer avec le succès en Grand Chelem, portant à 11 majeurs consécutifs sans victoire d’une Américaine.

Jolie performance de Céline Herbin (T14) alors que Céline Boutier termine T35.

2

Pia Babnik ouvre son palmarès

Le Jabra Ladies Open nous a mis l’eau à la bouche de l’Amundi Evian Championship que l’on n’a pas vécu depuis 2019. Sur le splendide parcours des Champions de l’Evian Resort, la Slovène Pia Babnik a remporté cette troisième épreuve au calendrier 2021 du Ladies European Tour.

Après 54 trous, Babnik et la tenante du titre Annabel Dimmock ont terminé toutes les deux avec 4 coups sous le Par. La Slovène qui accusait 2 coups de retard après 36 trous sur l’Anglaise, se retrouvait encore plus loin après deux doubles bogeys en début de partie (trous 1 et 2). Mais Pia Babnik, interviewée par LPBB en octobre 2020, a du tempérament en plus d’un talent énorme. L’adolescente de 17 ans s’est remise sur les rails et n’a plus commis une seule erreur sur les 16 trous suivants avec 5 birdies dont le finish 17 puis 18.

Après un aller dans le Par, Dimmock enchaine deux bogeys consécutifs au milieu du retour et réussit in extremis à rejoindre Babnik grâce à un birdie sur le dernier trou. Mais la spirale positive est définitivement pour la Slovène qui signe un nouveau birdie lors du premier trou de playoff quand Annabel Dimmock devra se contenter du Par.

Avec ce premier titre professionnel, Pia Babnik gagne (fra) en prime sa qualification pour le Majeur à Evian en juillet et le British Open en août.

3

Cantlay, en l’absence de Rahm

Jon Rahm, tenant du titre, était en passe de conserver son titre du Memorial Tournament. Déjà auteur d’un trou en un le vendredi et d’une carte de 65, l’Espagnol a de nouveau dominé le parcours de Jack Nicklaus lors du Moving Day (64) pour pointer à -18 total avec une avance de 6 coups.

Et puis le choc à la sortie du 18. Un officiel lui glisse à l’oreille que son test Covid-19 effectué entre le 2e et 3e tour est positif. Il se savait cas contact depuis le lundi mais était négatif sur les premiers tests du tournoi. Rahm doit déclarer forfait et se mettre en quarantaine jusqu’au 15 juin (fra), 2 jours avant le début de l’US Open.

Dans le dernier tour, Patrick Cantlay et Collin Morikawa, les 2 dauphins de l’Espagnol après 3 tours se tiennent au coude à coude sur les 18 derniers trous. Morikawa passe en tête au 15 avant que son compatriote, sur un birdie au 17, le rejoigne juste avant la ligne d’arrivée.

Patrick Cantlay, déjà vainqueur de l’épreuve en 2019, réalise le Par sur le premier trou de playoff quand Morikawa rate son putt pour sauver le sien. Second succès pour Cantlay cette saison qui s’empare par la même occasion de la tête de la FedEx Cup. (fra)

4

Marcus Armitage aime les bolides

Marcus Armitage avait fait parler de lui récemment dans une production European Tour où on le voyait réussir à driver dans une voiture de course lancée à pleine vitesse. Côté sportif, l’Anglais en était à 3 Top10 en 2021 mais cherchait toujours le succès qu’il n’avait plus connu depuis 2016. Il évoluait alors sur le Challenge Tour.

En Allemagne, dans un tournoi réduit à 54 trous qui s’est joué de samedi à lundi, Armitage a glané son premier succès parmi l’élite en signant une carte de 65 lors du 3e tour du Porsche European Open. Parti à 4 coups des leaders en 11e position, il a réalisé une journée quasi parfaite avec un seul bogey. (fra)

Le premier tricolore est Benjamin Hébert (7e) qui signe son tout premier Top10 cette saison.

5

Victoire à domicile

La seconde division européenne féminine lançait enfin sa saison ce week-end. En République Tchèque, c’est la Tchèque Sara Kouskova qui a survolé ce premier rendez-vous de 2021. Avec un total de -14 (64-67-71), elle devance la Russe Nina Pegova de 8 coups.

Une performance d’autant plus remarquable que Kouskova, étudiante en université américaine, est encore amateur (fra). A défaut de titre, la Russe Pegova repart au moins avec le chèque de 6.000€ promis à la vainqueur.

Emilie Alonso et Lucie André, les deux seules Françaises du champ de départ, signent respectivement une 20e et 31e place.

6

Dernière chance pour Fowler and co…

Aujourd’hui ont lieu les épreuves de qualification pour l’US Open (17-20 juin) sur 9 sites répartis aux USA. Parmi les noms notables qui doivent en passer par ces compétitions de 36 trous sur une seule journée, on citera Branden Grace, Jason Dufner, Rafa Cabrera-Bello ou encore Brandt Snedeker.

Mais auriez-vous pensé que des joueurs comme Charl Schwartzel, Rickie Fowler ou encore Keegan Bradley étaient aussi concernés ? Jason Day l’était aussi mais ne s’est pas présenté ce matin au départ, annihilant ses chances de participation.

Retrouvez la liste des sites et les accès aux scores en direct sur cette page.

7

Les qualifiés via l’European Tour

En l’absence d’épreuve qualificative en Angleterre cette année, les membres du Tour Européen se voyaient offrir des possibilités de rentrer dans le champ de l’US Open 2021 via un mini classement cumulé sur les 3 derniers tournois : British Masters, Made in Himmerland et le Porsche European Open de ce week-end.

Le Top10 final de ce classement est désormais connu permettant aux joueurs suivants de participer au Majeur sur le parcours de Torrey Pines : Richard Bland, Guido Migliozzi, Marcus Armitage, Mikko Korhonen, Jordan Smith, Adrian Meronk, Edoardo Molinari, Dave Coupland, Thomas Detry et Matthew Southgate.

Paul Barjon et Victor Perez seront les 2 seuls tricolores dans cet US Open.

8

La Premier Golf League en 2023

Ce circuit réservé à une poignée de joueurs qui gagneront plusieurs poignées de dollars aurait établi les fondations nécessaires à son lancement annoncé pour Janvier 2023. (fra)

Dans le principe ce sont 18 tournois qui incluront seulement 48 joueurs. Chaque tournoi proposera une dotation de 20 millions $ dont 4 pour le vainqueur. Le dernier des 48 devra se satisfaire d’un “petit” chèque de 150.000$.

Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est spécialiste en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.