Ni eu le temps de souffler, ni de savourer la saison 2019 qui vient de se terminer que la suivante a déjà débuté en Afrique du Sud le week-end dernier (28 nov – 1 déc) avec la victoire de Pablo Larrazabal. Mais le week-end précédent, c’est son compatriote Jon Rahm qui s’est illustré en remportant la finale de la saison et le trophée de la Race to Dubaï. Avec l’aide des contributeurs de la Team LPBB, nous faisons un retour sur cette saison de l’European Tour, majeurs exceptés.

TOP Jon Rahm

Pour sa 3e saison en tant que membre du Tour Européen, Jon Rahm a gagné le DP World Tour Championship pour la seconde fois après 2017 et par la même occasion son 4e tournoi estampillé Rolex Series. L’Espagnol a joué, hors Majeurs et WGC, 6 tournois sur le circuit européen. Il en a gagné 3 (Irish Open, Open de Espana, Dubaï PWTC), terminé deux fois 2e et n’a pas passé le cut du seul Alfred Dunhill Links Championship. Juste impressionnant !

TOP Victor Perez

La révélation tricolore de la saison ! Qualifié via sa 3e place au général du Challenge Tour, il profite de son finish en trombe sur la 2e division européenne (8 Top15 sur les 8 derniers tournois dont 4 Top5 et 1 victoire) pour marquer des points d’entrée en fin d’année, notamment grâce à un Top3 à Hong-Kong. La 1re moitié de l’année a été sans doute celle de la découverte avec des résultats moyens (4 cuts manqués en 9 tournois). Son 1er Top10 en 2019 est signé en Suède fin août (Scandinavian Invitation) mais il enchaîne pourtant avec 2 cuts manqués.
Et puis, en Écosse “chez lui”, il surprend tout le monde en remportant avec la manière le Alfred Dunhill Links Championship. Avec une fin d’année splendide (T4 au WGC, T2 en Turquie…), Perez termine 13e de la Race to Dubaï et s’offre une qualification quasi certaine pour les 4 Majeurs de 2020.

Les Tops et Flops de Marc - @StAndrews
Top 3 : Justement le Top 3 de MLV après avoir en tête durant tous les journées du DPWTC
Top 2 : La démonstration de Jon Rahm durant cette année ! Futur numéro 1 mondial !
Top 1 : La victoire de Victor Perez
Flop 3 : Olesen qui disparaît de l’ET cette année
Flop 2 : L’année à oublier pour Alexander Levy. Il rebondira !
Flop 1 : L’Open de France ! Heureusement que Coelsaerts gagne car le reste est une catastrophe

GRATTE L’Open de France

Même le ciel a signifié son mécontentement de se retrouver reléguer aux oubliettes des meilleurs joueurs de l’European Tour sur l’un des plus beaux parcours de la saison. La victoire du plus français des Belges avec un joli suspens a sauvé l’Open de France de l’échec total mais dure a été la chute pour le plus veux tournoi d’Europe Continentale. Oui, il y a bien eu quelques raisons de sourire mais cette édition est quand même mieux derrière nous que devant. Reste à savoir ce que donnera 2020, entre son éventuelle délocalisation et un WGC au même moment.

TOP Danny Willett

Son succès à Dubaï fin 2018 avait mis fin à 953 jours sans victoire, revenu peu á peu à la lumière après des blessures à répétition. L’Anglais a surtout joué sur le PGA Tour jusqu’au milieu de l’été mais s’offre une nouvelle victoire significative au BMW PGA Championship en septembre. Avec sa 5e place en finale à Dubaï, il signe sa meilleure année depuis 2016.

Les Tops et Flops de Guillaume - @Passiondugolf
Top 3 : La victoire de Sergio Garcia aux Pays-Bas parce que c’est mon joueur préféré
Top 2 : Le podium de MLV à Dubaï, après avoir mené 3 tours durant en jouant le feu, avec une attitude de champion
Top 1 : La victoire de Victor Perez dans l’un des plus grands tournois de l’année, dans des lieux mythiques !
Flop 3 : La réalisation des tournois du Tour qui nous montre des Hatton, Sullivan et Fisher à qui mieux mieux, en oubliant parfois des joueurs non Britanniques qui animent le leaderboard. A côté de ça les vidéos produites par l’European Tour productions sont de très grande qualité !
Flop 2 : L’Open de France avec une météo pourrie et un champ de joueurs très décevant.
Flop 1 : La défaite en play off de Hébert dans le Scottish Open. Ses autres défaites en play off sont justes pas de bol, celle en Ecosse, ben il a craqué quoi. Mais bravo à lui pour sa saison ! 

TOP Les Bleus

Oui, la première victoire tricolore sur l’European tour s’est fait attendre… Elle n’est pas passée si loin à Maurice en novembre 2018 (Pavon T2), à Oman (Sordet T2) et au Qatar (MLV T2) en mars, elle est vraiment passée très près en Chine en mai (Hébert 2e après playoffs) puis en Ecosse en juillet (encore Hébert 2e après playoffs). C’est donc avec une certaine logique qu’un tricolore a finalement soulevé un trophée en septembre alors que sur l’ensemble de la saison, les bleus ont signé un total de 13 podiums (contre 6 en 2018) conclu en beauté par celui de Mike Lorenzo-Vera à Dubaï après 3 tours en tant que leader.

GRATTE Francesco Molinari

Le héros européen de 2018 a subi le contrecoup de son exceptionnelle saison passée. Il n’a pas joué que le minimum requis de 4 participations sur les tournois ET, hors Majeurs et WGC, en 2019. S’il a réalisé un bon début de saison outre-Atlantique jusqu’au Masters, il a ensuite disparu des radars, n’étant jamais une seule fois à la bagarre. Le tenant du titre de la Race to Dubaï a fini à la 30e place cette année. Décevant.

TOP Robert Macintyre

L’Écossais est passé pro fin 2017, il a évolué une saison sur le Challenge Tour pour gagner l’un des 15 tickets vers l’élite fin 2018 (12e). Avec 3 places de 2e cette année et 4 autres Top10 dont 3 sur les 5 derniers tournois de la saison, Robert Macintyre a terminé aux portes du Top10 (11e) et a remporté logiquement le trophée “Sir Henry Cotton” du rookie de l’année.

Les Tops et Flops de Maxime - @MaximeHdx
Top 3 : La bonne tenue de l’ensemble des Français aux PQ3 et sur l’ET puisqu’ils seront 15 l’an prochain, un presque record (16 en 2012).
Top 2 : La victoire de Perez bien sûr
Top 1 : La fin du Turkish sur un parcours éclairé ! très visuel.
Et, sans ordre particulier :
Flop 3 : L’Open de France lâché par les sponsors et l’organisation de l’ET, vraiment terrible sur un parcours unanimement reconnu par la critique et les joueurs.
Flop 2 : Thörbjorn Olesen suspendu par l’ET après un scandale d’agression sexuelle dans un avion. La loose pour un joueur de Ryder Cup, pas près de revenir au top niveau car absent des green et paria pour un bout de temps
Flop 1 : Sergio Garcia qui démonte les greens au Saudi en début d’année et clairement pas au niveau du joueur

GRATTE Les “pétages” de plomb

Et l’étiquette (bordel !) ! Ce sport de gentlemen par excellence qui nous a montré des attitudes  peu flatteuses voire scandaleuses. Les coups de sang liés à la frustration, on connaît tous et on a pu l’observer souvent chez les pros mais la plupart du temps il s’en prenait avant tout à leur matériel (Stenson ou Dubuisson pour ne citer qu’eux). La colère de Garcia dans les bunkers (Saudi international), l’agacement de Wallace sur les greens (British Masters) ou encore l’Anglais toujours dans les mots vis-à-vis de son caddie (BMW Championship) sont autant de comportements regrettables. Mais la palme du mauvais goût et de l’imbécilité revient à Thörbjorn Olesen, coupable d’ivresse et d’agressivité lors d’un voyage en avion, qui est accusé d’agression sexuelle vis-à-vis d’une passagère. Un procès qui a été fixé en mai 2020.

TOP Bernd Wiesberger

L’Autrichien s’est offert 3 victoires dont 2 Rolex Series (Scottish et Italian Opens) trustant la tête de la Race to Dubaï dans les dernières semaines pour finalement terminer sur la 3e marche derrière Rahm et Fleetwood. A 34 ans, avec 7 titres à son palmarès, Wiesberger a signé la meilleure saison de sa carrière sur l’ET depuis 10 ans qu’il y évolue régulièrement. 21e mondial début décembre, il atteint son meilleur classement.

Les Tops et Flops de Cyril - @cyril_leguern
Top 3 : Le retour de Danny Willett victorieux et au premier plan puis la grosse sensation Kitayama
Top 2 : Le bonheur de voir les Français qualifiés pour la saison 2020 et leurs perfs aux PQ3
Top 1 : La victoire de Victor Perez et sa qualification pour The Masters
Flop 3 : La fréquentation décevante de l’ODF et le rang qu’il occupe dorénavant sur le tour… triste !
Flop 2 : Le “Olesen gate”, scandaleux et condamnable
Flop 1 : Le comportement de Garcia cette saison et l’impunité de ses actes

GRATTE La stratégie de Keith Pelley

Malgré cette “gratte”, commençons par quelques satisfactions. D’abord les vidéos de ET Productions impliquant les joueurs régulièrement tout au long de l’année sont une vraie réussite. Ensuite, même si tout n’est pas parfait (perte de quelques données au passage), le nouveau site web et l’application associée ont effacé la tentative désastreuse et de courte durée de 2017.
Mais côté moins, la liste est plus dense. La sonnette d’alarme tirée par Pascal Grizot au lendemain de la Ryder Cup sur les comptes du Tour Européen, les critiques émises par Rory McIlroy sur la préparation des parcours, le nouvel agencement du calendrier où la saison de l’ET ne semble démarrer qu’au début de l’été ou encore le relativement faible pouvoir d’attraction au final des tournois Rolex Series montrent que Pelley échoue toujours dans sa tentative de concurrencer l’ogre du PGA Tour. Si la nouvelle baseline est “Driving Golf Further”, on n’est pas encore certain que “plus loin”, c’est bien.

TOP La communauté LPBB

Oui je sais, nous ne sommes que des “golfeurs de canapé” ! 😉 Cependant cette constante attitude à encourager les Français (et à pester aussi contre eux parfois), à s’enflammer sur les coups de golf chaque semaine, à échanger, débattre et – de plus en plus souvent – partager vos expériences lorsque vous êtes sur place ont permis, une fois encore, de prendre beaucoup de plaisir à suivre cette saison 2019 du Tour Européen. Alors bravo et merci à vous !

Les Tops et Flops de Gurvann - @gurwann1
Top 1 : La saison de Victor Perez
Top 1 : La saison de Benjamin Hébert
Top 1 : La saison de Mike Lorenzo-Vera
Top 1 : La saison de Romain Langasque
Flop 3 : Les finances du ET pas si géniales malgré une Ryder Cup historique
Flop 2 : L’éventualité d’un déménagement de l’ODF
Flop 1 : Le champ de joueur au Nedbank Golf Challenge (Rolex Series). Visiblement, l’argent ne fait pas tour

A votre tour ! Comme la Team LPBB, faites-nous part de vos Top3 et Flop3 de cette saison 2019 dans les commentaires ci-dessous. 😉

Souscription Gratuite
Pour rester informé gratuitement de l’actualité du golf, pour rejoindre une communauté de passionnés ou encore pour lire ce que vous ne voyez pas ailleurs, abonnez-vous ! (4 newsletters par mois maximum). Désabonnement libre quand vous le souhaitez.

Répondre

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.