mardi 7 décembre 2021

Agathe Sauzon : « le nouveau calendrier est plus juste pour tout le monde »

164 jours, soit 5 mois et 13 jours se sont écoulés depuis le dernier tournoi du Ladies European Tour (LET) fin novembre 2020. Ce jeudi 13 mai, la saison 2021 démarre enfin pour le circuit européen élite féminin. Agathe Sauzon, n°5 française en 2020, revient avec nous sur ses mois d’attente et ses ambitions pour 2021.

Un calendrier vraiment solide

Au lendemain du Linxea Open sur l’Albatros, Agathe Sauzon s’est envolée pour l’Afrique du Sud qui accueillera le premier tournoi de la saison du LET. Le Westlake Golf Club (Cape Town) est l’hôte du Investec South African Open, tournoi du circuit depuis 2018 : « Le parcours est quelque peu différent des années précédentes car on ne joue pas à la même saison (les éditions 2018, 2019 et 2020 ont eu lieu mi-mars – ndlr), un peu plus long mais il est top ! ». De bon augure avec un bon souvenir pour la tricolore qui avait terminé T7 en 2020 à 3 coups de l’Anglaise Alice Hewson, vainqueur.

Contrairement à quelques unes de ses homologues et compatriotes, Agathe n’a pas souhaité évoluer sur les premiers tournois de la saison du Sunshine Ladies Tour en avril : « C’est vrai que j’ai hésité à arriver un peu plus tôt pour jouer deux tournois avant le South African Open mais la saison va être très longue et très chargée. J’ai préféré me préparer physiquement et techniquement avec mes coachs. Et puis les récents tournois organisés par la FFGolf m’ont permis de renouer avec la compétition. »

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Agathe Sauzon (@agathesauzon)

Sur une période de 7 mois, ce devrait être 25 tournois réguliers qui remplissent le calendrier 2021 du LET, auxquels il faudra ajouter possiblement les deux majeurs, Evian et British, puis pour certaines les Jeux Olympiques et la Solheim Cup. L’effet LPGA est évident et ce, pour le plus grand bonheur des joueuses : « à l’unanimité, on est toutes hyper contentes de ce partenariat avec le LPGA. Le changement est vraiment significatif, on dirait que ce n’est pas du tout le même tour qu’à mes débuts en 2016. En venant des cartes, je jouais 7 à 8 tournois maximum, aujourd’hui c’est au moins le double dans lequel de telles joueuses peuvent rentrer ».

Une contrepartie est que les épreuves mieux dotées attirent aussi les joueuses du LPGA, ce qui fermera la porte à certaines catégories des joueuses du LET : « on peut cependant profiter des re-rankings en milieu d’année, et donc accéder à des gros tournois en fin de saison. Globalement, je trouve que c’est plus juste pour tout le monde, y’a plus de jeu et puis c’est l’occasion de participer à des tournois avec un niveau plus élevé donc c’est que du bonus ! ».

Objectif victoire et cartes LPGA pour Agathe Sauzon

Avec ou sans stars du LPGA, la concurrence reste rude mais Agathe Sauzon espère bien décrocher en 2021 son premier succès sur le LET tout en visant le haut du classement de la Race To Costa Del Sol (63e en 2020) : « gagner un tournoi, on en rêve toutes évidemment mais je vais chercher à être plus régulière dans mon jeu pour faire mieux que l’an dernier. Et en fin d’année, il y aura les cartes du LPGA qui font partie de mes objectifs. »

« je cherche un caddie à temps plein »

En attendant, la crise sanitaire n’est pas finie et les contraintes ont encore des effets visibles. Le caddie local qui devait accompagner Agathe pour ce premier rendez-vous de la saison vient tout juste de lui faire faux-bond : « le problème est que les caddies doivent être dans les ‘bulles’, en dormant dans les hôtels officiels, avec les contraintes budgétaires associées. Cela lui faisait un peu trop cher donc il m’a lâché il y a cinq jours. »

Agathe Sauzon devra donc faire sans cette semaine et jouera ses prochains tournois avec des solutions temporaires, en attendant de trouver quelqu’un durablement pour l’accompagner : « je cherche un caddie à temps plein car c’est mieux pour travailler sur toute la saison. »

A la fin de cette semaine sud-africaine, le LET s’offre une courte pause pour reprendre fin mai en Europe où les joueuses enchaîneront Italie, France (Jabra Ladies Open), Suède, République Tchèque, Pays-Bas, Angleterre, Finlande en 8 semaines avant le retour du Amundi Evian Championship (22-25 juillet) qui n’avait pas eu lieu en 2020. Un majeur auquel n’a jamais encore participé Agathe : « se qualifier pour au moins un des majeurs cette saison fait partie de mes objectifs, c’est sûr. Evian, c’est plus compliqué car venant du LET, on a un peu moins de possibilités que pour le British Open qui va, par exemple, qualifier automatiquement le Top25 du ranking de l’année en cours. »

Un objectif de majeurs qui pourrait d’ailleurs être atteint dès dimanche alors que le South African Open vient d’annoncer qu’il délivre un billet pour le prochain US Open (3-6 juin) aux 4 premières du classement non encore qualifiées. A noter que, parmi les 114 joueuses au départ, Céline Herbin est la seule déjà certaine d’y être après avoir décroché brillamment son ticket dans une épreuve de qualification aux USA.

Aux côtés de Céline et Agathe, seront présentes cette semaine les autres tricolores Camille Chevalier, Astrid Vayson de Pradenne, Anne-Charlotte Mora, Isabelle Boineau, Manon Gidali, Justine Dreher, Anne-Lise Caudal, Emie Peronnin et Alexandra Bonetti.

La saison du LET 2021 démarre donc en Afrique du Sud ce jeudi et on a hâte de voir nos représentantes en découdre. On sera là pour les suivre et les encourager. Allez Agathe ! Allez les Bleues !

 

Lionel
Installé à Stockholm depuis 2015, Lionel est expert en Marketing digital. Il a le style vestimentaire de Henrik mais plutôt le swing de Marcel. Il s'éclate toutefois depuis 2012 avec La Petite Balle Blanche, car il n'y a vraiment que sur son blog qu'il arrive à jouer en régulation ! Spécialités : golf féminin, archives et records du golf, rédac´chef

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Paul Barjon, le tricolore du PGA Tour

S’il y a bien un joueur dont la progression ne cesse de nous réjouir, c’est bien lui : Paul Barjon. Le seul et unique français sur le circuit élite mondial.

Ces nouveaux circuits dont on parle tant

Super Golf League ? Premier Golf League ? Ces possibles nouveaux circuits ont fait beaucoup de buzz en 2021. Mais que sont-ils et que ne sont-ils pas ?

Les premier.e.s de la classe

On met en avant dans ce calendrier de l'avent celles et ceux qui ont remporté le premier trophée de l'année 2021 sur les différents circuits.

Le Top tweets 2021 de Phil Mickelson

Phil Mickelson fait partie de cette poignée de joueurs qui s'amuse et nous amuse sur les réseaux sociaux. Revue de quelques tweets de Lefty en 2021.