La saison régulière est désormais terminée sur l’European Tour et le Challenge Tour. Maintenant, place aux “finales” pour les meilleurs de 2019, repos et programmes d’intersaison d’un côté ou les fameuses Qualifying School (PQ) pour les autres. On vous dit ce qu’on sait !

Final Series – European Tour

Avant de commencer, si vous souhaitez vous remémorer le fonctionnement du Tour Européen, tout est là.

En amont des 3 tournois de fin d’année : Turquie (7-10 novembre), Afrique du Sud (14-17 novembre) et Dubai (21-24 novembre), direction Shanghai avec le WGC HSBC Champions cette semaine pour Pérez, Hébert, Langasque et Lorenzo-Vera, ce dernier ayant annoncé qu’il ferait l’impasse sur le Turkish Open pour des questions de récupération.

Finale “Road to Mallorca” – Challenge Tour

Du 7 au 10 Novembre aura lieu le dernier tournoi de la saison à Majorque qui accueillera les 45 meilleurs joueurs du Challenge Tour dont 7 tricolores : Roussel (4e), Rozner (5e), Havret (26e), Fenasse (32e), Sciot-Siegrist (37e), Perrier (39e) et Coussaud (45e).

Pour 2020, Roussel et Rozner seront assurément sur le Tour Européen. Maintenant, comme la place est capitale pour participer aux gros tournois de début de saison (en particulier le Désert Swing), il faudra aller chercher une bonne performance à Majorque. Pour les 5 autres, leur droit de jeu est conservé sur le Challenge Tour à minima. Pour obtenir mieux et rejoindre aussi l’élite, il faudra finir dans le top15 à l’issue de la finale.

Il est difficile de prédire les classements minimums pour faire partie des 15 premiers vu que les concurrents gagneront des points eux aussi, mais – impossible n’est pas Gugu – on va s’y risquer :

  • Si Farr et Van Driel ne terminent pas dans le top 10, Havret pourra être 3è seul au pire, sinon 2è.
  • Si Farr et Van Driel ne terminent pas dans le top 4 et Garcia Rodriguez et Syme ne terminent pas dans le top 7, Fenasse pourra être 2è au pire, sinon 1er.
  • Si Farr et Van Driel ne terminent pas dans le top 4 et Garcia Rodriguez et Syme ne terminent pas dans le top 10, Sciot-Siegrist et Perrier pourront être 2è au pire, sinon 1er.
  • Pour Coussaud, avec un énorme concours de circonstances, ça peut passer via une 2è place mais la victoire reste quasi-impérative.

Dans le cas contraire, ils devront tenter les PQ3 pour attraper une carte sur l’ET.

Saison 2019 terminée

Pour Pavon, Dubuisson, Lévy et Guerrier (grâce à son exemption médicale), l’année 2020 sera assurément sur le tour Européen. A priori, c’est aussi le cas pour Jacquelin selon les infos de l’ET communiquées par Adrien Toubiana grâce à sa 40ème position de la Career Money List.

Les Q-Schools

(D’ores et déjà, nous nous excusons des éventuels noms oubliés).

Se sont qualifiés via les PQ1 (joueurs issus des circuits satellites ou amateurs) : Mory, Tisserand, Decottignies-Lafon, Ko, Gonnet, Veyret, Weber et Pineau.

Aux PQ2 (du 7 au 10 Novembre), nous retrouverons les qualifiés des PQ1, les joueurs du Challenge Tour ayant terminé au-delà du Top45 et ceux de l’European Tour dont le classement se situait au-delà de la 145e place :

  • Stage A (82 joueurs annoncés): Quesne, Poncelet, Decottignies-Lafon, Tisserand et Lacroix
  • Stage B (82 joueurs annoncés): Dubois, Stal, Lando-Casanova, Schwartz et Weber.
  • Stage C (82 joueurs annoncés): Gonnet, Berardo, Gros, Stalter, Pineau et Ko.
  • Stage D (82 joueurs annoncés): Riu, Linard, Veyret et Mory.

Enfin pour le dernier stage des PQ3, seront présents les joueurs qualifiés aux PQ2 (probablement 20 par site) auxquels on ajoutera Wattel, Sordet, Saddier, Bourdy (car il fait parti du top75 de la Career Money List) et les joueurs du Challenge Tour classés entre le 16è et le 45è rang après la finale à Majorque.

Bonne chance à tous !

2 commentaires

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.