jeudi 9 avril 2020

Présentation Interactive : Nouvel Index World Handicap System

La mise en place du nouvel Index 2020 suscite de nombreuses interrogations sur son application pour chacun, nous vous proposons d'y répondre dans un webinaire organisé par la Team LPBB.

Charles Enjalbert : “Nous aidons les joueurs à maximiser leurs performances dans le golf”

SubPar Group Management, agence de Management Sportif

Charles Enjalbert, 37 ans, est un ancien athlète de haut niveau. Champion de France cadet de saut à la perche en 1999, il a été membre de l’équipe de France juniors et a participé aux Championnats d’Europe Juniors d’athlétisme en 2001. En parallèle, il a suivi des études d’ingénieurs et de commerce, qui le mèneront successivement à Toulouse, à Paris, en Suède et pour finir aux États-Unis, où il obtiendra un MBA à Emory University à Atlanta. Après avoir travaillé pendant 11 ans aux États-Unis dans les domaines du sport, de la santé et de l’informatique, il décide de revenir en France et à ses premières amours avec le sport, et plus précisément le Management Sportif en créant sa propre société, Subpar Management Group, dédiée à l’accompagnement des golfeurs professionnels.

Bonjour Charles, pourquoi ce retour en France et ce changement de carrière ?

Charles Enjalbert - Subpar Group Management
Charles Enjalbert – © SubPar Group Management

J’étais sur un rythme plutôt effréné aux États-Unis, à raison de 60-70h par semaine, avec beaucoup de responsabilités. Du coup, j’étais tout le temps dans l’avion pour aller voir nos clients ou mes équipes. J’avais des déplacements chaque semaine et ce n’était donc pas évident pour notre vie de famille. Ma femme est contrôleuse de gestion et elle travaillait à cette époque aussi pour une grosse société. On a une petite fille, qui avait 2 ans à l’époque et on a réalisé qu’on n’avait pas l’équilibre que l’on souhaitait. Après une période de réflexion, on a décidé de faire une pause professionnelle et de se rapprocher de nos familles en Europe. Donc, on a posé nos valises en France en février 2018.

Et vous optez pour un nouveau projet professionnel dans le golf ?

Oui, exactement. Ça fait 15 ans que je joue vraiment au golf. Mon père est golfeur et, plus jeune, j’y ai toujours été un peu exposé. J’avais des clubs en grandissant mais ça n’a jamais été mon sport préféré jusqu’à mon arrivée aux États-Unis. Là-bas, le golf est un sport complètement démocratisé et très utilisé dans le monde professionnel.

C’est-à-dire ?

Déjà, le golf passe tout le temps à la télé, que ce soit sur les chaines publiques ou câblées. En ce qui concerne le monde professionnel, j’ai eu la chance d’avoir des collègues et des dirigeants, qui étaient membres dans des golfs prestigieux comme par exemple l’Atlanta Athletic Club (hôte du PGA Championship en 2011). Ceux sont des endroits privilégiés auxquels on avait du coup accès pour des réunions de travail, pour inviter des collaborateurs ou des clients. Ceux sont vraiment des superbes outils de travail.

Charles Enjalbert - Robin Roussel- Subpar Group Management
Charles Enjalbert & Robin Roussel – © SubPar Group Management

Pourquoi le management sportif alors ?

Même si les choses évoluent positivement depuis l’année dernière avec notamment l’émergence de Victor Perez, force est de constater quand on regarde les classements mondiaux des 10-15 dernières années, que nous avons moins de champions et de victoires que de nombreuses nations européennes telles que le Royaume-Uni, l’Irlande, la Suède, l’Espagne ou l’Italie. Je me suis interrogé sur les raisons possibles de ce « retrait » et plusieurs éléments m’ont interpellé. Il m’a semblé qu’au niveau de l’accompagnement des joueurs professionnels, certaines choses pouvaient peut-être être gérées ou structurées différemment, notamment pour les joueurs français. Le marché dans ce secteur est actuellement dominé par de grosses agences très majoritairement anglophones et dont le modèle économique est souvent basé sur le volume. Ce constat général m’a permis d’identifier plusieurs opportunités, qui m’ont donné l’envie de me lancer et de créer Subpar Management Group.

Concrètement Subpar Group Management c’est quoi au juste ?

C’est une agence française de management sportif spécialisée dans le golf. Nous proposons un accompagnement complet aux golfeurs professionnels français pour les aider à maximiser leur performance à la fois dans le golf et dans leurs affaires. Nous avons aussi fait le choix de privilégier la qualité à la quantité donc notre but n’est pas de représenter le plus de joueurs possibles mais plutôt de travailler avec un nombre réduit de joueurs auxquels nous pouvons offrir un suivi inégalable de par sa qualité, leur permettant d’atteindre l’élite mondiale.

Expliquez-nous ce que vous entendez par « maximiser leur performance dans le golf »?

Maximiser la performance dans le golf, ça veut dire aider le joueur à faire les bons choix, à travailler sur les bonnes choses afin de pouvoir progresser, dépasser ses objectifs golfiques et optimiser son potentiel. D’un point de vue pratique, ça veut aussi dire de l’accompagner jusqu’au top niveau mondial, qui pour moi commence véritablement vers le Top50 mondial.
Pour cela, il est primordial d’avoir une vision claire et objective de l’ensemble des facteurs contribuant à la performance du joueur pour mettre en place une stratégie précise et adaptée à sa situation. On fait souvent un gros travail pour structurer et professionnaliser l’approche du joueur. Après, ça reste aussi un travail d’équipe et on passe beaucoup de temps à travailler et coordonner avec l’ensemble du staff du joueur.

nous avons développé cette méthode de management structurée, qui nous permet de gérer clairement et efficacement toutes ses variables

Pouvez-vous nous donner quelques exemples de ce type de travail ?

Ça dépend vraiment de chaque joueur et de ses besoins actuels. On applique une méthode de management structurée mais les actions qui est ressortent ne sont pas les mêmes pour tous les joueurs. Cela dit, on passe toujours beaucoup de temps à planifier la saison et à suivre son déroulement, dans les résultats comme dans les statistiques de jeu. Comme je le disais, la gestion du staff est aussi primordiale pour s’assurer d’une bonne cohésion. Parfois, il faut aussi remplacer ou ajouter un nouveau membre à l’équipe comme par exemple un caddie ou un expert du putting. Dans certains cas, on va peut-être devoir coordonner ou relayer l’analyse de données statistiques entre le statisticien et le joueur. Les tâches sont vraiment très variées et évolutives.

Jerome Lando Casanova - SubPar Group Management
Jerome Lando Casanova & Charles Enjalbert – © SubPar Group Management

Vous leur permettez de se concentrer sur le golf ?

Exactement, c’est le but ! Et, c’est pour ça que nous avons développé cette méthode de management structurée, qui nous permet de gérer clairement et efficacement toutes ses variables, toute cette complexité afin que le joueur puisse lui se concentrer sereinement sur ce qui est important pour performer.

Vous les accompagner également dans la gestion de leurs affaires ?

Oui, sachant que l’un ne va pas sans l’autre : les résultats golfiques sont le plus grand levier pour développer les affaires du joueur mais ses affaires peuvent aussi fortement influencer ses performances golfiques. Du coup, on applique ici aussi cette même méthode de management structurée pour gérer la logistique (principalement de déplacement), les problématiques financières (comptable, fiscal, patrimonial, juridique, etc.), l’image et les sponsors du joueur. Étant une société française et basée en France, c’est évident que nous avons de nombreux avantages dans tous ces secteurs.

Comment la société est-elle organisée ?

Aujourd’hui, nous sommes deux personnes à travailler à temps plein pour la société. En plus de la gestion comptable, l’autre employé m’aide avec beaucoup des tâches marketing et administratives. Nous nous appuyons aussi et bien sûr sur un large réseau de collaborateurs dans les secteurs juridiques, financiers, fiscaux, patrimoniaux, etc. A court terme, le but est de devenir l’acteur fort du marché en France et pour cela on prévoit rapidement d’embaucher quelques personnes supplémentaires en interne.

Et à plus long terme, quels sont vos objectifs ?
D’ici 3 à 5 ans, je voudrais ouvrir une filiale à Atlanta, où j’ai vécu pendant plus de 11 ans. Le but sera d’avoir une base stratégique aux États-Unis permettant de faciliter la transition de certains de nos joueurs sur le PGA Tour et de continuer à les accompagner sur le circuit américain. Cela constituera aussi une base pour tous nos joueurs pour s’entrainer dans des conditions optimales en Géorgie, en Floride ou en Caroline du Sud durant l’hiver. Comme je connais très bien la région et que j’ai la double nationalité Franco-Américaine, ça facilitera bien cette expansion.

Intéressons-nous aux joueurs que vous accompagnez aujourd’hui…

Je travaille depuis novembre 2018 avec Robin Roussel, qui a réalisé une belle saison sur le Challenge Tour en 2019 et fini 7ème à l’ordre du mérite. Robin a un gros potentiel et il faudra compter sur lui dans le futur et dès cette année pour sa première saison sur le Tour Européen. 
J’accompagne aussi Ugo Coussaud, qui a terminé dans le Top 45 sur le Challenge Tour en 2019, ainsi que Jérôme Lando-Casanova, qui a lui terminé 77ème du Challenge Tour en 2019.

Ugo Cousssaud - Subpar Group Management
Ugo Coussaud & Charles Enjalbert – © SubPar Group Management

D’autres joueurs en vue ?
Oui, bien sûr ! Après et encore une fois, notre but est de faire de la qualité mais je souhaiterais assez rapidement signer un autre joueur du Tour Européen. Je pense que ça sera une nouvelle étape importante dans notre développement et pour la reconnaissance de notre travail.

Le passage pro pour des jeunes amateurs, Subpar Management Group le voit comment ?
J’ai eu l’occasion d’en discuter à quelques reprises avec des personnes à la FFGolf et je pense que si l’on veut aider nos jeunes amateurs à atteindre l’élite mondiale, il faut commencer à préparer leur passage pro 1 ou 2 ans à l’avance. A mon avis, c’est important de les sensibiliser à ce qui les attend chez les professionnels, à la structure qu’il faut mettre en place afin de minimiser une possible période d’adaptation. Par contre, il existe des règles qui régissent le type d’interactions qu’un amateur peut avoir avec un agent donc il faut faire attention avant le passage pro.

A ce propos, vous avez passé la licence d’agent sportif FFGolf ?
Oui, je suis titulaire de la licence d’agent sportif ffgolf. C’est un prérequis pour exercer le métier d’agent sportif en France. C’est aussi un gage de crédibilité, qui s’ajoute à mon expérience professionnelle.

Mais vous gardez quand même un œil sur les amateurs ?

La réponse est clairement oui. On a un œil sur les classements et sur les résultats. On suit aussi certains joueurs qui ont un fort potentiel. On a déjà discuté avec quelques-uns pour les conseiller informellement ou répondre à certaines de leurs questions.

Newsletter gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails par mois maximum)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB
Marc
Marc
Pour Marc, le golf véhicule de nombreuses valeurs: (éternelle) remise en question, humilité, joie, déception, motivation. Le golf, c’est aussi prendre du plaisir en jouant et, en même temps, découvrir des sites magnifiques. Descendu jusqu’à 11 de handicap, il est aujourd’hui à peine plus haut mais comme il dit : « c’est comme ça le golf, on peut toujours fait mieux ! » Spécialités: Homme de terrain (Interviews), développement du golf et graphiste pour les besoins du blog

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Rencontre avec Pierre Duperron, rédacteur au quotidien Midi Libre

La presse locale malgré ses difficultés continue à jouer un rôle majeur dans la couverture médiatique du Sport. Un média de proximité pouvant alors souvent rivaliser avec la presse nationale. Christophe a échangé avec Pierre Duperron qui couvre notamment le golf au Midi Libre.

Arnaud Verhaeghe : “c’est par les enfants qu’on amènera les parents au golf”

Arnaud Verhaeghe avec Adrien Toubiana forme un des duos favoris des téléspectateurs. Enseignant avant tout, Arnaud évoque pour nous son métier qu'il exerce à St Nom la Bretèche et son activité souvent nocturne derrière le micro.

Chronique de Confinement – WGC Match Play – Day 4 & 5

C'est la conclusion du WGC Match Play 2020 imaginée par Julien, un final à la hauteur de l'événement !

Newsletter Gratuite

Lisez nos articles quand vous le souhaitez (4 emails / mois maxi)

Merci de cocher la case pour valider votre abonnement à la newsletter LPBB

Winter Golf en Écosse

A l’occasion d’un WE entre copains à Edimbourg dans le cadre du tournoi des 6 Nations, Anthony en a profité pour quelques parties sur des fameux parcours locaux. Une superbe invitation au voyage et au golf !

Adrien Mörk : “Les universités américaines offrent un niveau de compétition très élevé”

Adrien Mörk, ancien joueur sur les circuits européens, est arrivé aux USA en 2012. Désormais, Head Coach à Texas Christian University à Fort Worth près de Dallas, il nous explique longuement le système américain et ses forces. Un très bel entretien réalisé par Christophe.