Inesis Inside !

Aujourd’hui, le blog vous emmène dans les coulisses d’Inesis – la marque golf du groupe Décathlon. Rendez-vous est pris dans le ch’nord – à Marcq en Baroeul précisément – pour découvrir l’Inesis Golf Park, sa fameuse bulle et deux intervenants du renouveau de la marque Inesis. Bienvenue dans cet Inesis Inside !

Bonjour Samuel, tu peux nous dire ce que tu fais pour Inesis ? 

Je suis communication leader pour Inesis. Mon travail est de raconter la conception des produits, du tout premier brief au lancement du produit et de diffuser ces contenus.

Peux-tu nous présenter l’endroit où nous sommes : Inesis Golf Park ? 

L’Inesis Golf Park est notre quartier général. C’est un endroit vraiment atypique par la présence d’une bulle qui permet de s’entrainer toute l’année (pour ceux qui n’aiment pas s’entrainer dehors quand il fait froid 😉 ).


Il y a aussi un golf 9 trous compact, un practice couvert bien entendu et il y a nos bureaux. J’ajoute un studio photo, un putting green intérieur, un simulateur et un putting green inclinable (il est motorisé et permet de simuler n’importe quelle pente).

Au plus près donc des golfeurs pour avoir leur ressenti et des installations pour tester nos créations.

Parlons chiffres pour commencer. Tu peux nous décrire l’état du marché et la position de Décathlon sur ce marché ? 
Plusieurs études mondiales permettent d’avoir des estimations selon le niveau du golfeurs :

  • les débutants (index >30) représentent 45% des golfeurs (et 30% du chiffre d’affaire)
  • les confirmés (15-30) représentent 40% des golfeurs (45% du CA)
  • les avancés (<15) représentent 15% des golfeurs (25% du CA)

Tu t’en doutes probablement mais notre notre sport est majoritairement masculin (65%) et 66% des golfeurs ont plus de 45 ans. Sur un plan géographique, le marché est aux USA et en Asie (40% de parts de marché chacun) et un peu en Europe (16%).
Concernant les achats, ils sont généralement effectués à :

  • 35% dans les magasins spécialisés 
  • 25% dans les pro-shops
  • 20% dans les magasins multi sports 
  • 20% sur internet

Quand plus de la moitié du chiffre d’affaires est réalisé dans des pro-shops ou magasins spécialisés, c’est compliqué pour Inesis d’exister non ? 

Effectivement, pour trouver les produits Décathlon, c’était en magasin ou sur notre site web. Pour les néo-pratiquants – quelque soit le sport d’ailleurs – Décathlon est un lieu de visite habituel. Mais quand le pratiquant – et le golfeur en particulier – progresse, le fait que 25% du chiffre d’affaires soit réalisé en pro-shop devient limitant pour nous.

C’est pour cela que Inesis vit une véritable révolution puisqu’on s’ouvre au pro-shop où vous pourrez trouver nos produits, plutôt orientés textile. On y va « step-by-step » mais on s’ouvre.

(…) un nouveau projet résumé en une phrase : we make golf easier.

Et quels sont vos objectifs ? 

Rapidement résumés, la moitié de la moitié de la moitié. On aimerait avoir 50% du marché des débutants, 25% des confirmés et 12,5% du marché avancé.

12,5% des joueurs dit avancés quand on n’a pas de clubs experts c’est un sacré défi ? 

Exactement… Mais là, je vais revenir quelques années en arrière lorsque Décathlon proposait du fitting de golf, des clubs « lames » et sponsorisait Thomas Levet quand il jouait la Ryder Cup. On s’est rendu compte que le temps pris pour fitter une série et la disponibilité de nos vendeurs, il était difficile de faire un travail dans de supers conditions.

La marque a ensuite connu quelques aléas pour se relancer à nouveau en 2017-2018 avec un nouveau projet résumé en une phrase : we make golf easier.

A cette époque, en clubs, nous avions uniquement des kits Inesis 100 (pour débutants – ndlr) et nous n’avions même pas la totalité des vêtements correspondant aux différentes conditions météos.

La première brique de ce projet a été d’accélérer assez fortement en ajoutant à la gamme, les clubs Inesis 500 (joueurs confirmés) puis les clubs 900 avec des résultats de ventes vraiment très satisfaisants. En parallèle, nous avons aussi développé la tenue du golfeur (textile, chaussures, etc..) en s’appuyant sur la force du groupe Décathlon.

Ça se traduit comment ? 

Sur le textile, par exemple, on travaille régulièrement avec les ingénieurs de Tribord (la marque du groupe qui fabrique des tenues de pluie pour les voileux – ndlr) et on profite de machine appelée les douches qui permettent de simuler tout un tas d’avaries et de voir la réaction de nos vestes de pluie sur des mannequins bardés de capteurs 😉
Le groupe Décathlon possède aussi des spécialistes chaussures ou gants par exemple qui utilisent une partie de leur temps aux produits golf. En chaussures par exemple, on a sorti des chaussures d’été et waterproof avec un très bon rapport qualité prix qui ont beaucoup plu.

Et donc arrive les Inesis 900 pour les joueurs experts. Tu peux nous expliquer comment on crée des clubs  ? 

Notre chef de produit – Albert que tu rencontreras un peu plus tard – est chargé d’observer le comportement des golfeurs. Dans notre volonté “we make golf easier”, nous avons essayé de trouver comment cela pouvait se traduire pour les joueurs experts : il fallait créer une série combo.

Le designer intervient alors pour dessiner la forme du club en sachant que nous souhaitions un design élégant et intemporel dans la lignée de ce que nous faisons sur les 500.
Une fois défini, le designer se met en relation avec le modeleur qui va projeter ce dessin de 2D en 3D pour le mettre en forme. Et sans avoir besoin de créer la forme en vrai, le logiciel saura alors nous dire est le point d’équilibre, le poids de la tête de clubs suivant les matériaux qu’on souhaite utiliser.

Intervient ensuite l’ingénieur qui va positionner le centre de gravité et la répartition des masses en fonction des trajectoires, taux de spin et autres paramètres. Ensuite, on essaye de se projeter en terme de production pour déterminer les éventuels points bloquants : une tête qui serait difficile à démouler par exemple tout en conservant une gestion rigoureuse de nos coûts pour pouvoir sortir les clubs au meilleur rapport qualité/prix. Quelques petits détails peuvent te faire gagner quelques euros par ci et par là, et cela finit par avoir des conséquences importantes.

Enfin, Pauline l’ingénieur en charge du projet a pour objectif de mettre tout cela en œuvre, de réussir à faire travailler tout le monde ensemble en respectant notre cahier des charges et le rapport qualité/prix.

Il faut attendre les 1ers prototypes dans ce processus de création pour avoir – en vrai – la tête du club ? 

Non, car on s’est doté aussi d’imprimante 3D pour pouvoir visualiser les formes des clubs : elles sont en plastique donc pas jouable mais on a déjà un premier visuel qui nous donne un premier aperçu. Cela nous permet de travailler très efficacement et une fois ceci fait, on peut passer en 3D métal qui nous permet d’avoir une vraie tête de club qui est jouable, et donc de valider notre concept.

Pour jouer au golf, il faut aussi un shaft, non ? 

Effectivement, on se met en relation avec nos fournisseurs de shafts pour déterminer les meilleurs en fonction de nos contraintes (chez Décathlon, quand tu achètes un club Inesis, il est segmenté selon 3 types de vitesse et 2 hauteurs). On teste donc tout un tas de shafts pour trouver l’optimum selon la vitesse et la hauteur.

Puis on reçoit les 1ers prototypes venant de la vraie production, avec un peu de stress mais beaucoup moins qu’avant avec l’aide des imprimantes 3D. On va les tester encore et encore et c’est parti ensuite pour la mise en production réelle pour servir nos clients, les golfeurs.

Niveau commandes, on achète des gros volumes de têtes, shafts et grips qui partent de l’usine de production vers Lille où tout sera assemblé. On essaie de prévoir au mieux la répartition droitier / gaucher , les types de shaft, les vitesses. Mais ce n’est pas si simple.

Vient maintenant la vente des clubs ?

Le processus de vente chez Decathlon est organisé autour du magasin. Chaque magasin a beaucoup de latitude pour organiser ses rayons, celui du golf y compris. Notre objectif est d’être distribué dans tous nos magasins et c’est d’autant plus facile avec notre système de classification selon la vitesse de swing et ta taille.

Nos vendeurs golf Decathlon sont formés sur nos produits pour répondre à nos clients. Mais avec les Inesis 900, nous adressons un public plus expert qui souhaitera généralement un peu plus de conseils pour l’achat des clubs : de fait, le nombre de magasins distribuant les Inesis 900 est un peu plus limitée, mais l’achat via le site web est très facile surtout si vous avez une carte de fidélité Décathlon ou vous aurez alors 365 jours pour ramener les produits.

Bientôt – sans te donner de date toutefois – la brique 2 aura clairement pour objectif de travailler un peu plus sur la personnalisation de nos produits, le fameux fitting tout en restant dans notre philosophie de rendre cela plus facile.

Actuellement, il est très difficile d’acheter des Inesis 900. Y’a t’il une raison ? 

Nous assemblons les fers à la commande. C’est-à-dire qu’il y a un stock de shafts, têtes, grips et nous lançons l’assemblage une fois la commande passée. Au lancement des fers 900, la demande a été telle que nous avons rapidement été en rupture sur les composants et nous avons donc dû fermer les pré-commandes pendant l’été afin de ne pas avoir des délais de livraison trop longs. En raison du Covid, les réassorts ont été en quantités très limitées.

Dorénavant, nous rencontrons des difficultés à obtenir certains shafts, ce qui explique que nous avons fermé les commandes et pré-commandes de certains clubs (vitesses moyenne et rapides principalement). Nous espérons trouver des alternatives pour avoir d’ici Juin l’intégralité de nos clubs Inesis 900 ouverts à la commande. NDLR: si vous êtes intéressés par les Inesis 900, fréquentez régulièrement le site de Décathlon.

Et après les fers, les putters sont sortis ?

Pour les putters, on a beaucoup échangé avec des spécialistes du putting pour développer notre gamme de putters Inesis 900. On a dessiné une ligne sur l’arrière de notre putter qui a la même finesse que celle de notre balle Inesis 900.

la photo est mal alignée, mais c’est bien la même largeur pour le trait sur la balle et sur le putter.

On a décidé d’aider les golfeurs à s’orienter par eux-mêmes en visualisant assez facilement s’il leur faut un toe-hang / face-balanced.

Nos putters sont disponibles en deux choix de hauteurs (en 33 et 34 pouces) avec 2 tailles de grips possibles. On souhaitait un tarif agressif avec une superbe qualité pour le grip, la finition et les inserts. C’est pour cela qu’on l’a proposé à 100€.

Parfois, on constate que des éditions limitées sont lancées par des marques (genre le sac du Masters). Comptez-vous y participer aussi ? 

Oui clairement 😉 On va essayer de faire des éditions limitées sur différents types de produits pour animer nos rayons et faire “parler” de la marque.


A ce moment-là, Albert Wattinne – le chef de produit – nous rejoint…


Albert, le choix de créer une série combo a fait discuter. Tu peux nous expliquer un peu longuement le pourquoi de ce choix ? 

On souhaitait une série pour les joueurs classés moins de 15. Evidemment, entre un golfeur classé -2 et 15, ce n’est pas tout à fait le même jeu. Mais globalement, ce qu’aime le golfeur, c’est jouer de beaux clubs, et très souvent, les lames sont souvent citées comme un beau club.
Jouer des lames, c’est possible. Mais sur un parcours, réussir à exploiter la totalité du potentiel des lames sur une 40aine de coups, c’est beaucoup plus difficile. C’est pour cela qu’on est parti sur le principe d’une série combo :

  • en lame forgée, du Pitch au fer 8 car on doit être exigeant avec ces clubs.
  • en face forgée avec des têtes creuses (hollow body) du fer 7 au 5
  • et enfin en version utility pour les fers 4 et 3 pour être plus serein au moment de jouer ton fer 4 avec un petit vent et un obstacle d’eau devant toi.

Le design de la tête a évoluée au fur et à mesure du temps mais nous souhaitons garder en tête un design sobre, simple, utile – toutes les lignes de nos clubs ont une utilité technique – en espérant que notre design soit presque intemporel  pour éviter de devoir changer le design de nos clubs trop régulièrement.

Mais vous auriez pu créer cette série en full lames aussi, non ? 

Par expérience, on sait que la recommandation des très bons joueurs (on a tous été voir dans un sac d’un bon joueur ce qu’il jouait) ou des joueurs pros influe sur l’achat de clubs mais notre vocation de «we make golf easier» n’est pas nécessairement – pour l’instant – tourné vers les joueurs de lames (et la notion de prix y est aussi pour quelque chose).

On veut y aller crescendo : les clubs débutants (Inesis 100), les confirmés (500) et on se lance sur les experts (900). Si tout marche super bien, alors, on pourra se poser les bonnes questions. Mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour. Il y a 4 ans quand j’ai repris les rênes du projet, on n’imaginait pas sortir des clubs experts. Quand on était sponsor de Thomas Levet, on proposait des lames et crois-moi, on en vendait vraiment très très peu.

Concernant les wedges, le choix aussi d’un loft à 56° et 58° a fait parler. Tu peux nous expliquer ce choix ? 

Pour nos 4 wedges (48, 52, 56 et 58°), on a conservé notre stratégie de make golf easier en se limitant à un seul bounce (tous sont assez standards sauf le bounce du 58° qu’on a choisi à 8 pour qu’il soit un peu plus mordant).


wedges Inesis - Golf DécathlonPourquoi 56/58 ? car on a des joueurs parfois très précis qui veulent garder leur 4° d’écart (par rapport au 52°) et d’autres qui veulent plus d’angle pour leur dernier wedge (le 58° étant alors un bon compromis).

Vous pouvez nous parler de votre futur projet ? 

En 2021, nous avons sorti les fers et putters Inesis 900. En 2022, nous poursuivrons avec le driver, bois et hybrides 900 et putter high-MOI. De nouvelles chaussures apparaîtront aussi (ndlr : avec un design que j’apprécie 😉 )

Le design – probable donc pas encore définitif – des chaussures 2022.

Dans les tuyaux – à court et moyen terme – nous allons revoir nos kits Inesis 100 (débutant), nos sacs de golf stand-alone et pour chariot puis nous retravaillerons nos fers 500.

Merci à Samuel et Albert pour leur disponibilité, leur gentillesse et leur infinie patience. Et si tu veux en savoir encore plus sur Inesis, nos chers confrères de Parlons Golf ont podcasté le boss d’Inesis.

 

Gurvann
Gurvann
ET, Ryder Cup & référence absolue pour le classement mondial et ses projections Devenu golfeur dans un autre millénaire (à Pléneuf Val André) et vivant maintenant tout près du Golf National, la Ryder Cup est devenue un centre d'intérêt. Aimant la programmation, c'est donc tout naturellement que je me suis passionné pour le classement mondial et le classement Ryder Cup... On est fou ou on ne l'est pas ! ;-)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Demandez le programme semaine 41

Les tournois pros élite au programme de cette semaine du 6 au 9 octobre 2022.

Ligue Unibet LPBB 2022 : résultats Septembre

Les résultats de la Ligue Unibet LPBB à l'issue des 5 tournois qui composaient le mois de Septembre 2022 de la Fantasy DP World Tour.

En route pour le WE : Rozner contre vents et marées

C'est samedi et on déballe les cartons du Moving Day pour vous informer des résultats et faits notables pour ce week-end du 1er et 2 octobre sur les différents circuits.

Demandez le programme semaine 40

Les tournois pros élite au programme de cette semaine du 29 septembre au 2 octobre 2022.