Demandez le programme semaine 40

Agenda du 6 au 9 octobre

Le DPWT s’installe dans la péninsule ibérique pour une série de 4 tournois qui occuperont le mois d’octobre et les circuits américains sont dans l’ouest du pays avant de voyager en Asie.

DPWT : Open de Espana

Premier des trois tournois espagnols de ce mois de septembre, souvent chasse gardée des locaux. Rafa Cabrera-Bello, tenant du titre, et Jon Rahm, vainqueur des deux éditions précédentes, ont été deux des sept Espagnols à avoir remporté l’épreuve depuis sa création en 1972. Les deux hommes sont au départ de cet Open d’Espagne 2022.

En plus d’une armada espagnole de 29 joueurs, on y retrouvera Tommy Fleetwood, Oliver Wilson vainqueur au Danemark début septembre ou encore le Sud-Africain Trishton Lawrence titré à l’Omega Masters.

Les tricolores, eux, ne seront que 8 au départ : Hébert, Roussel, Jacquelin – dernier vainqueur français du tournoi en 2013 – Pavon, Stalter, Dubuisson, Lacroix et MLV. Pour ces deux derniers, respectivement 122e  et 163e au ranking, les semaines qui s’annoncent sont cruciales pour conserver leur carte.

LeaderboardHoraires TV

LPGA : LPGA MEDIHEAL Championship – Californie

La 4e édition du tournoi déménage de Lake Mercedes GC au Saticoy Club, 500 kms plus au sud, dans la banlieue de Los Angeles. La Finlandaise, Matilda Castren, vainqueur de la précédente édition, avait ouvert son compteur en carrière sur le LPGA et devenait ainsi la première joueuse de son pays titrée sur ce circuit.

La Thaïlandaise Atthaya Thitikul, nouvellement n°2 mondiale, pourrait profiter d’un plateau de joueuses où elle est la seule représentante du Top10 mondial. Une opportunité également pour Céline Boutier 10e au classement de la Race to CME Globe de grimper un peu plus haut en l’absence de la plupart des joueuses mieux classées.

Pauline Roussin, Céline Herbin et Agathe Laisné seront aussi dans le champ cette semaine.

Leaderboard – Horaires TV

PGA Tour : Shriners Children’s Open – Nevada

Les grosses cylindrées sont de retour ! Quelques héros vainqueurs de la Presidents Cup comme Cantlay et Homa font leur retour mais aussi dans le coin des perdants de la semaine à Quail Hollow avec l’Australien Cam Davis, le Coréen Si Woo Kim ou encore son compatriote Tom Kim, nouvelle coqueluche des médias américains.

A cette liste, on ajoutera bien évidemment Sungjae Im, le tenant du titre de ce Shriners Open. C’est le vainqueur de la FedEx Cup 2021 qui sera son rival le plus dangereux alors que « Patty Ice » a terminé 1er – 2e – 2e – 8e du tournoi de 2017 à 2020.

Pour l’anecdote, lors de l’édition 1991, sur un parcours différent de TPC Summerlin désormais hôte de l’épreuve, l’Américain Chip Beck avait signé le second 59 de l’histoire du PGA Tour. C’était 14 ans après celui de Al Geiberger au Memphis Classic.

Leaderboard – Horaires TV

LET : off

Prochain tournoi Aramco team Series New-York (13-15 octobre)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.